Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine à partir, notamment, des idées de Jean-Pierre Chevènement, l'un de ses fondateurs, qui n'est plus membre du MRC depuis 2015. Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens (MDC) après les élections de 2002. En 2022, le MRC est devenu membre de la Fédération de la Gauche Républicaine avec quatre autres organisations politiques.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles RÉCents

29 juillet 2009 3 29 /07 /juillet /2009 21:14

Le rouleau compresseur de la libéralisation postale

 

Ce 29 juillet, le chemin qui conduit à la privatisation de La Poste a été retenu par le gouvernement, avant un débat parlementaire qui aura lieu à l’automne.

 

Le Conseil des ministres a adopté le projet de transformation de La Poste en société anonyme au 1er janvier 2010. Le texte permet une augmentation de capital de 2,7 milliards d’euros, l’entreprise nationale subissant les effets de la crise et de la baisse des recettes du courrier (dépêche Reuters, 29 juillet, sur le site du Monde).

 

Le gouvernement présente cette décision comme un passage obligé en vue de l’ouverture du marché postal à la concurrence en janvier 2011. Il affirme que La Poste assurera ses missions de service public de la même façon et restera sous le contrôle à 100% de l’Etat.

 

Les ministres de l’Economie et de l’Industrie communiquent pour persuader les Français que « l’objectif est de faire de La Poste un service public de référence et l’un des tout premiers opérateurs en Europe ».

 

Une opposition très large dans tout le pays

 

Ils ont fort à faire, car leurs arguments sont contestés très largement par les partis de gauche, syndicats et associations qui, ensemble, ont créé un comité.

 

De leur point de vue, La Poste risque de perdre son identité et, à terme, être privatisée. Ce mouvement d’opposition frontale à la démarche du gouvernement n’est pas récent (voir La Poste : la gauche et les syndicats, ensemble contre le statut SA - 13 janvier 2009). Mais la contestation s’étend.

 

Leurs représentants ont confirmé ce mercredi, lors d'une conférence de presse, l'organisation d'une "consultation nationale" le 3 octobre prochain sous forme d'un vote sans caractère officiel, notamment dans les mairies. Le Parti socialiste a décidé de s'y associer après avoir hésité. Une journée de grève et de manifestations est également prévue en septembre.

 

Nous voulons un référendum !


Le comité national contre la privatisation de La Poste, pour un débat public et un référendum sur le service public postal, a interpellé le Président de la République en février 2009 sur la mise en oeuvre des conditions d’un référendum, afin que la population se prononce sur l’avenir de La Poste, premier service public de proximité.

 
A ce jour la réponse du Président se résume à la transformation en société anonyme de l’établissement public postal, en vue de sa privatisation. Chaque fois que l’on a transformé un établissement public en société anonyme (France Telecom, GDF, etc.), cette transformation a été suivie de la vente des actions de l’Etat pour la privatisation de la société.


L’avenir d’un service public postal répondant aux besoins de la collectivité ne peut se régler entre Matignon, l’Elysée et le Parlement. Fort de sa détermination, le comité réuni en assemblée plénière ce 24 juin 2009 a réaffirmé son opposition totale à toute forme de privatisation de La Poste. Il entend porter le débat sur la place publique. La population a son mot à dire !


Pour en créer les conditions, le comité national décide de mettre tout en oeuvre, à travers les réseaux des comités locaux, qui rassemblent militants associatifs et syndicaux et membres des conseils régionaux, généraux, et municipaux, pour une large consultation nationale, dans la transparence et la démocratie, dès les premières semaines de l’automne.


