Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine à partir, notamment, des idées de Jean-Pierre Chevènement, l'un de ses fondateurs (celui-ci a souhaité s'éloigner du MRC en 2015). Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens (MDC) après les élections de 2002. En février 2019, le MRC a co-fondé la Gauche Républicaine et Socialiste (GRS), en continuant d'exister, au moins jusqu'à son prochain congrès, en décembre 2020.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles RÉCents

19 octobre 2008 7 19 /10 /octobre /2008 22:23

Règlement de comptes dans la finance mondiale ?

 

L’ancien ministre de l’économie et des finances du gouvernement Jospin avait été amené à démissionner en 1999 après une campagne médiatique mettant en cause son rôle de consultant, entre 1993 et 1995 (affaire de la MNEF - Voir Dominique Strauss-Kahn - Wikipédia. Le gouvernement Jospin ne s’en était jamais remis.

 

On ne peut exclure qu’il soit obligé de démissionner si les résultats de l’enquête le mettaient en cause, et ce n’est pas impossible dans un pays où les faits liés au favoritisme dans l’exercice de responsabilités hiérarchiques sont examinés à la loupe.

 

Ce serait une très mauvaise nouvelle pour le président de la République française, président en exercice du Conseil européen, qui compte sur le directeur du Fonds Monétaire International pour jouer un rôle pivot dans la réforme de la finance internationale.

 

C’est à ce poste-là que Dominique Strauss-Kahn peut être le plus utile. Par contre, la gauche française n’a aucun intérêt à lui confier des fonctions de responsabilité. En 2002, Lionel Jospin n’a rien gagné à adopter les orientations de l’auteur du livre « La flamme et la cendre » (Grasset, 2002), notamment celles qui consistaient à se détourner de l’électorat populaire au profit des couches sociales supérieures, ce que DSK considérait être le socialisme moderne.

 

Les articles de presse relatant cette affaire sont nombreux. En voici quelques échantillons.

 

Le FMI soupçonne son directeur, Dominique Strauss-Kahn, d'abus de pouvoir dans une affaire sexuelle – Jean Quatremer, correspondant de Libération, 18 octobre.

 

Krach-krach : Strauss-Kahn en position délicate au FMI – Rue89, François Krug, 18 octobre.

 

DSK visé par une enquête du FMI pour abus de pouvoir   - Les Echos, 18 octobre.

 

Les proches de Strauss-Kahn montent au front pour le défendre – Le Monde, 19 octobre.

Partager cet article
Repost0

commentaires