Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine autour des idées de Jean-Pierre Chevènement. Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens après les élections de 2002.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles Récents

22 novembre 2015 7 22 /11 /novembre /2015 23:51

 

Alain Pagano voit dans les mairies la pertinence du clivage droite-gauche

 

Il y avait une cinquantaine de personnes dans la salle de la Maison de Quartier des Fourches*, samedi 21 novembre, en fin de matinée à Laval, autour des membres mayennais de la liste « L'Humain d'abord » en Pays de la Loire, en présence de la tête de liste régionale, Alain Pagano, enseignant-chercheur en écologie à l'université d'Angers, conseiller municipal (PCF) de cette ville.

 

Après les interventions de la tête de liste mayennaise, Aurélien Guillot, et de Alain Pagano (voir, ci-joint, l'article de Ouest-France Dimanche 22 novembre), Michel Sorin a justifié la participation de candidats du Mouvement Républicain et Citoyen (MRC) à cette campagne électorale sur la liste « L'Humain d'abord ».

La raison est stratégique. Il s'agit de remettre la politique de la gauche dans le sens des intérêts du peuple, en pesant en faveur d'une réorientation de la politique économique de la France et de l'Europe.

Les citoyens ont perdu le pouvoir politique, leurs représentants élus ayant laissé la finance commander à l'économie et diriger la politique européenne. Ils ont refusé de prendre en considération la volonté du peuple français, exprimée lors du référendum, le 29 mai 2005, de ratification du traité constitutionnel européen. La stratégie de la gauche doit être la reconquête du pouvoir politique par les citoyens au sein de la République.

 

Le débat a été intéressant, à la suite de ces interventions. Patrick Rousseau, Yoann Vigner, Martin Bordeau (UPR), Tiphaine Leroi-Charron, Francine Desnos, Jacques Poirier, Colette Debieu, et d'autres, se sont exprimés. Le thème de l'agriculture est bien pris en compte par les candidats.

 

Alain Pagano a répondu sur les différents points abordés. La question européenne n'est pas le sujet de l'élection régionale. Mais c'est par le rapport de forces que nous pourrons réorienter l'Europe. La question du service public (exemple EDF) est un vrai souci. L'énergie nucléaire est incontournable (accord avec le MRC). Renforcer la recherche publique. Concernant le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, il y a désaccord avec le Parti de Gauche sur ce point. Nous regrettons leur retrait de la liste pour cette raison, alors que nous proposions la liberté de parole sur cette question. C'est un sujet qui pourrait faire l'objet d'un référendum.

 

Il a conclu sur le clivage droite-gauche, qui reste pertinent. Il cite le cas de la mairie d'Angers, qui a supprimé un crédit d'un million d'euros pour le logement social, préférant affecter ce financement à l'achat de caméras de surveillance. Au second tour, le 13 décembre, nous dirons non à Retailleau et ferons tout pour faire valoir nos idées au sein de la région, en ayant des élus au Conseil régional.

 

* Voir (20 novembre) : Régionales Pays de la Loire (Mayenne) : L'Humain d'abord en campagne

Cet article est le 51ème sur ce blog dans la catégorie MRC 53 et Pays de la Loire

Régionales 2015 : la liste L'Humain d'abord en réunion publique à Laval

Partager cet article

Repost 0

commentaires