Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine à partir, notamment, des idées de Jean-Pierre Chevènement, l'un de ses fondateurs (celui-ci a souhaité s'éloigner du MRC en 2015). Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens (MDC) après les élections de 2002. En février 2019, le MRC a co-fondé la Gauche Républicaine et Socialiste (GRS), en continuant d'exister, au moins jusqu'à son prochain congrès, en décembre 2020.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles RÉCents

15 juillet 2009 3 15 /07 /juillet /2009 21:46

Greg LeMond, un chroniqueur pour Le Monde

 

Une série d’articles parus sur le site du quotidien Le Monde, avec la signature de Greg LeMond, triple vainqueur du Tour de France (1986, 1989, 1990), a éveillé mon attention. J’ai regardé de plus près, me souvenant des réticences de l’intéressé vis-à-vis des performances de son compatriote Lance Armstrong. Ce Greg a du talent et de la crédibilité.

 

Ses réponses aux questions des journalistes Henri Haget et Boris Thiolay (L’Express, 13 juillet 2007) valent le détour :

 

Cet homme est un pionnier: le premier Américain vainqueur du Tour de France à une époque (1986) où le cyclisme ignorait la mondialisation. Cette année-là, Greg LeMond triomphe de son équipier Bernard Hinault, et la photo des deux champions franchissant, main dans la main, la ligne d'arrivée, à l'Alpe-d'Huez, fera le tour de la planète. LeMond remportera encore la Grande Boucle en 1989 et en 1990, avant de quitter un peloton où l'EPO commence ses premiers ravages. Aujourd'hui, ce prospère businessman de 46 ans ne reconnaît plus le sport qui l'a fait roi. Les sacres de ses compatriotes, Lance Armstrong et Floyd Landis, entachés de soupçons, lui laissent un goût amer. En matière de lutte contre le dopage, selon lui «la révolution reste à faire».

 

Lire la suite : ''Les coureurs dopés sont comme des toxicomanes''

 

Greg LeMond suit le Tour de France 2009 en se mettant dans la peau d’un journaliste…

 

Cet été, pour la première fois de ma vie, je vais faire le Tour de France non pas en tant que coureur cycliste, mais dans la peau d'un "journaliste". Drôle d'idée m'objecterez-vous ? Je ne suis pas un journaliste et je n'ai jamais écrit dans un journal. Aussi, quand Le Monde m'a proposé de tenir la plume dans ses colonnes, je me suis demandé si j'aurais quelque chose d'intéressant à raconter sur le cyclisme. Si j'ai accepté de jouer les chroniqueurs, c'est parce que j'aime par-dessus tout le Tour de France. Même si je l'ai remporté il y a déjà fort longtemps, dix-neuf ans après, il coule toujours dans mon sang, il est toujours dans mon coeur.

Mais ces dernières années, le Tour est devenu une expérience douloureuse pour moi. Pour certains Américains, je suis le jaloux, ancien coureur du Tour de France, qui veut vivre sur sa gloire d'antan. C'est mal me connaître. La dernière fois que j'ai couru le Tour, c'était en 1991. J'avais terminé septième et réalisé que la course avait changé. Mais je ne savais pas très bien pourquoi (…).

 

Aujourd'hui, je veux pouvoir regarder le Tour de France sans avoir à me demander qui est propre ou qui triche, ce qui relève de l'athlète ou du médicament, d'un célèbre médecin italien ou espagnol... Quand dira-t-on enfin : "Ça suffit !" ? (…)

 

Voir cet article dans son intégralité (Le Monde, 4 juillet 2009) : Il est temps de dire "ça suffit !", par Greg LeMond - Sports - Le ....

 

Ces deux derniers jours, Greg LeMond a signé trois articles, dont je conseille la lecture :

 

Une corporation où l'on accepte l'inacceptable, par Greg LeMond (Le Monde, 15 juillet),

 

Jetez l'oreillette, par Greg LeMond (Le Monde, 14 juillet),

 

Alberto, méfie toi !, par Greg LeMond (Le Monde, 14 juillet).

 

 

Cet article est le 4ème paru sur ce blog dans la catégorie Les sports.

Partager cet article
Repost0

commentaires