Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine à partir, notamment, des idées de Jean-Pierre Chevènement, l'un de ses fondateurs (celui-ci a souhaité s'éloigner du MRC en 2015). Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens (MDC) après les élections de 2002. En février 2019, le MRC a co-fondé la Gauche Républicaine et Socialiste (GRS), en continuant d'exister, au moins jusqu'à son prochain congrès, en décembre 2020.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles RÉCents

21 octobre 2018 7 21 /10 /octobre /2018 23:23

 

La décision de mettre fin au MRC doit être précédée d’une longue réflexion

 

Le Mouvement Républicain et Citoyen MRC a rendez-vous avec ses adhérents à l’occasion de son congrès, qui aura lieu à Paris les 1er et 2 décembre 2018. Le Conseil national, le 14 octobre, a pris d’importantes décisions, dont l’une est controversée. Voir Le MRC national a voté pour un nouveau parti sans débat avec sa base.

Dans certaines régions, notamment dans l’Ouest, l’Est, le Nord, le Centre, les militants s’expriment de manière critique à l’égard de la direction du Mouvement, qui a préparé depuis un an cette décision sans en faire part aux adhérents et en ne convoquant un congrès qu’une fois la décision prise par la majorité du Conseil national.

Le bureau de l’Union interdépartementale du MRC Lorraine, qui s’est réuni le 20 octobre, a réfléchi aux principes à tenir lors du congrès national. Voici le communiqué de presse de son 1er secrétaire, Eric Tollénaère, membre du Conseil national du MRC.

Communiqué de presse de l’UI du MRC Lorraine

 

CONGRÈS DU MRC Paris les 1er et 2 décembre 2018

1. Le Bureau de l’Union Interdépartementale du MRC Lorraine, réuni à Malzéville (54) le 20 octobre a décidé – quel que soit le vote de chacun(e) lors de son prochain Congrès fédéral à Metz – des principes d’action suivants à tenir lors du Congrès National :

 

Étape 1 : Le Congrès du MRC de décembre

Étape 2 : Fondation d’une Association nationale commune aux organisations « MRC » et « Causes Communes » (ouverte à d’autres)

Étape 3 : Rapprochement, fédération, confédération, fusion… d’un ensemble cohérent de forces républicaines à Gauche, sur LES BASES et aux vues de l’indispensable et possible travail de confrontation, partage, communication, approfondissement, révisions… à réaliser en commun, d’ici une échéance et une date à décider ensemble et démocratiquement.

Le cahier des charges et la qualité des résultats obtenus par l’Association commune seront le meilleur garant pour valider une éventuelle décision de fondation, sans rester à la merci des seules échéances politiques.

2. Notre Bureau est convaincu que seul le strict respect de ce calendrier est à même d’éviter les faux débats, incompréhensions et procès d’intention de tout ordre lors de notre prochain et fatidique Congrès. Seule une démarche véritablement démocratique permettra de nous saisir de ce Rassemblement. Rassemblement dont il faut mesurer l'opportunité. Faute de débat sur le fond, faute d'analyses sérieuses, une démarche mal préparée pourrait avoir des conséquences totalement contreproductives et qui iraient à l'inverse des résultats attendus.

3. Lors de la fondation de l’association commune, une emphase particulièrement ferme doit être mise sur la question européenne. Un engagement sérieux et précis sur les négociations avec l’Union Européenne (lignes rouges, dates limites, etc.) doit être inscrit dans les statuts de l’association, sans quoi le MRC doit renoncer à intégrer cette association.

 

Le MRC a toujours situé ses analyses au niveau des intérêts de la France et de la République, sociale, laïque, une et indivisible.

Sa disparition serait un renoncement et non une renaissance.

Mettre fin au MRC dans le désordre ne serait pas digne de notre Histoire Commune

Mettre fin au MRC dans le désordre serait à coup sûr rater son ressourcement

Mettre fin au MRC dans le désordre serait tuer une belle occasion de poursuivre notre route dignement en fraternité avec d’autres, lesquels, sans aucun doute, sauront-ils nous apporter autant que nous leur apporterons nous-même...

 

Cet article est le 3104 ème sur le blog MRC 53 - le 241ème dans la catégorie MRC national

Bernard Thibault (OIT), au côté de Patrick Quinqueton (MRC), le 7 septembre 2018 à Marseille, à l'ouverture de l'université de rentrée de "Nos Causes Communes"

Bernard Thibault (OIT), au côté de Patrick Quinqueton (MRC), le 7 septembre 2018 à Marseille, à l'ouverture de l'université de rentrée de "Nos Causes Communes"

Partager cet article
Repost0

commentaires