Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine autour des idées de Jean-Pierre Chevènement. Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens après les élections de 2002.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles Récents

23 décembre 2015 3 23 /12 /décembre /2015 16:07

 

Une candidature à l'élection présidentielle sera officialisée le 7 février 2016

 

Lors de son congrès de juin 2015, le Mouvement Républicain et Citoyen avait enregistré la démission de son président d'honneur et fondateur, ancien ministre, Jean-Pierre Chevènement, et de sa première vice-présidente, Marie-Françoise Bechtel, députée de l'Aisne.

Ce départ sanctionnait un désaccord stratégique entre eux et le président Jean-Luc Laurent, député du Val-de-Marne. La divergence portait sur la portée - en termes d'alliances - de l'alternative républicaine revendiquée par le MRC. La majorité voulait la limiter à la gauche alors que les deux personnalités n'excluaient pas de l'ouvrir à droite, notamment vers Debout la France.

 

Lors du congrès de Paris, en juin 2015, Jean-Luc Laurent avait été réélu président par 80 % des délégués en donnant comme objectif l'engagement du MRC dans la campagne de l'élection présidentielle. Cet engagement a été confirmé le 20 décembre - lors de la réunion du Conseil national - par le vote d'un texte précisant les orientations du MRC et lançant la procédure de désignation d'un candidat ou d'une candidate à l'élection présidentielle.

Les candidats doivent se faire connaître d'ici le 5 janvier avec déclaration de candidature, profession de foi et une liste d'au moins 10 membres (titulaires) du Conseil national qui présentent la candidature. Entre le 7 et le 27 janvier, les adhérents voteront dans les départements et régions, selon l'organisation retenue par les responsables locaux.

 

Le résultat des votes sera communiqué aux adhérents après le 27 janvier et avant la réunion de présentation du (ou de la) candidat(e), qui aura lieu le 7 février 2016 à partir de 14h au Cabaret Sauvage, Parc de la Villette, dans le 19ème arrondissement de Paris.

 

Ainsi, le MRC s'engage résolument sur la voie de la liberté, qui est la plus exigeante car elle implique de réunir plusieurs conditions, celle des 500 parrainages d'élus, celle du projet politique et celle de la méthode - nécessairement collective et innovante - pour atteindre l'objectif, qui est d'être présent à l'élection présidentielle, ce que le MRC n'a pu faire depuis sa création en 2003. Lors des élections précédentes, en 2007 et en 2012, il avait dû se résoudre à soutenir le candidat du PS avec, à la clé, un accord électoral et politique sur la mandature.

Cette fois-ci, les divergences sont trop fortes et trop nombreuses avec le PS, qui entraîne la gauche dans sa chute. Les citoyens expriment leur désarroi en faisant la grève de la citoyenneté au moment des élections. C'est un acte politique dont il faut impérativement tenir compte.

 

Le texte adopté à la majorité (7 abstentions) par le Conseil national vise la reconquête de la souveraineté du peuple français :

- reconquête de la souveraineté populaire, car la démocratie est mise en cause au niveau européen,

- reconquête de la souveraineté nationale, qui est le droit du peuple à décider de son avenir.

+ Il faudra revenir sur la trahison du peuple en 2008 qu'a été la ratification d'un traité quasi semblable à celui refusé par référendum en 2005.

+ Il faudra cesser de subir la domination des marchés financiers et des agences de notation.

+ Il faudra changer de monnaie s'il est impossible de changer la monnaie unique en monnaie commune de la zone euro.

 

Concernant l'élection présidentielle, voir Élections présidentielles en France – Wikipédia.

Voir aussi la critique portée par Christian Hutin, député MRC du Nord, le 16 décembre, sur la proposition de loi visant la Modification des règles de l'élection présidentielle : une tentative de verrouillage

 

Rappel (4 oct. 2015) : Le MRC veut définir un projet républicain et le porter à la présidentielle

 

Cet article est le 178ème paru sur ce blog dans la catégorie MRC national

Bastien Faudot, porte-parole du MRC, a été proposé par le président Jean-Luc Laurent - et il a accepté - pour être candidat MRC à l'élection présidentielle

Bastien Faudot, porte-parole du MRC, a été proposé par le président Jean-Luc Laurent - et il a accepté - pour être candidat MRC à l'élection présidentielle

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel SORIN - dans MRC national
commenter cet article

commentaires

voyance gratuite 01/06/2016 14:30

Merci pour cet article très complet encore une fois.