Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine à partir, notamment, des idées de Jean-Pierre Chevènement, l'un de ses fondateurs (celui-ci a souhaité s'éloigner du MRC en 2015). Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens (MDC) après les élections de 2002. En février 2019, le MRC a co-fondé la Gauche Républicaine et Socialiste (GRS), en continuant d'exister, au moins jusqu'à son prochain congrès, en décembre 2020.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles RÉCents

10 octobre 2018 3 10 /10 /octobre /2018 22:04

 

La direction sortante est face à une opposition résolue à en découdre

 

Le congrès 2015 du Mouvement Républicain et Citoyen avait été marqué par le retrait de son fondateur, Jean-Pierre Chevènement. Son successeur à la présidence du MRC depuis 2010, Jean-Luc Laurent, avait tenu à présenter son propre texte, dans lequel l’ancrage à gauche du Mouvement était clairement mise en avant.

Voir l'intervention de Michel Sorin, lors du Conseil national qui précédait le congrès 2015.

Comment se présente le congrès 2018, qui aura lieu à Paris les 1er et 2 décembre ?

La direction sortante (Jean-Luc Laurent, Catherine Coutard, Bastien Faudot) est en contact privilégié depuis un an avec les dirigeants de la sensibilité de gauche du Parti socialiste (Emmanuel Maurel, Marie-Noëlle Lienemann). Ceux-ci ont annoncé publiquement leur désaccord avec leurs camarades du PS sur la question européenne. Si le vote des militants sur leur texte pour les élections européennes n’est pas majoritaire (résultat connu à la fin de cette semaine), ils se résoudront à fonder un nouveau parti. Ils souhaitent le faire à parité avec le MRC, lors d’un congrès fondateur au début 2019.

Le président, la vice-présidente et le porte-parole, lors d’un séminaire de la direction du MRC, le 3 octobre, puis lors d’un bureau national, le 8 octobre, ont présenté et défendu avec conviction leur projet, qui consiste à :

- transformer « Nos Causes Communes » en association sous la forme d’un club

Voir sur le site du MRC : Après le succès des Universités de rentrée « Nos Causes Communes »

- créer une force politique nouvelle en 2019, à partir de « L’Union & l’Espoir » et le MRC, à parité,

- finaliser l’accord préparé avec La France Insoumise en vue des élections européennes.

Voir : Un nouvel avenir se dessine à gauche, avec la participation du MRC


 

Face à eux, Claude Nicolet et Christian Hutin ont annoncé qu’ils préparaient une motion. Voir Pour agir avec le MRC pour la France et la République, nous déposerons une motion lors de notre congrès.

Une confrontation se prépare lors de la prochaine réunion du Conseil national le 14 octobre.


 

Entre les sortants et les opposants, deux membres du Conseil national proposent une contribution - qui pourrait se transformer éventuellement en motion, s’il y avait dix membres du Conseil national se déclarant signataires. Voir projet de motion Sorin-Maupouet.

Les votes en Bureau national, le 8 octobre, ont été unanimes en faveur de la transformation de « Nos Causes Communes » en association-club, ainsi que sur la participation du MRC aux élections européennes sur la liste de La France Insoumise.

La création d’une nouvelle formation politique avec « L’Union & l’Espoir » sera la question débattue lors du congrès. Il serait très souhaitable qu’il y ait un compromis trouvé sur cette question au congrès car nous défendrons mieux nos idées si nous sommes unis.


 

Cet article est le 3099 ème sur le blog MRC 53 - le 236ème dans la catégorie MRC national

Débat animé par Catherine Coutard (MRC) le 9 septembre 2018 à Marseille dans le cadre de "Nos Causes Communes"

Débat animé par Catherine Coutard (MRC) le 9 septembre 2018 à Marseille dans le cadre de "Nos Causes Communes"

Partager cet article
Repost0

commentaires