Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine autour des idées de Jean-Pierre Chevènement. Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens après les élections de 2002.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles Récents

28 septembre 2015 1 28 /09 /septembre /2015 23:57

 

Un groupe de réflexion est né, animé par Michel Sorin et Thibaut Corneloup

 

L'un des quatre ateliers réunis samedi 26 septembre - en matinée pendant une heure-et-demie - lors de l'université de rentrée du Mouvement Républicain et Citoyen à Clermont-Ferrand traitait de l'agriculture.

Les animateurs, Michel Sorin et Thibaut Corneloup, ont fait leur exposé introductif, que l'on peut retrouver ici - voir Université de rentrée 2015 du MRC : atelier Agriculture samedi matin (9 septembre 2015) et Atelier Agriculture de l'université de rentrée MRC : éléments de réflexion (21 septembre 2015).

 

Michel Sorin en a rendu compte dimanche matin en séance plénière. Voici le texte de son intervention.

Il y a toujours eu un intérêt des militants de notre Mouvement pour l'agriculture. Un peu plus maintenant que les travers de la politique européenne sont plus visibles. L'agriculture fut longtemps la seule et elle reste la principale politique commune européenne (la PAC). La libéralisation, la priorité à l'OMC, au marché, ont fait tomber les principes qui avaient fondé la PAC. La loi, maintenant, c'est la directive sur les travailleurs détachés et la concurrence libre et faussée.

A partir de 1980, on a assisté à la marchandisation de l'agriculture, les consommations intermédiaires passant de 40 % à près de 60 % de la production agricole. Les productions végétales ont pris le pas sur les productions animales. La situation des éleveurs (porcs, bovins viande, lait) est encore plus préoccupante depuis le début 2015.

Pour le lait, les producteurs s'opposent directement à la Commission européenne à Bruxelles. Le commissaire à l'agriculture, libéral, a une grande confiance dans les mécanismes de marché. Il refuse d'étudier les dispositifs proposés par les éleveurs (mesures de maîtrise de l'offre au niveau européen). Régulation contre libéralisme. L'agriculture est soumise à la volatilité des prix et des revenus. Le nombre d'agriculteurs ne cesse de baisser. Au niveau français, il a été divisé par 4 en 40 ans. L'agriculture familiale et paysanne peine à survivre, pendant que les grandes exploitations céréalières et les élevages industriels se développent.

Le ministre français de l'agriculture ne favorise aucun type d'agriculture, mais les décisions prises à Bruxelles sont favorables à l'agriculture qui concentre de gros moyens de production. L'agro-écologie, qui était réservée au domaine scientifique interdisciplinaire, est devenue, à l'initiative du ministre, une façon de concevoir l'agriculture sur des bases renouvelées (moins de consommations intermédiaires, plus de régulations biologiques). C'est positif.

Dans son introduction au débat, Thibaut Corneloup s'est efforcé de réfléchir aux enjeux et défis pour l'avenir de l'agriculture. Il a évoqué la réduction de la consommation de viande et de lait, les questions liées à la santé et à l'environnement.

La notion de productivisme est controversée. Elle doit être abordée sous ses différentes facettes. Quant aux systèmes de production, ils devront évoluer avec l'environnement, dans la plus grande diversité, en incluant l'agroforesterie et les biotechnologies. L'agriculture a évolué ces derniers temps en mettant en pratique de nouvelles appellations : agriculture écologiquement intensive, agriculture de conservation, agriculture raisonnée et intégrée, agriculture biologique.

Tout cela nécessite des développements qui n'ont pu se faire car les participants ont eu la parole pour intervenir. Ils se sont exprimés avec clarté et passion.

- Thierry Cotelle a souhaité que le MRC s'adresse aux citoyens en leur montrant en quoi l'agriculture est importante.

- Christophe Roux a développé plusieurs idées pour réfléchir.

- Benoît Tourne a mis en avant la notion de valeur ajoutée et la production d'énergie par les agriculteurs.

- Alain Gély a souhaité bien distinguer productivité et productivisme.

- Daniel Salé, apiculteur, a insisté sur les aspects emploi, ruralité, développement du territoire.

- Serge Lezement a souhaité que le groupe Agriculture dégage une ligne politique claire, à valoriser lors des campagnes électorales.

- Jacques Pérez a mis en évidence l'apport des AOC dans l'activité économique de sa région (comté, fruitières).

- Arthur Riedacker a affirmé des désaccords avec le texte diffusé aux participants, sans avoir le temps de préciser lesquels. Il a développé de nombreuses idées qui devront être reprises et discutées.

Les participants ont souhaité prolonger les réflexions dans le cadre d'un groupe Agriculture qui réunira d'abord ceux qui ont indiqué leur adresse électronique. Ce groupe sera ouvert aux bonnes volontés. On a tous ressenti la volonté de partager nos compétences et de confronter nos approches différentes de l'agriculture. Avec Thibaut, nous ferons en sorte que cet atelier soit un point de départ.

Cet article est le 423ème publié sur ce blog dans la catégorie AGRICULTURE et PAC

Michel Sorin, rendant compte des travaux de l'atelier Agriculture, le 27 septembre 2015, lors de l'université de rentrée du MRC, à Clermont-Ferrand (les autres rapporteurs sont Fatiha Boudjahlat, Paul Zurkinden et Martine Souvignet sous le contrôle de Catherine Coutard).

Michel Sorin, rendant compte des travaux de l'atelier Agriculture, le 27 septembre 2015, lors de l'université de rentrée du MRC, à Clermont-Ferrand (les autres rapporteurs sont Fatiha Boudjahlat, Paul Zurkinden et Martine Souvignet sous le contrôle de Catherine Coutard).

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel SORIN - dans AGRICULTURE et PAC
commenter cet article

commentaires

voyance gratuite en ligne 29/10/2015 12:52

Bonjour !
Je viens de parcourir votre site. Que d'originalité et surtout d'idées !
Je repasserai sûrement vous rendre visite.
Bonne continuation