Les organisations signataires de l’appel pour La Poste

 

• CFTC Postes et Télécommunications • Confédération CFTC • Fédération des Activités Postales et des Télécommunications CGT • CGT Finances • CGT Banque de France • Confédération CGT • Confédération Paysanne • FO Communication • FNEM FO Fédération nationale de l’énergie et des mines Force Ouvrière • Confédération FO • SUD Crédit Foncier • Fédération SUD PTT • Fédération Syndicale Unitaire • Union Syndicale SOLIDAIRES • ACU (Association des communistes unitaires) • Alternative Libertaire • ANECR Association Nationale des Elus Communistes et Républicains • Club Gauche Avenir • CNCU Coordination Nationale des Collectifs Unitaires pour une Alternative au Libéralisme • Debout la République • GUE/NGL Composante française du groupe de la Gauche Unie européenne/Gauche verte Nordique • Les Alternatifs • Les Objecteurs de Croissance • Les Verts • LCR Ligue Communiste Révolutionnaire • Mouvement de la Jeunesse Communiste • Mouvement des Jeunes Socialistes • MRC Mouvement Républicain et Citoyen • NPA Nouveau Parti Anticapitaliste • PCF Parti Communiste Français • Parti Communiste Ouvrier Français • Parti de Gauche • PRG Parti Radical de Gauche • PS Parti Socialiste • AFOC Association Force Ouvrière des Consommateurs • AITEC Association Internationale d’Experts et Chercheurs • Amis de la Confédération paysanne • Confédération Paysanne • APEIS Association Pour l’Emploi, l’Information, et la Solidarité • ATTAC • CNR Conseil National de la Résistance • Convergence des Collectifs de Défense et de Développement des Services Publics • DAL Droit au Logement • Fondation Copernic • INDECOSA CGT • IPAM Initiatives pour un Autre Monde • Jeunes Laïques et Solidaires • LDH Ligue des Droits de l’Homme • Marches Européennes • M’PEP Mouvement politique d’éducation populaire • Réseau Européen des Missions Publiques • Résistance Sociale • UFAL Union des Familles Laïques • UNRPA Union Nationale des Retraités et Personnes Agées.

 

http://www.appelpourlaposte.fr/


Le MRC contre la privatisation de la Poste


On se souvient qu'en pleine explosion de la crise financière, à l'hiver et au printemps dernier, le gouvernement avait trouvé particulièrement opportun de remettre à plus tard son projet "d'ouverture du capital" de La Poste. En réalité il faut comprendre "privatisation". Or, l'affaire revient. On en reparle, fin juillet début août, une bonne période pour ce genre de manoeuvre. Cela indique clairement que le gouvernement n'entend rien changer à sa politique (pour ceux qui en doutent). N'avez vous pas encore dans les oreilles, les discours pleins de bonnes intentions? 


"Nous ne pourrons pas faire comme si la crise n'avait rien changé, nous ne pourrons plus nous conduire comme avant, nous devons moraliser le capitalisme, nous devons mettre un terme à
l'immunité des paradis fiscaux qui condamnent le capitalisme"(…).


Lire la suite...
 sur le site de Claude Nicolet (au nom du MRC du Nord), le 29 juillet.


Revue de presse


Libération, 29 juillet : Changement de statut de La Poste: l'inquiétude des syndicats

 

Le Monde, 29 juillet : Le projet de loi sur La Poste examiné en conseil des ministres

 

L’Humanité, 28 juillet : La Poste : vannes ouvertes au privé

 

Les Echos, 17 juillet : L'Etat se donne six mois pour boucler la réforme de La Poste  

 

Cet article est le 19ème paru sur ce blog dans la catégorie Services publics

Partager cet article
Repost0

commentaires

T
Très intéressant! Merci!<br /> Cependant, peut-on même parler de service public? Et la privatisation réduit-elle vraiment le nombre de points de vente? Cette analyse tend dire le contraire;<br /> http://www.unmondelibre.org/Poncins_services_publics_100809<br /> Très intéressant! Merci!<br /> <br /> Cependant, peut-on même parler de service public? Et la privatisation réduit-elle vraiment le nombre de points de vente? Cette analyse tend dire le contraire;<br /> <br /> http://www.unmondelibre.org/Poncins_services_publics_100809
Répondre