Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine à partir, notamment, des idées de Jean-Pierre Chevènement, l'un de ses fondateurs (celui-ci a souhaité s'éloigner du MRC en 2015). Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens (MDC) après les élections de 2002. En février 2019, le MRC a co-fondé la Gauche Républicaine et Socialiste (GRS), en continuant d'exister, au moins jusqu'à son prochain congrès, en décembre 2020.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles Récents

13 mai 2019 1 13 /05 /mai /2019 15:51

 

Construire un meilleur avenir pour la France et pour l'Europe

 

Juste avant le début de la campagne officielle des élections européennes en France, nos amis de Saint-Lô (Manche), Michèle Lemaux et Jacques Declosmenil (voir le livre qui retrace l'itinéraire de Jacques Declosmenil), ont rédigé cet appel à voter pour la liste de la France insoumise, ouverte à des candidats venant de divers horizons, dont celui de la Gauche Républicaine et Socialiste.

Elections européennes du 26 mai 2019

APPEL A VOTER POUR LA LISTE CONDUITE PAR MANON AUBRY

Manon AUBRY, 29 ans, a d'abord été une militante associative qui participe depuis longtemps aux combats pour la justice sociale et l'égalité fiscale (l'évasion fiscale en France est de 60 à 80 milliards d'euros par an ! C'est le budget de l’Éducation nationale !). Manon AUBRY est une des rares femmes à être tête de liste pour le scrutin européen du 26 mai.

 

Ce jour-là, en réponse à un gouvernement qui applique la feuille de route du capitalisme financier et mondialisé, il convient d'envoyer un message très clair d'opposition aux politiques antisociales et en faveur des plus riches. L'UE a une immense influence sur notre vie quotidienne.

 

Aujourd'hui, le rêve européen nous a été volé. L'UE va tout droit vers sa destruction ou sa dislocation tant le rejet populaire de ses politiques est fort, tant la déception existe ouvrant un boulevard aux populismes. L'UE renforce la fracture entre peuples et élites.

 

Une plus grande démocratisation d'une Europe, machine complexe, technocratique et insuffisamment transparente est indispensable. L'UE n'a de sens que si elle est un outil du progrès.

 

Elle doit être un instrument efficace au service des peuples et à la pointe de la lutte pour préserver l'écosystème. La course au moins disant fiscal et social ne peut plus être le fondement d'une Europe ouverte à tous les vents de la mondialisation. L'UE doit également combattre les forces politiques qui font des migrants des boucs émissaires.

 

Beaucoup de ceux qui se disent attachés à l'idée européenne ne sont en réalité que les défenseurs du libéralisme devant lequel capitulent des États de moins en moins indépendants. L'Europe sociale de ces défenseurs est une duperie. Il faut donc s'acharner à changer les règles du jeu de l'UE.

 

La question essentielle est de savoir comment la réformer, comment sortir de l'impasse politique, historique, économique, sociale, culturelle ? Pour y parvenir, il faut être capable de désobéir aux règles européennes en contradiction avec notre politique nationale. Parce que la France représente 18% de l'économie européenne, cette désobéissance créera un rapport de force capital, essentiel pour changer la donne.

 

Dans le cadre d'une liste d'union France Insoumise et Gauche Républicaine et Socialiste, participant à la construction d'une nouvelle maison de la gauche, ces ambitions et ces combats sont ceux que portent avec conviction et détermination Manon AUBRY et ses colistiers.

 

Alors, oui, pour dépasser un sentiment d’inutilité ou de désespérance, nous faisons appel à votre soutien, à votre indignation et à votre révolte. En votant pour la liste conduite par Manon AUBRY, nous construirons ensemble un meilleur avenir pour la France et pour l'Europe.

 

A Saint-Lô le 10 mai 2019, 

-Michèle LEMAUX ancienne conseillère régionale de Basse-Normandie, ancienne maire-adjointe de Saint-Lô, militante associative,

- Jacques DECLOSMENIL ancien maire-adjoint de Saint-Lô, militant associatif, politique et syndical.

 

Cet article est le 3127 ème sur le blog MRC 53 -  le 174ème catégorie Gauche France

Michèle Lemaux, le 17 octobre 2009, sous les yeux de Pascal Blanchetier, actuel conseiller municipal de Caen.

Michèle Lemaux, le 17 octobre 2009, sous les yeux de Pascal Blanchetier, actuel conseiller municipal de Caen.

Partager cet article
Repost0

commentaires