Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine à partir, notamment, des idées de Jean-Pierre Chevènement, l'un de ses fondateurs (celui-ci a souhaité s'éloigner du MRC en 2015). Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens (MDC) après les élections de 2002. En février 2019, le MRC a co-fondé la Gauche Républicaine et Socialiste (GRS), en continuant d'exister, au moins jusqu'à son prochain congrès, en décembre 2020.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles RÉCents

17 juillet 2006 1 17 /07 /juillet /2006 17:08

Didier MINOT, l'un des deux conférenciers de la rencontre CIVIQ 

le 20 avril 2006 à Laval

Didier MINOT, ingénieur agronome de formation, a été chargé de mission à la DATAR de 1983 à 1996 et membre de plusieurs cabinets ministériels (agriculture, aménagement du territoire, collectivités locales) dans les années 80. Il a été responsable de l'équipe européenne de la DATAR, directeur du CRIDEL (centre de rencontres et d'initiatives pour le développement local), et de 1996 à 2003 de l'école des territoires (formation au développement local). Il est depuis 2002 président de RECIT, réseau des écoles de citoyens, membre du groupe national formation d'ATTAC et de nombreuses associations citoyennes (MRAP, GREP, etc..)  

RECit, un réseau d’acteurs et de lieux porteurs d’éducation citoyenne.

 RECit (réseau des écoles de citoyens) est né en octobre 2002 d'une prise de conscience : la transmission de la citoyenneté aux nouvelles générations ne se fait plus que très partiellement.

Une contre éducation permanente est développée par l'éducation, la publicité, la marchandisation de toutes choses. Celles-ci font l'apologie de l'intérêt individuel, de la violence et de la compétition et préparent de très graves problèmes pour l'avenir de la démocratie.

 

La question fondatrice de RECit a été : " Comment répondre aux enjeux qui nous attendent et construire un monde à finalité humaine ? Comment chacun peut-il être acteur de sa propre vie et citoyen d'un monde solidaire ? "

Après les deuxièmes rencontres de l'éducation citoyenne, en septembre dernier à Toulouse, RECit rassemble aujourd'hui 230 organisations et 150 expériences porteuses d'une démarche émancipatrice, avec une quinzaine de groupes locaux. Ces initiatives se révèlent largement convergentes dans l'esquisse d'une société plus solidaire.

RECit constitue un réseau d'échanges, de recherche et d'actions commune, largement informel, qui permet à chacun de sortir de son isolement et de se situer dans un mouvement d'ensemble.

Une réflexion transversale y est menée pour mieux mettre en accord les pratiques avec les principes d'actions et les valeurs communes.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires