Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine à partir, notamment, des idées de Jean-Pierre Chevènement, l'un de ses fondateurs (celui-ci a souhaité s'éloigner du MRC en 2015). Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens (MDC) après les élections de 2002. En février 2019, le MRC a co-fondé la Gauche Républicaine et Socialiste (GRS), en continuant d'exister, au moins jusqu'à son prochain congrès, en décembre 2020.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles RÉCents

11 mai 2016 3 11 /05 /mai /2016 22:35

 

Pour le retrait du texte, lançons des comités locaux de citoyens

 

On se souviendra de ce 11 mai 2016 pour le coup de semonce donné par 56 députés de gauche au gouvernement Valls, suite au 49-3 décidé la veille, mettant fin à l'examen du projet de loi travail.

Il aurait fallu deux députés de plus (58, soit 10 % de l'hémicycle) pour qu'ils puissent déposer une motion de censure.

Pas de regret car, même s'ils avaient pu en déposer une, elle n'aurait pas été votée par une majorité de députés.

L'essentiel est que ces députés (PS, MRC, Front de gauche, écologistes, non inscrits) ont jeté les fondations de ce qui pourrait être un rassemblement de gauche dans la perspective des échéances électorales 2017 et au-delà.

 

Car le combat pour le retrait du projet de loi travail ne s'arrête pas là. Parmi les actions qui pourraient être conduites, il y a la mise en place de comités locaux de citoyens. Je vais le proposer en Mayenne à ceux qui partagent cet objectif. Voir la liste et la Motion de Censure Des Gauches Et Écologistes.

 

Voici le texte du projet de motion de censure des gauches et écologistes.

 

Nous, parlementaires de plusieurs groupes et partis des gauches et écologistes à l'Assemblée nationale, considérons que l'utilisation, par un gouvernement issu de la gauche, de l'article 49-3 de la Constitution, sur un texte portant réforme du Code du Travail, est un acte politique d'une extrême gravité.

 

Le projet de loi « Travail » comporte un risque grave d'atteintes aux droits des salariés et à notre modèle social. La consécration de l'inversion des normes en droit du travail, qui généralisera la possibilité pour une entreprise de pratiquer le moins-disant social (par exemple, en diminuant la majoration des heures supplémentaires) constitue une régression historique. Elle s'ajoute à d'autres mesures dangereuses, celles qui facilitent les licenciements, ou l'ensemble des mesures incitant à l'augmentation du temps de travail. Plus largement, ce projet de loi, et la philosophie qui a présidé à sa conception, participent à l'idée fausse selon laquelle la diminution des protections des salariés favoriserait les créations d'emplois, dans une période où la transition écologique et la transformation numérique doivent inspirer un nouveau mode développement.

 

Cette loi ouvre une brèche dans laquelle s'apprêtent à s'engouffrer tous les partis et les programmes de la droite, rêvant déjà d'une dérégulation encore plus forte du droit du travail.

Reconnaissant le fait qu'il ne dispose pas de majorité pour voter ce projet, le gouvernement bafoue les droits essentiels du Parlement et fait aussi violence à des millions de citoyens qui, en majorité, rejettent ce projet de loi. Leurs représentant-es sont désormais privés de toute possibilité de s'exprimer dans l'hémicycle sur ce texte. Le gouvernement veut ainsi imposer, sans débat, l'adoption par l'Assemblée d'un texte qui aura pourtant des conséquences très concrètes et quotidiennes pour nos concitoyens.

 

A situation exceptionnelle, réponse exceptionnelle. Le gouvernement doit accepter le débat de fond sur sa politique et cesser d'empêcher le Parlement de jouer pleinement son rôle d'assemblée délibérante. Afin d'obtenir le rejet de ce texte, nous appelons l'Assemblée nationale à adopter cette motion de censure.

 

Rappel (10 mai 2016) : Le 49-3 du 10 mai 2016 pour fêter le 10 mai 1981 et le Front populaire

 

Cet article est le 150ème paru sur ce blog dans la catégorie Gauche France

Partager cet article
Repost0

commentaires

V
Un blog sympa que je découvre seulement !
Répondre
V
J’avoue que vous faites un travail extraordinaire qui me fascine.
Répondre
C
Une belle bande de glands et de faux-culs...<br /> Urgence, changeons ce monde, lisez le livre interdit "Têtes à Flaques";<br /> Politique, social, santé, éducation, religion, 650 pages pour vous prouver que tout est possible, pour le prix d'un paquet de cigarettes.<br /> En ligne sur :<br /> http://www.thebookedition.com/stats_banniere.php?action=clic&id=96895 <br /> Ou tapez le titre dans la recherche. <br /> (Ces 650 pages ne rapportent que 1€ à son auteur)<br /> Et 365 jours / an : http://collectif-rec.20minutes-blogs.fr
Répondre