Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine à partir, notamment, des idées de Jean-Pierre Chevènement, l'un de ses fondateurs (celui-ci a souhaité s'éloigner du MRC en 2015). Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens (MDC) après les élections de 2002. En février 2019, le MRC a co-fondé la Gauche Républicaine et Socialiste (GRS), en continuant d'exister, au moins jusqu'à son prochain congrès, en décembre 2020.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles RÉCents

25 avril 2009 6 25 /04 /avril /2009 19:43

Dans un monde protectionniste, l’Europe est naïve

 

Le débat sur le libre-échange commence à sortir de la confidentialité, grâce à certains médias et à la volonté de quelques personnalités (voir sur ce blog Le débat sur le protectionnisme se nourrit de l'échec du libéralisme - 15 février 2009).

 

Certes, le quotidien Le Monde (Protectionnisme : la tentation permanente, Thomas Wieder, 11 avril) veille au grain et voit « le retour rampant d’un patriotisme économique dont l’histoire est aussi ancienne que celle du capitalisme ».

 

Le site de Marianne, à l’initiative de Philippe Cohen, se distingue par son ouverture aux thèses protectionnistes (voir l’article signé Malakine, le 13 avril. Malakine, qui décrypte le curieux cheminement de l'économiste Patrick Artus : toute son analyse aboutit logiquement à des mesures de protection de l'industrie qu'il rejette par peur de choquer son milieu professionnel Artus, un protectionniste anti-protectionniste.


Le 27 février dernier, le site de Marianne publiait le texte de Guillaume Bachelay, secrétaire national du PS à la politique industrielle, aux entreprises et aux nouvelles technologies, qui annonçait la couleur d’entrée :
 

« Il est temps que les responsables européens acceptent de renoncer à une naïveté risible ». Peu de mots suscitent, parmi les dirigeants et les leaders d’opinion en Europe, autant de démagogie politique, de raccourcis historiques, d’approximations économiques et de haut-le-cœur moraux que « protectionnisme ». Pourtant, la crise mondiale du capitalisme, sa dureté, sa durée, devrait inciter à traiter ce sujet avec réflexion plutôt que par réflexe. Lire l’article : Protectionnisme, ouvrons le débat ! - Le retrouver sur le blog de Julien Landfried www.protectionnisme.eu.

Le même Julien n’est pas pour rien dans l’organisation du colloque de la Fondation Res Publica sur le libre-échange, lundi 27 avril 2009 à 18h à la Maison de la Chimie (28, rue Saint Dominique 75007 Paris). S’inscrire. Voici le programme.

Crise du libre-échange mondial : comment en sortir ?


Avec la participation de :

Jean-Luc Gréau, économiste, auteur de La trahison des économistes (Gallimard, 2008)

Hakim el Karoui, banquier d’affaires, auteur de L’avenir d’une exception (Flammarion, 2006)

Jacques Sapir, directeur d'études à l'EHESS, auteur de Le nouveau XXIè siècle (Seuil, 2008).

Jean-Marc Daniel, professeur d'économie à l'ESCP-EAP et directeur de la revue Societal

Jean-Pierre Chevènement, président de la Fondation Res Publica

Cet article est le 74ème paru sur ce blog dans la catégorie Capitalisme .

Partager cet article
Repost0

commentaires