Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine à partir, notamment, des idées de Jean-Pierre Chevènement, l'un de ses fondateurs (celui-ci a souhaité s'éloigner du MRC en 2015). Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens (MDC) après les élections de 2002. En février 2019, le MRC a co-fondé la Gauche Républicaine et Socialiste (GRS), en continuant d'exister, au moins jusqu'à son prochain congrès, en décembre 2020.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles RÉCents

7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 22:34

 

Quilès et Lienemann persistent et signent … une lettre

 

L’initiative de Paul Quilès et de Marie-Noëlle Lienemann semble commencer à porter ses fruits. Il a fallu la défaite cinglante du PS aux élections européennes pour que ce parti s’ouvre aux diverses propositions de reconstruction de la gauche (voir PS, entre écologistes-démocrates et gauche radicale, cherche alliés - 5 juillet 2009).

 

A noter aussi la tentative de Robert Hue (Point de vue paru le 6 juillet sur le site du Monde) : La gauche doit se rassembler, au-delà des partis politiques. Jean-Luc Laurent (MRC) est parmi les signataires, au côté de nombreux socialistes et des personnalités de gauche, de cet appel à élaborer « un pacte unitaire de progrès ».

 

Le PS ne reste pas insensible à ce « remue-méninges ». Il organisait, ce 7 juillet, un séminaire de réflexion stratégique, en vue de la « reconquête de l’esprit d’équipe »  et de son « réarmement idéologique » - voir Le PS en séminaire pour jeter les bases d'"un projet de société".

 

Voici le texte de la Lettre aux leaders de la gauche que les animateurs de Gauche Avenir, Paul Quilès et Marie-Noëlle Lienemann, ont adressée le 6 juillet à Martine Aubry, Jean-Michel Baylet, Marie-George Buffet, Jean-Pierre Chevènement, Cécile Duflot, Jean Luc Mélenchon.

 

Notre club, Gauche Avenir, créé en mai 2007, réunit des personnalités et des militants politiques, syndicaux, associatifs, issus des différentes  sensibilités de la gauche. Il s’est fixé comme objectif  d’œuvrer à son rassemblement, en s’efforçant notamment de l’aider à reprendre l’offensive idéologique.
           

Nous nous adressons à vous aujourd’hui, parce qu’à trois ans de la future élection présidentielle, le temps nous est compté pour réaliser le rassemblement des forces de gauche et écologistes, sur la base d’une charte commune, d’un programme de gouvernement et d’un accord législatif. Notre conviction  est que, en dehors de cette démarche, aucune victoire n’est possible en 2012.
           

Le 2 Juillet dernier, nous avons organisé un Forum sur « l’état de la gauche », qui a réuni de nombreux participants autour de responsables des différents partis, d’intellectuels, d’animateurs d’associations et de mouvements sociaux. Au-delà des différences, tous ont soutenu l’idée de constituer immédiatement un comité national de rassemblement des forces de gauche, réunissant non seulement les partis de la gauche et de l’écologie, mais aussi les associations, les clubs, les mouvements, voire les syndicats, qui se situent à gauche.
           

 Chacun voit bien qu’un simple accord électoral de dernière heure ne suffirait pas à créer une dynamique victorieuse. Le projet et le contenu des engagements qui le scelleront ne sauraient être  préparés en cercle restreint. Ils doivent être le fruit d’un travail sérieux, de débats approfondis, d’une volonté de synthèses nouvelles autour des valeurs fondamentales de la gauche, qui, pour la plupart, demeurent d’une grande actualité.
           

Ce comité national pourrait, à travers des Etats généraux de la gauche,  associer à des « primaires du projet » ces milliers de femmes et d’hommes de gauche qui, trop souvent, ne se reconnaissent plus  dans le paysage politique actuel.
            

Ainsi pourrions-nous reconstruire la confiance, l’espoir et un mouvement d’engagement politique et citoyen. C’est de cette attente et  de cette  proposition que nous  nous faisons ici les interprètes.
           

A l’occasion du forum de Gauche Avenir, nous avons commandé un sondage. Celui-ci montre que  59% des Français  pensent que la création d’un tel comité* est une action qui va dans le bon sens. Ce score atteint près de 70% pour les électeurs de gauche et des Verts.
          
Nous pensons, avec celles et ceux qui ont participé à notre forum, qu’il vous revient de prendre une initiative forte et unitaire en ce sens et nous espérons vivement que vous accepterez de vous y engager rapidement (…).
 

Cet article est le 108ème paru sur ce blog dans la catégorie Gauche refondation.

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Salut Jean-Pierre !Merci de ton commentaire plein de bon sens. La lettre de Gauche Avenir s'adresse à la gauche qui affirme sa vocation à gouverner. Dans cette gauche, il y a des différences de sensibilité, qui correspondent à la diversité des opinions des électeurs de gauche. A priori, il ne faut exclure personne. L'adhésion se fera sur la base du projet. La social-démocratie est en échec en Europe. Elle a déçu le monde du travail, car elle a été trop liée aux politiques de régression sociale, dites néolibérales, même s'il est vrai qu'elle prend un peu ses distances, compte tenu de la crise.
Répondre
J
Salut Michel<br />  <br /> Oui mais bon, c’est le grand écart !<br /> Entre Aubry, Mélanchon, Buffet etc… il ya des différences énormes de conviction politique !<br /> Déjà dans l’opposition, ça se déchire alors au gouvernement, je te dis pas la pagaille.<br /> Non, il nous faut une sociale démocratie forte, avec moins d’idéologie et plus de pragmatisme.<br /> Dans les usines (ils en restent encore un peu), on ne rêve plus de lutte des classes, de Mao ou du Che, mais tout simplement d’un monde solidaire avec des gouvernants à l’esprit pratique qui oublient un peu les conseillers en com et les idéologies dépassées.<br /> Allez hop, virons Nicolas dès 2012 et installons une gauche énergique, qui ne nous promet pas la lune.<br /> Et surtout, oublions un peu les leaders, un gouvernement, c’est une équipe.<br /> Les hommes providentiels, on a déjà donné !<br />  <br /> Amicalement, <br /> Ju’âne Pedro, soudeur de pots d’échappement libre !<br />  <br />  
Répondre