Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine à partir, notamment, des idées de Jean-Pierre Chevènement, l'un de ses fondateurs (celui-ci a souhaité s'éloigner du MRC en 2015). Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens (MDC) après les élections de 2002. En février 2019, le MRC a co-fondé la Gauche Républicaine et Socialiste (GRS), en continuant d'exister, au moins jusqu'à son prochain congrès, en décembre 2020.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles Récents

13 mai 2018 7 13 /05 /mai /2018 16:59

 

La première année du quinquennat a clarifié les enjeux politiques

Après une année de présidence jupitérienne et un an avant les élections au parlement européen, la situation politique s’est éclaircie en France. La volonté du président Emmanuel Macron est de se présenter comme étant une évidence à la tête de son pays afin de se projeter vers la nouvelle Europe, cette puissance politique de l’avenir, au côté des Etats-Unis d’Amérique, face à la Chine.

Le projet du président de la République est global, à la fois sociologique - il rassemble les catégories sociales favorisées : la bourgeoisie d’affaires, grands propriétaires, professionnels impliqués dans la mondialisation - et idéologique - il galvanise les valeurs libérales, autant culturelles qu’économiques. Ce projet correspond à ce qu’attendent impatiemment les élites de l’oligarchie européenne, qui ne cessent d’appeler aux réformes libérales en France.

Voir (21 avril 2018) : Pour une alternative républicaine au projet élitaire de Macron

Ma conviction est qu’il existe une voie étroite mais réelle pour un projet républicain alternatif au néolibéralisme européen, prenant appui sur la citoyenneté et la capacité du peuple français à se prendre en mains. En mobilisant les énergies et les intelligences citoyennes.

Cela suppose - dans un premier temps - de ne pas mettre en avant le clivage droite-gauche, car il a perdu sa pertinence dans l’ambiance néolibérale de la politique actuelle. Mais, par nature, ce projet républicain sera porté pour l’essentiel par des forces de gauche, avec l’appui de républicains combattant le néolibéralisme et l’européisme atlantiste. L’engagement qui sera exigé des citoyens sera de se mettre au service du peuple et de la nation.

Le bloc élitaire macronien occupe une place centrale aux niveaux idéologique et politique en France. Nous ne pouvons en être surpris. Voir ce qu’écrivait Anicet Le Pors le 4 mai 2017, avant le second tour de l’élection présidentielle, sur son blog (voir ANICET LE PORS) :

Emmanuel Macron : cet homme est dangereux

Emmanuel Macron sera élu le 7 mai 2017 Président de la République. C’est le produit politique fabriqué par les efforts combinés de l’oligarchie financière, du MEDEF, des gouvernements Hollande, de la technostructure administrative, des opportunistes de tous bords, des stars de l’intelligentsia toujours avides de notoriété, de la totalité des médias ; bref, de tous ceux ayant joué un rôle dans la situation désastreuse actuelle et favorisé ou instrumentalisé la montée du Front national. Et cela dans le contexte d’une décomposition sociale profonde, d’une communauté des citoyennes et des citoyens désorientés, en perte de repères.

Son émergence est récente et il n’a cessé de cultiver l’ambiguïté pour se positionner électoralement au centre. Toutefois, on peut déceler à partir de plusieurs déclarations disparates une certaine cohérence idéologique, assez différente de celle qu’il veut accréditer ou qu’on lui prête. Cinq lignes de force peuvent être dégagées. 

  1. Un fervent de l’élitisme, hostile au monde du travail (...)

  1. La mise au pas des collectivités territoriales (...)

  2. L’abaissement du Parlement (...)

  3. Un gouvernement aux ordres (...)

  4. Un exécutif opaque et autoritaire (...)

 

Anicet Le Pors est le refondateur de la fonction publique moderne. Voir Anicet LE PORS : Macron et le statut des fonctionnaires

 

Il est aussi l’auteur du « Que sais-je ? » sur la citoyenneté. Voir La citoyenneté - Que sais-je ?


Cet article est le 3068 ème sur le blog MRC 53 - le 14ème dans la catégorie Réseau CiViQ

 

La Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen en 1789 marque le début d'une ère nouvelle, celle du peuple souverain

La Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen en 1789 marque le début d'une ère nouvelle, celle du peuple souverain

Partager cet article
Repost0

commentaires