Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine autour des idées de Jean-Pierre Chevènement. Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens après les élections de 2002.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles Récents

25 juillet 2016 1 25 /07 /juillet /2016 18:13

 

Les parrains ont la responsabilité d'assurer un filtre démocratique

 

L'élection présidentielle 2017 aura lieu en France dans neuf mois. Les partis bien installés préparent des primaires pour choisir leur candidat.

Le cas du Mouvement Républicain et Citoyen (MRC) est bien différent puisque c'est un petit parti - créé en janvier 2003 à l'initiative de Jean-Pierre Chevènement - qui n'a pas encore eu de candidat aux élections présidentielles. En 2007 et en 2012, la candidature de son fondateur avait été annoncée mais elle était restée virtuelle, avant de s'effacer devant celles du Parti socialiste - Ségolène Royal en 2007 puis François Hollande en 2012 - après accord politique et électoral avec ce parti.

Le MRC entendait peser sur les orientations du PS en étant conscient que ce poids était lié à la stature politique de Jean-Pierre Chevènement.

Depuis son congrès 2015, le MRC a décidé de présenter un candidat à l'élection présidentielle 2017, en adoptant les moyens de cette ambition. Il s'est donc préparé à en réunir les conditions, notamment les 500 parrainages.

Rappel sur le parrainage des candidats (L'Humanité, 29 avril 2016) :

Election présidentielle, du nouveau sur le parrainage des candidats

Le 7 février 2016, le MRC a désigné son candidat, Bastien Faudot. Celui-ci a adressé une lettre aux maires afin d'expliquer le sens de sa candidature et les convaincre de lui accorder leur parrainage. Voir Parrainages présidentielle 2017 : lettre de Bastien Faudot aux maires.

 

Voici des extraits du contenu du document qui accompagne cette lettre aux maires. Voir 500 signatures - Faudot2017.fr

Message de Bastien Faudot

Le 7 février dernier, j’ai été désigné par le Mouvement Républicain et Citoyen pour porter, lors de l’élection présidentielle de 2017, un projet de reconquête de la souveraineté nationale et populaire au service d’un projet de transformation sociale.

Je suis né en 1978 et ma génération n’a connu que les crises. Conseiller départemental du Territoire-de-Belfort, je suis un élu de terrain dans l’un de ces territoires dits « périphériques ». Je connais la réalité de cette France abandonnée des services publics, en voie de désertification et de désindustrialisation. Il y a pourtant dans les campagnes françaises, dans les villages, les bourgs, les petites villes, des énergies inestimables. Je veux mobiliser cette France des oubliés. Notre système politique est cassé et appelle un profond renouvellement. 2017 doit être le moment de la grande explication. Maire, vous avez entre vos mains la capacité de libérer la prochaine campagne présidentielle du jeu politicien habituel. Je m’adresse donc à vous pour solliciter votre parrainage.

Vous trouverez dans ce document mes orientations pour 2017. »

 

500 SIGNATURES : UNE RESPONSABILITÉ DÉMOCRATIQUE

Chaque candidat doit réunir 500 parrainages. Le Conseil Constitutionnel arrêtera la liste des candidats ayant recueilli les 500 parrainages au début de l’année 2017.

Les parrains ont une responsabilité importante : celle d’assurer un filtre démocratique. Les grands partis n’ont aucune difficulté à réunir les 500 signatures. Malheureusement, ils choisissent de verrouiller le débat. Les autres candidats doivent donc obtenir l’accord des nombreux élus qui décident d’exercer cette responsabilité librement.

L’élection présidentielle est une élection sérieuse, il ne s’agit pas d’avoir trente ou quarante candidats. Votre responsabilité est de sélectionner des candidats qui ont quelque chose à dire, un rôle à jouer et ce quelque soit le sort que leur promettent les grands médias et les instituts de sondage. Parrainer un élu est une aide politique inestimable mais ne correspond pas à un soutien ou à un engagement. Il s’agit de dire si cette candidature est utile, si elle doit être présentée aux Français.

 

CRISE POLITIQUE !

Le président de la République comme le Premier Ministre sont à des niveaux records d’impopularité. À chaque élection, l’abstention progresse par rapport à la précédente. Le

Front national est aux portes du pouvoir.

