Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine à partir, notamment, des idées de Jean-Pierre Chevènement, l'un de ses fondateurs (celui-ci a souhaité s'éloigner du MRC en 2015). Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens (MDC) après les élections de 2002. En février 2019, le MRC a co-fondé la Gauche Républicaine et Socialiste (GRS), en continuant d'exister, au moins jusqu'à son prochain congrès, en décembre 2020.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles RÉCents

5 juin 2018 2 05 /06 /juin /2018 22:33

 

Le travail et la République, thèmes des deux tables rondes de l’après-midi

 

La gauche républicaine cherche la lumière. Voir Le MRC est engagé dans une démarche de refondation de la gauche.

Depuis l'élection présidentielle qui s'est traduite par l'élimination historique des partis qui se sont succédé au pouvoir pendant une trentaine d'années, le Mouvement Républicain et Citoyen a décidé d'inscrire son action pour faire émerger une alternative face au libéralisme et reconstruire la gauche.

C’est ainsi que Jean-Luc Laurent, président du Mouvement Républicain et Citoyen, a introduit son invitation à la rencontre-débat du 9 juin au Sénat.

Voir Samedi 9 juin : Initiative commune "Gauche, année zéro"

 

Introduction :

- Lucien Jallamion, secrétaire général de République et Socialisme

- Jean-Luc Laurent, président du Mouvement Républicain et Citoyen

- Marie-Noëlle Lienemann, vice-présidente PS du Sénat


1ère table ronde :

« Fin du travail, triomphe du capital ? Travail, production, redistribution »

. Animatrice : Catherine Coutard, médecin urgentiste, vice-présidente du MRC

. Intervenants : Laurent Baumel, ancien député PS d’Indre-et-Loire, David Cayla, économiste, maître de conférences à l’université d’Angers, Etienne Colin, avocat en droit du travail, Christophe Ramaux, économiste, maître de conférences à l’université Paris 1, Patrice Siard, secrétaire général adjoint de République et Socialisme

Burn-out, impacts négatifs du productivisme sur les conditions de travail et l’environnement, aliénation… Le travail a-t-il perdu toute vertu émancipatrice ? Peut-on le réhabiliter et l’humaniser ? Le droit du travail doit-il céder devant le droit à la concurrence ? Les nouvelles technologies préparent-elles une raréfaction du travail ou sa mutation ? Le travail, les salariés, ne sont-ils qu’un coût ? Peut-on orienter la production des richesses vers l’intérêt général, la couverture des besoins de la population, l’accès aux savoirs et à la culture ? Comment réorienter fondamentalement l’outil de production actuel et quels rôles doivent y jouer l’État, les services publics, les salariés, les citoyens ? Comment effectuer une autre redistribution des richesses directes et indirectes, selon quels critères ?


2ème table ronde :

« République : des paroles aux actes. Citoyenneté, souveraineté, laïcité »

. Animatrice : Martine Chantecaille, professeure de philosophie, conseillère municipale PS de La Roche-sur-Yon

. Intervenants : Gérald Andrieu, journaliste, auteur de « Le peuple de la frontière », Fatiha Boudjahlat (MRC), enseignante et auteure de « Le grand détournement », Virginie Rozière, députée européenne (Radicaux de gauche), Jérôme Sainte-Marie, politologue, président de Polling Vox

Les repères républicains sont aujourd’hui détournés quand ils ne sont pas tout simplement abandonnés. A gauche, en particulier, la laïcité, la souveraineté populaire et l’idée de Nation sont devenus suspects alors que ces concepts sont nés de la Révolution française. Comment comprendre ce grand renversement ? Comment actualiser le combat républicain au XXIème siècle ? La reconquête des classes populaires n’implique-t-elle pas d’avoir une approche enfin décomplexée de ces questions ?


Conclusion

- Béatrice Durand, secrétaire générale de République et Socialisme à Paris

- Bastien Faudot, conseiller départemental (Territoire de Belfort), porte-parole du MRC

- Emmanuel Maurel, député européen PS

 

Cet article est le 3075 ème sur le blog MRC 53 - le 168ème catégorie Gauche France

Le MRC partie prenante de la rencontre-débat du 9 juin 2018 au Sénat
Partager cet article
Repost0

commentaires