Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine autour des idées de Jean-Pierre Chevènement. Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens après les élections de 2002.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles Récents

10 décembre 2016 6 10 /12 /décembre /2016 18:36

 

Ne pas y être est plus conforme à la stratégie du MRC depuis 2015

 

Le 4 décembre 2016, en séance du Conseil national du Mouvement Républicain et Citoyen, une majorité (70%) a voté pour la participation de Bastien Faudot à la primaire organisée par le PS en vue de l’élection présidentielle 2017. Une minorité a voté contre (23%) ou ne s’est pas prononcée (7%).

La proposition des dirigeants du MRC (Jean-Luc Laurent, président, Bastien Faudot, porte-parole et candidat depuis le 7 février à l’élection présidentielle) a été débattue pendant trois heures car elle n’allait pas de soi. Elle allait à l’encontre de la stratégie adoptée lors du congrès de juin 2015 et des déclarations précédentes du président et du candidat.

 

Ce revirement a été présenté comme étant une nécessité d’adaptation à la situation politique nouvelle créée par la mise à l’écart de Sarkozy, puis Juppé, puis Hollande, de la course à la présidentielle d’une part, et par le verrouillage médiatique d’autre part, qui rend plus difficile l’accès aux parrainages des maires.

Le renoncement du président en exercice et la candidature du Premier ministre démissionnaire créent une situation imprévue, plus ouverte, la première fois depuis 2002. Le candidat MRC pourra occuper une position originale dans les débats de la primaire (faire « turbuler » le système), en martelant que sans souveraineté populaire et nationale, l’objectif de transformation sociale est un leurre.

 

Le débat a été animé par une vingtaine d’interventions et les réponses de Jean-Luc Laurent et de Bastien Faudot.

 

Résumé de l’intervention de Michel Sorin

 

- D’abord, il ne faut pas conclure maintenant sur la possibilité d’obtenir les 500 parrainages ou non car nous ne sommes pas actuellement en situation pour obtenir des engagements d’élus. C’est trop tôt. Il faut laisser passer la primaire de la gauche.

 

- Ensuite, notre stratégie, celle que nous avons adoptée au dernier congrès, qui nous engage jusqu’au prochain, est de présenter un candidat ou d’en soutenir un qui propose une alternative au néolibéralisme et un projet de refondation de la gauche sur des bases républicaines.

 

La recomposition de la gauche ne se fera probablement pas sur les bases de la primaire du PS mais plutôt à partir des formations politiques qui sont en dehors.

 

Il faut continuer la campagne de Bastien, car elle porte les germes d’un résultat positif, laisser passer la primaire du PS et de ceux qui lui font allégeance, qui sont, pour la plupart, très favorables à la construction européenne telle qu’elle se fait et qui considéreront Bastien comme un vilain petit canard qui ne fait pas partie de la couvée. Aller dans la primaire est renoncer à ce que nous sommes, à notre projet politique.

 

Nous allons vivre une forme de libération politique à l’égard de l’idéologie néolibérale. C’est sur ces bases que se fera la refondation de la gauche. Plutôt avec les forces qui portent un projet de transformation sociale, et qui sont en dehors de la primaire. Nous aurons un rôle à jouer entre Mélenchon, qui se situe au-delà des partis qui le soutiennent, et le PCF.

 

Continuons le combat, Bastien, pour être présents là et au moment où il le faudra. Des surprises sont encore possibles dans cette élection présidentielle.

 

Le revirement du MRC a été annoncé publiquement le 6 décembre (AFP) par le candidat.

Voir (6 déc) : Présidentielle : Bastien Faudot (MRC) postule à la primaire de la gauche

Voir (7 déc) : Présidentielle : Bastien Faudot (MRC) frappe à la porte de la primaire

Les dirigeants du PS (Cambadélis) s’opposent à la demande du MRC.

Voir (9 déc) : Présidentielle : Bastien Faudot (MRC) pour une primaire plus ouverte

Sans présumer des chances du recours présenté par Bastien Faudot et Jean-Luc Laurent, il est clair qu’un premier résultat a été obtenu. Le verrou médiatique a cédé. C’est un atout dans la recherche de parrainages s’il est confirmé que la primaire du PS ne sera pas ouverte au MRC.


Cet article est le 2949ème sur le blog MRC 53 - le 188ème dans la catégorie MRC national

Bastien Faudot et Michel Sorin, le 8 novembre 2016 à Saint-Berthevin (journée du candidat MRC en Mayenne)

Bastien Faudot et Michel Sorin, le 8 novembre 2016 à Saint-Berthevin (journée du candidat MRC en Mayenne)

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel SORIN - dans MRC national
commenter cet article

commentaires