Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine à partir, notamment, des idées de Jean-Pierre Chevènement, l'un de ses fondateurs (celui-ci a souhaité s'éloigner du MRC en 2015). Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens (MDC) après les élections de 2002. En février 2019, le MRC a co-fondé la Gauche Républicaine et Socialiste (GRS), en continuant d'exister, au moins jusqu'à son prochain congrès, en décembre 2020.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles RÉCents

31 octobre 2018 3 31 /10 /octobre /2018 23:12

 

Un texte d’orientation qui converge avec celui de La France Insoumise

 

Le Mouvement Républicain et Citoyen dispose d’un texte de fond sur l’Europe depuis son adoption par le Conseil national, le 14 octobre 2018, avec des amendements qui ont été intégrés au texte et adoptés par la direction exécutive (secrétariat national) le 22 octobre.

Texte d’orientation du MRC pour les élections européennes 2019 :  Pour une Europe des peuples.pdf 

Pour une Europe des peuples !

Plan du document

De la crise de souveraineté à la tentation identitaire

Des « petits pas » à la mise au pas

Du rêve à la réalité

Changer de braquet

Rendre aux peuples la maîtrise de leur destin

Pour une Europe européenne

Pour une Europe confédérale

Pour une Europe du commun

Conclusion : L’heure du choix

Le projet européen est en danger de mort, pris en étau entre l’effondrement social et les résurgences identitaires. L’alternative est simple :

- ou bien il y a une prise de conscience qui assume un changement profond de la construction européenne, des objectifs qu’elle s’assigne et des moyens dont elle se dote,

- ou bien elle périra de ses contradictions originelles.

L’Europe de l’unique (politique monétaire unique, politique budgétaire unique) n’est pas viable. Plus qu’une correction de trajectoire, il faut une donne radicalement nouvelle dont l’ambition centrale doit consister d’abord à reconnecter le projet européen avec la souveraineté populaire, c’est-à-dire la démocratie et la puissance publique.

Il convient de s’entendre enfin sur la stratégie qui mérite d’être déployée. Plutôt que de s’inscrire dans une logique de négociation a priori, dans laquelle un gouvernement récemment élu tente de négocier pour obtenir des inflexions de Bruxelles et s’achève généralement par un échec, nous proposons d’y substituer la négociation a posteriori : d’abord une majorité élue sur un projet de rupture avec la mondialisation libérale met en œuvre son projet conformément au mandat qu’elle a reçu du peuple, ensuite vient le temps des négociations et des éventuels ajustements.

Ce processus du fait accompli vise à garantir le principe de primauté de la souveraineté populaire et nationale : c’est à l’Union européenne de s’adapter à la volonté des peuples et non l’inverse.
 

Cet article est le 3110 ème sur le blog MRC 53 - le 244ème dans la catégorie MRC national 

Catherine Coutard introduit la "table ronde" portant sur la souveraineté populaire face au marché. C'était à Marseille le 9 septembre 2018 dans le cadre de l'université de rentrée de "Nos Causes Communes"

Catherine Coutard introduit la "table ronde" portant sur la souveraineté populaire face au marché. C'était à Marseille le 9 septembre 2018 dans le cadre de l'université de rentrée de "Nos Causes Communes"

Partager cet article
Repost0

commentaires