Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine à partir, notamment, des idées de Jean-Pierre Chevènement, l'un de ses fondateurs (celui-ci a souhaité s'éloigner du MRC en 2015). Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens (MDC) après les élections de 2002. En février 2019, le MRC a co-fondé la Gauche Républicaine et Socialiste (GRS), en continuant d'exister, au moins jusqu'à son prochain congrès, en décembre 2020.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles Récents

10 mai 2009 7 10 /05 /mai /2009 22:39

Le pouvoir européen
une nébuleuse pour les citoyens



Le Parlement européen  (voyage d'étude AFLEC, 4 décembre 2008, Bruxelles)

 

Il y a beaucoup de critiques à formuler à l’encontre de l’Europe, mais encore faut-il faire un effort pour comprendre ce qu’elle est devenue depuis le 9 mai 1950*, date retenue comme étant le début de la construction européenne - voir Fête de l'Europe (9 mai).

 

Fêter l’Europe, c’est d’abord en parler sérieusement. Ainsi, l’article paru hier (voir Démantèlement de la PAC : l'Union européenne persiste dans l'erreur - 9 mai 2009).

 

* 9 mai 1950 : à l’initiative de Jean Monnet, la France (Robert Schuman) propose à l’Allemagne la mise en place d’une autorité commune pour le charbon et l’acier, ouverte aux autres pays d’Europe.

 

Voir l’article Formation citoyenne Histoire UE - MRC 53 - février 2005, rappel historique des grandes étapes de la construction européenne,complété par l’article Ratification du traité de Lisbonne : six Etats membres de l'UE en rade - 8 février 2009.

 

On a tendance à retenir les aspects pittoresques des initiatives européennes, par exemple celle concernant le vin rosé d’assemblage (voir Le vin rosé d'assemblage, initiative européenne de bien mauvais goût - 18 avril 2009).

 

… A ce propos, tout s’explique : Vin coupé : le négociateur français travaillait pour le lobby des importateurs (Observatoire de l’Europe, 29 04 09).

 

Mais la réalité européenne est fort complexe. Essayons d’aller à l’essentiel. D’abord, qu’en est-il de la campagne pour l’élection des députés au Parlement européen ? Le journaliste Eric Dupin a l’esprit de synthèse et d’objectivité. Il a fait le point sur son blog Les murmures d'Eric Dupin, le 4 mai : voir Batailles du 7 juin.

Voir, sur le même registre, la grille d’analyse présentée par Malakine, le 6 mai, sur le site de Marianne Le Front de gauche à la conquête de l'Europe.

 

On peut aussi consulter le blog du correspondant de Libération à Bruxelles : voir Européennes : l'UMP toujours largement en tête (5 mai, Jean Quatremer).

 

Par ailleurs, est parue ce jour sur le site Rue89, le premier article concernant les élections dans les autres pays d’Europe. Voir En images, ces débats qui agitent l'Europe en campagne (1/3)

Du 4 au 7 juin, les Européens vont élire leurs représentants à l'Europarlement, même si l'apathie générale fait oublier que l'Europe est en campagne électorale. A quelques semaines du scrutin, partout dans l'Union, les politiques tentent laborieusement de mobiliser des électeurs largement tentés par l'abstention dans l'ensemble de l'Europe (66% d'abstentionnistes possibles selon le dernier Eurobaromètre).

Tour d'horizon des thèmes de campagne, qui doivent partout à la politique intérieure de chaque Etat, peu à l'Europe elle-même : Royaume-Uni : les eurosceptiques se mobilisent ; Pologne : Lech Walesa sème le trouble ;  Allemagne : Le SPD tente de rebondir ; Italie : Voter Berlusconi ou ne pas voter Berlusconi ; Espagne : Si, podemos ! 

A lire aussi sur Rue89 et sur Eco89 : Le blog des élections européennes

La réflexion de Slovar, chroniqueur associé du site Marianne, le 6 mai, est intéressante : voir Les élus européens sont-ils des nains politiques ?

Enfin, deux sources critiques :

- l’une d’un acteur engagé dans la campagne, Nicolas Dupont-Aignan, qui déclare sur le site de Debout La République : "Je ne serai jamais le flotteur droit de Nicolas Sarkozy"

Dans un chat réalisé par Lemonde.fr, le 7 mai, NDA précise face aux internautes le sens de la campagne européenne de DLR et précise, notamment, ses différences avec d'autres listes.

- l’autre, du site Le vrai débat : Droite et gauche votent ensemble 97% des textes au parlement européen

Dans 97% des cas en 2008, le PSE (parti socialiste européen, au sein duquel siègent les socialistes français) et le PPE (parti populaire européen, dont l'UMP) ont voté dans le même sens les textes qui leur étaient soumis au parlement européen. Soit 10 votes différents seulement sur un total de 535. C'est le résultat d'une étude dont les détails seront prochainement publiés.

Cet article est le 26ème paru sur ce blog dans la catégorie Européennes 2009.

Partager cet article
Repost0

commentaires