Les citoyens sont perdus et ont l’impression que la politique est devenue un jeu qui se déroule sans eux. Les symptômes de cette crise politique sont partout, mais les solutions n’apparaissent nulle part car beaucoup refusent d’affronter la réalité d’une démocratie évaporée au profit des banques, des marchés financiers, des lobbys ou des technocrates.

Remettons le citoyen au centre de la République, en particulier par un usage nouveau et fréquent du référendum. Rendons la parole au peuple des citoyens !

 

CRISE DE L’EUROPE !

Depuis la mise en échec par les citoyens de la Constitution européenne en 2005 et après la crise de l’euro commencée en 2009, plus personne ne sait où va l’Europe. Autrefois projet de coopération où les pays se tiraient vers le haut, l’Europe nous tire tous vers le bas au nom de règles budgétaires absurdes et d’un rapport de force favorable à l’Europe du Nord et à la finance.

La crise des réfugiés a même dévoilé l’échec de Schengen. Plutôt que de prendre la tête d’une refondation de l’Union européenne, la France rase les murs et négocie l’indulgence de Bruxelles et de Berlin sans jamais remettre en cause les règles de l’austérité.

Je veux une nouvelle donne pour l’Europe pour sortir du fédéralisme rampant. La souveraineté des peuples et des nations sera ma priorité !

 

CRISE ÉCONOMIQUE !

L’Europe ne se porte pas bien mais la France est encore plus mal en point. La montée du chômage lamine la société française, la fragilité de notre tissu productif et industriel nous expose au déclassement. La course aux 3 % de déficit public a été un double échec : les finances publiques ne sont pas redressées et l’austérité budgétaire a tué la croissance et fait exploser le chômage. Il faut remettre en cause les règles européennes décidées en 2010 sous l’impulsion d’Angela Merkel et de Nicolas Sarkozy et appliquées par François Hollande. Ces règles tuent la Grèce, ont fait sombrer l’Espagne, l’Irlande et le Portugal et tétanisent la France.

La France doit renégocier le fonctionnement de la monnaie unique en la mettant au service de la croissance et de l’activité !

 

LA MAIRIE, LA RÉPUBLIQUE AU COIN DE LA RUE

LES LOIS DE DÉCENTRALISATION ONT MARQUÉ UNE ÉTAPE IMPORTANTE DANS L’HISTOIRE DE NOTRE PAYS POUR FAIRE VIVRE LA DÉMOCRATIE LOCALE DANS NOS 36 000 COMMUNES, 100 DÉPARTEMENTS ET DÉSORMAIS 13 RÉGIONS. CE RÉSEAU DÉMOCRATIQUE EST UNE RICHESSE POUR NOTRE RÉPUBLIQUE.
DÉCENTRALISATION FOLLE
AUSTÉRITÉ ABSURDE
TERRITOIRES OUBLIÉS
ÉTAT FANTÔME

AU COEUR DE MA CAMPAGNE :

1- PAUSE DANS LA DÉCENTRALISATION

2- PROTECTION DES FINANCES LOCALES

3- ÉGALITÉ TERRITORIALE

4- RECONSTRUCTION DE L’ÉTAT

A noter aussi : - Je parraine Bastien Faudot ! | FAUDOT 2017

- le formulaire à renvoyer par courrier - Faudot2017.fr

Cet article est le 65ème paru sur ce blog dans la catégorie MRC 53 et Pays de la Loire

Bastien Faudot, le 29 février 2016, au Salon de l'agriculture, a été reçu par les syndicats agricoles. Ici, avec le président des Jeunes Agriculteurs, Thomas Diemer.

Bastien Faudot, le 29 février 2016, au Salon de l'agriculture, a été reçu par les syndicats agricoles. Ici, avec le président des Jeunes Agriculteurs, Thomas Diemer.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

voyance gratuite par mail 09/09/2016 13:11

Bonjour, j’adore vraiment ce que vous faites je me demande comment j'ai pu rater votre blog

voyance gratuite 08/09/2016 11:09

Merci pour ces conseils. C’est fou ce qu’il y a comme options et développement gratuits ! On se demande comment il peut demeurer sur la Toile une foule de sites bancals et mal ficelés.