Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine autour des idées de Jean-Pierre Chevènement. Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens après les élections de 2002.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles Récents

29 septembre 2008 1 29 /09 /septembre /2008 23:55

Offense au président de la République, vraiment ?

 

Faut-il en rire ou en pleurer ? La venue en Mayenne du président de la République, Nicolas Sarkozy, a été l’occasion pour la police de réaliser un exploit : prendre Hervé Eon en flagrant délit (délire ?) d’opposition à la personne du président de la République !

 

Voici le texte en faveur de la liberté d’expression, qui est diffusé actuellement par PRS.

 

Lors de la venue de Nicolas Sarkozy à Laval (Mayenne), le 28 août 2008, pour y annoncer la généralisation du RSA (revenu de solidarité active), Hervé EON militant mayennais de PRS (Pour la République Sociale), association politique, a voulu se rendre à la manifestation organisée contre le chef de l’Etat pour l’occasion. Se déplaçant à vélo sur le parcours du cortège présidentiel, après avoir été immobilisé et isolé sur le trottoir par des policiers en civil, il a brandi au passage du cortège une pancarte où il avait inscrit « casse toi, pov’con », pancarte qu’il avait prévue pour la manifestation...

Cette expression d’opinion lui a valu une interpellation ainsi qu’une convocation pour :

le 23 octobre 2008 à 14h00
devant le tribunal correctionnel de Laval
pour "offense" au Président de la République Française,


Traduit en justice, Hervé Eon ne doit pas l’être pour délit d’opinion mais alors pour plagiat, puisque l’auteur de ces propos est Nicolas Sarkozy. Sauf à considérer que ce qui est sanctionnable pour l’un, ne le serait pas pour le Président, pourtant garant de l’égalité républicaine.


Premiers soutiens : Syndicat National de la Magistrature, CGT, FSU, LCR, Les Verts, PCF, PRS 53, NPA, PRG, Sud Education, Jean-Pierre Bernard Hervé,
Michel Ferron (Conseillers Généraux) , Monique Doumeau (Maire), Gérard Pigois (Secrétaire Régional SNETAP-FSU), Michel Rose (Président de la ligue de l’enseignement 53)

Les signataires invitent tous ceux qui veulent lui apporter son soutien et rappeler leur attachement à la liberté d'expression au "pays des droits de l'Homme" à signer la pétition ci-dessous et à demander que les poursuites à son encontre soient abandonnées.


Voir   http://petitions.ironie.org/view?id=19&popup=1 


Cette affaire rocambolesque avait valu des articles sur Rue89 les 4 et 7 septembre derniers.

 

« Casse-toi pov'con »: au tribunal pour outrage au Président

 

Outrage à Sarkozy : faut-il passer par les tribunaux ?

Entre le respect de toute personne ayant autorité et la liberté d’expression, l’outrage. Gros plan sur un délit en vogue. La suite

Partager cet article

Repost 0
Published by SORIN Michel - dans Justice Police Défense
commenter cet article

commentaires