Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine à partir, notamment, des idées de Jean-Pierre Chevènement, l'un de ses fondateurs (celui-ci a souhaité s'éloigner du MRC en 2015). Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens (MDC) après les élections de 2002. En février 2019, le MRC a co-fondé la Gauche Républicaine et Socialiste (GRS), en continuant d'exister, au moins jusqu'à son prochain congrès, en décembre 2020.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles RÉCents

30 mai 2008 5 30 /05 /mai /2008 20:32

Pour un projet républicain réellement alternatif

 

J’ai participé aux échanges de commentaires après la parution, le 6 mai dernier, de l’article Un nouveau départ pour la gauche sur le blog de Jean-Pierre Chevènement.

 

Je suis intervenu sur d’autres blogs, celui de Christine Tasin, qui a posé la question, le 18 mai Refondation de la gauche, oui, mais quelle gauche ??? , ou celui de Xavier Dumoulin, que je recommande http://sr07.unblog.fr, en raison de ses articles de fond, républicains et socialistes.

 

La stratégie actuelle du MRC est loin de faire l’unanimité parmi les internautes républicains qui s’expriment sur ces blogs. Il y a de bonnes raisons à cela.

 

- Elle percute la stratégie républicaine autonome entre la gauche et la droite (rapprochement des républicains des deux rives, de droite et de gauche, Dupont-Aignan et Chevènement), qui était celle d’un des courants fondateurs du MRC en janvier 2003.

 

- Elle diffère de la stratégie républicaine d’une gauche radicale en concurrence avec la gauche libérale, plus ou moins sociale. C’est la stratégie portée par PRS et Mélenchon, qui voient dans la création du parti de la gauche (Die Linke) en Allemagne (à côté du SPD) ce qu’il faut faire en France (à côté du PS).

 

Ces stratégies républicaines s’opposent aux deux autres stratégies en vogue :

-          la stratégie libérale (Delanoë), qui vise, à partir du PS, à rassembler les libéraux de gauche, du centre et de droite, afin de poursuivre la construction européenne, selon la ligne fondatrice de Jean Monnet et des sociaux démocrates européens,

-          la stratégie anticapitaliste, à la gauche de la gauche (Besancenot), qui est fondée sur une démarche contestataire du système, combinant refus du pouvoir et accommodements communautaristes.

 

Ce qui se passe au PS intéresse toute la gauche et conditionne l’existence même de la gauche. Car il ne faut pas se raconter des histoires. Les stratégies libérale et anticapitaliste sont complémentaires et liées l’une à l’autre. Leur succès signerait la fin de toute perspective de gauche en France.

 

La stratégie républicaine autonome n’a pas de consistance.

La stratégie républicaine de la gauche radicale n’est pas adaptée à la situation française.

 

Le modèle social républicain français ne peut être sauvé que par la mise en œuvre de la stratégie de la refondation républicaine de la gauche, portée actuellement par le MRC et Gauche Avenir.

 

Au sein du PS, le courant Nouveau Parti Socialiste (Benoît Hamon) semble proche de cette ligne stratégique. Voir http://www.humanite.fr/L-aile-gauche-du-PS-veut-conquerir-la-majorite.

 

S’il parvient à se faire entendre des militants, ce qui est possible, compte tenu du contexte de crise aggravée de l’économie capitaliste, il peut devenir incontournable dans la recherche d’une majorité au congrès de Reims, en novembre 2008.

Ségolène Royal fera tout pour mettre en échec le tandem Delanoë-Jospin et François Hollande fera le nécessaire pour rester dans la majorité.

 

Les conditions seront alors réunies pour aller vers la refondation de l’ensemble de la gauche « avec toutes ses sensibilités et toutes ses cultures, social démocrate, républicaine, communiste, radicale, écologiste… ».

Voir
 Un contenu et un chemin pour la création d’un grand parti de toute la gauche

Motion d’orientation du MRC pour le Congrès des 21 et 22 juin 2008

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Un article bien venu, et qui permet d'y voir un peu plus clair.
Répondre