Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine à partir, notamment, des idées de Jean-Pierre Chevènement, l'un de ses fondateurs (celui-ci a souhaité s'éloigner du MRC en 2015). Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens (MDC) après les élections de 2002. En février 2019, le MRC a co-fondé la Gauche Républicaine et Socialiste (GRS), en continuant d'exister, au moins jusqu'à son prochain congrès, en décembre 2020.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles RÉCents

11 septembre 2009 5 11 /09 /septembre /2009 15:31

Financement par l’impôt ou par la cotisation sociale ?

 

Au cours du déjeuner, le 5 septembre, dans un restaurant du centre de la ville rose, auquel participaient (de gauche à droite sur la photo) Gérard Beillard (53), Wilfrid Roux-Marchand (54), Arthur Riedacker (94) et Bruno Chevalier (44), la question des principes et modalités de financement de la sécurité sociale a été longuement discutée.


 

 

L’un des intervenants de la deuxième table ronde de la matinée, Liem Hoang Ngoc, économiste universitaire et eurodéputé (PS), avait proposé un financement par l’impôt, dans la perspective de mise en œuvre d’une sécurité sociale universelle et dans l’esprit du Conseil National de la Résistance. Cet impôt, pour lequel un accord à gauche est possible, devrait être juste socialement, donc progressif sur le revenu (une dizaine de tranches).

 

Dans le débat, en fin de matinée, Wilfrid Roux-Marchand (voir photo) avait exprimé ses réticences à évacuer les cotisations sociales pour faire place nette à l’impôt, considérant que la protection sociale n’est pas une affaire d’Etat, mais relève d’un compromis social entre le capital et le travail
(voir sur ce blog Wilfrid Roux-Marchand (MRC 54) et les fonds de la protection sociale - 11 août 2009).



 

 

Pour sa part, Gérard Beillard défend une position intermédiaire, qui fait appel à l’intervention de l’Etat (voir Gérard Beillard (MRC 53) : la protection sociale est un droit humain - 3 mars 2009).

 

De son côté, Ladislas Polski, responsable de ces questions au MRC (voir Le MRC craint une privatisation du système de santé (Sécu, loi HPST) - 12 février 2009), écrit : « On peut se réjouir d’entendre le PS nous rejoindre pour réclamer une taxation des revenus financiers des entreprises qui viendrait renforcer les recettes, d’autant que, comme Liem Hoang-Ngoc qui l’a évoqué lors de nos débats toulousains, nous défendons depuis longtemps le rôle de la fiscalité en matière de recettes de la sécurité sociale, notamment par une CSG qui doit être progressive pour être plus juste » (message reçu le 8 septembre)  .

 

Wilfrid et Gérard m’ont fait savoir qu’ils allaient approfondir leur réflexion sur le sujet et se mettre en relation avec Ladislas Polski.

 

Cet article est le 41ème paru sur ce blog dans la catégorie MRC national.

Partager cet article
Repost0

commentaires