Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine à partir, notamment, des idées de Jean-Pierre Chevènement, l'un de ses fondateurs (celui-ci a souhaité s'éloigner du MRC en 2015). Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens (MDC) après les élections de 2002. En février 2019, le MRC a co-fondé la Gauche Républicaine et Socialiste (GRS), en continuant d'exister, au moins jusqu'à son prochain congrès, en décembre 2020.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles RÉCents

22 avril 2009 3 22 /04 /avril /2009 22:51

Pour une gauche, non capitaliste et républicaine

 

La crise met à nu le capitalisme et révèle sa vraie nature (voir le précédent article sur ce blog Le capitalisme pourrait ne pas survivre, miné par la crise financière - 21 avril 2009).

 

Selon l’économiste Michel Beaud, qui a écrit des livres sur l’histoire du capitalisme (certains sont téléchargeables – voir Michel Beaud, économiste), c’est la meilleure et la pire des choses. Il détruit et crée en permanence. L’auteur conclut sur le risque de basculement du monde avec ce système, dangereux pour l’équilibre de la vie sociale. Voici un résumé de sa conclusion.

 

Le capitalisme est devenu la principale force transformatrice des sociétés et du monde. C’est une réalité évolutive. La logique capitaliste engendre une totalité productive, marchande et monétaire, à la fois territorialisée et mondiale, en incessante mutation, de plus en plus autonome par rapport aux sociétés.

 

C’est pourquoi le capitalisme ne peut être réduit, ni à un mode de production, ni à un système économique.

 

C’est un système qui conforte les pouvoirs d’un petit nombre (oligarchie) et « comporte des dynamiques, à la fois créatrices et destructives, qui doivent être bridées non seulement au niveau des nations mais aussi aux niveaux des continents et du monde.

 

Sinon, la destruction massive des ressources et des équilibres terrestres, le totalitarisme d’un marché dominé par quelques grandes firmes mondiales, l’instauration progressive à l’échelle planétaire d’un « apartheid » par l’argent, risquent de provoquer durablement un basculement de plus en plus difficile à contenir ».

 

Bien sûr, comme nous avons pu le vérifier à Londres, début avril (voir G20, Londres : sauver les banques et le libre échange, ne rien changer - 12 avril 2009), même en crise, le système capitaliste est soutenu par tous les grands Etats. Il vit avec les crises et ne peut vivre sans crises.

Et, à chaque fois, il trouve les moyens de rebondir, avec la complicité des chefs d’Etat et de gouvernement (voir les actes du colloque de la Fondation Res Publica, le 17 octobre 2007 : Crises financières à répétition : quelles explications ? quelles réponses ?).

 

Mais cette crise est à la mesure des déséquilibres mondiaux hors du commun que les Etats n’ont rien fait pour résorber, bien au contraire dans le cas des USA de Bush.

« Avec une baisse du PIB de 1,3% en 2009, le monde connaîtrait sa plus forte récession depuis la Deuxième Guerre mondiale » (Les Echos, ce 22 avril).

Le MRC doit en tirer les conséquences

Nous devons en tirer les conséquences politiques. Le capitalisme n’est incontournable que par la volonté des peuples et de leurs représentants élus, qui n’ont pas envie de le remettre en cause. Dans le cas de la France, la gauche a abdiqué depuis la fameuse parenthèse libérale ouverte en 1983 par François Mitterrand. Elle a l’opportunité de se ressaisir, ayant sous ses yeux la faillite du capitalisme financier.


La stratégie du MRC s’en trouve confortée
(voir le texte adopté lors du congrès du Kremlin-Bicêtre, le 22 juin 2008 : Un contenu et un chemin pour la création d'un grand parti de toute la gauche.

 

La refondation de la gauche est, plus que jamais, à l’ordre du jour. Il faut la resituer dans une perspective non capitaliste et la repenser au niveau opérationnel.

 

La Déclaration de Principe reste valable, en la complétant.

 

Cet article est le 25ème paru sur ce blog dans la catégorie MRC national.

Partager cet article
Repost0

commentaires