Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine à partir, notamment, des idées de Jean-Pierre Chevènement, l'un de ses fondateurs (celui-ci a souhaité s'éloigner du MRC en 2015). Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens (MDC) après les élections de 2002. En février 2019, le MRC a co-fondé la Gauche Républicaine et Socialiste (GRS), en continuant d'exister, au moins jusqu'à son prochain congrès, en décembre 2020.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles RÉCents

4 septembre 2009 5 04 /09 /septembre /2009 11:06

Un pôle socialiste, un pôle écologiste, un pôle anticapitaliste

 

La rentrée politique française a été marquée par l’université d’été du PS à La Rochelle (en résumé : Martine Aubry, Jean-Pierre Chevènement, Cécile Duflot) et par la taxe carbone (Ségolène Royal, les Verts et Nicolas Sarkozy).

 

Voir, à ce sujet, L'intervention de Jean-Pierre Chevènement à l'université d'été du Parti socialiste à la Rochelle. Il s'exprimait sur le thème "Penser l'avenir" aux côtés notamment de Benoît Hamon, Cécile Duflot et Betrand Delanoë.

 

Le PS a besoin de primaires, ouvertes à d’autres partis de gauche, pour se décoincer. Il en sortira bouleversé. La question énergétique est incontournable. Avec la réorientation nécessaire de l’Europe, elle va structurer le futur paysage politique.

 

La Rochelle, le 29 août, a révélé deux projets politiques (le PS n’en a pas) : celui de Cécile Duflot, qui est un projet de société, et celui de Jean-Pierre Chevènement, qui est une vision du monde.

 

Le premier met en avant une société économe, écologique, méfiante à l’égard de la croissance et carrément opposée à l’utilisation de l’énergie nucléaire, qui est la base du choix énergétique français depuis de Gaulle.

 

Le second propose une vision du monde, conforme aux choix fondamentaux historiques de notre pays, tenant compte des évolutions géopolitique et capitaliste, afin de réorienter profondément le système.

 

Au stade actuel, si rien n’est fait pour rapprocher ces deux visions, elles pourraient bien être incompatibles. Nous irions, tout droit, vers un pôle socialiste recomposé (c’est une question de vie ou de mort), flanqué à sa droite d’un pôle écologiste proeuropéen et, à sa gauche, d’un pôle anticapitaliste.

 

Demain et dimanche, à Toulouse, nous parlerons de tout cela. Voir Le programme de l'université d'été du Mouvement Républicain et Citoyen.

 

Cet article est le 116ème paru sur ce blog dans la catégorie Gauche refondation

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
On attend avec impatience ton prochain article !
Répondre