Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine autour des idées de Jean-Pierre Chevènement. Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens après les élections de 2002.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles Récents

28 novembre 2008 5 28 /11 /novembre /2008 21:35

 

Aubry et Royal ensemble pour changer le PS ?

 

La première impression n’était peut-être pas la bonne. Dans un premier temps, après la confirmation de l’élection de Martine Aubry par le Conseil national du PS, on avait pu croire que Ségolène Royal camperait dans une attitude d’opposition. Mais elle en est sortie bien vite, aidée par ses proches.

 

Depuis leur rencontre au siège du PS mercredi, et avant celle prévue demain, il apparaît clairement que les deux femmes travaillent sur un projet d’accord pour la rénovation de leur parti.

 

C’est dans leur intérêt bien compris, car les adhérents du PS ont marqué leur préférence pour un changement en profondeur et un ancrage à gauche, non seulement en opposition à la politique de la droite au pouvoir, mais aussi dans un but positif de trouver des solutions à la crise.

 

C’est ce que j’avais conclu après avoir suivi les débats du congrès de Reims (voir Michel Sorin : le congrès PS ne prendra fin que le 22 novembre - 16 novembre 2008).

 

Quelques jours auparavant, j’avais titré mon article sur ce blog : PS : Royal et Hamon, chacun avec sa stratégie de rénovation à gauche -13 novembre 2008. Ces deux forces de renouvellement avaient la capacité de mobiliser les militants et je souhaitais qu’elles puissent s’entendre.

 

Deux articles de presse, ce jour, vont dans le sens du rapprochement Aubry-Royal :  

- Entre Martine Aubry et Ségolène Royal, le climat est à la détente (Jean-Michel Normand, Le Monde, 28 novembre)

- Le camp Royal veut participer à la direction du Parti socialiste (Le Monde, 28 novembre)

Mais ce sont des postures de négociation qui pourraient être balayées par des vents contraires. Il suffit de lire d’autres articles depuis deux jours pour s’en convaincre. Ainsi :

L’impasse des gauches européennes (Bernard Guetta, Libération, rubrique Rebonds, 26 novembre)  

Gauches françaises, gauches italiennes, même péril (Marc Lazar, Libération R, 27 novembre)

PS : troisième tour dans un an (Alain Duhamel, Libération R, 27 novembre)

 

Royal se taille un poste de première secrétaire bis du PS (Julien Martin, Rue89, 27 novembre)

 

Je ne partage pas l’ensemble des analyses présentées ci-dessus, même si elles ont toutes une part de vérité. Le PS a un tel besoin de renouvellement interne et de reconnaissance dans l’opinion publique qu’il en sortira par le haut. Il est au bord du précipice...

 

Dans ces conditions très difficiles, Aubry et Royal sont capables de s’entendre pour changer le PS et mettre en avant des plus jeunes, comme Hamon, Peillon, Bachelay, dotés de grandes qualités. A vérifier...

 

Cet article est le 98ème paru sur ce blog dans la catégorie Gauche France 2007-08

 

Partager cet article

Repost 0
Published by SORIN Michel - dans Gauche France
commenter cet article

commentaires