Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine à partir, notamment, des idées de Jean-Pierre Chevènement, l'un de ses fondateurs (celui-ci a souhaité s'éloigner du MRC en 2015). Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens (MDC) après les élections de 2002. En février 2019, le MRC a co-fondé la Gauche Républicaine et Socialiste (GRS), en continuant d'exister, au moins jusqu'à son prochain congrès, en décembre 2020.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles RÉCents

17 septembre 2009 4 17 /09 /septembre /2009 17:02

Jean-Louis avait animé le MRC 44 de 2003 à 2008

 

« Jean-Louis Le Bouëdec a été victime d'un malaise, cet après-midi, alors qu'il participait à une rencontre entre des victimes des bombardements de Nantes et des lycéens de Michelet, à l'espace Cosmopolis, rue Scribe à Nantes.

L'élu nantais délégué à la gestion urbaine de proximité, aux affaires militaires et aux cérémonies patriotiques, participait à cette manifestation dans le cadre du 66e anniversaire des bombardements de Nantes. Il prononçait son discours lorsqu'il s'est brusquement effondré.

Les témoins ont prodigué un massage cardiaque pendant plusieurs minutes en attendant les secours. Jean-Louis Le Bouëdec a ensuite été pris en charge par les sapeurs-pompiers.

Agé de 55 ans, conducteur de travaux, Jean-Louis Le Bouëdec, ancien président de la Jeanne-d'Arc Basket, militant MRC, a été élu conseiller municipal en mars 2008 sur la liste de Jean-Marc Ayrault ».

 

C’est en ces termes que l’information a été communiquée hier sur le site de Presse Océan (voir PresseOcean.fr - Un élu nantais victime d'un malaise à Cosmopolis).

 

Sur le site de la ville de Nantes, Jean-Marc Ayrault, Député-maire de Nantes, exprime sa profonde tristesse suite à la disparition de Jean-Louis Le Bouëdec, conseiller municipal de la Ville de Nantes, survenue mercredi 16 septembre 2009 (voir Ville de Nantes : Disparition de M. Le Bouedec, conseiller ...).

« C’est avec une très grande tristesse que Jean-Marc Ayrault, Député-Maire de la Ville de Nantes, vient d’apprendre le décès brutal de Jean-Louis Le Bouëdec dans l’exercice de ses fonctions de Conseiller municipal de la Ville de Nantes en charge de la Gestion urbaine de proximité, des Affaires militaires et des Cérémonies patriotiques.

Il adresse ses plus sincères condoléances à sa femme, Annie, à sa famille, à ses proches, ainsi qu’au Mouvement Républicain et Citoyen, vers qui ses pensées se tournent en cet instant douloureux.

"Acteur engagé de la vie publique, il aimait avant tout servir l’intérêt général, tant dans le domaine associatif et sportif que dans le cadre de son mandat qu’il occupait depuis mars 2008 avec une grande ferveur et un total dévouement. Son sens du devoir, sa droiture, étaient appréciés par tous".

Sa disparition provoque un profond désarroi alors même qu’il s’apprêtait à rendre visite à son fils aîné au Japon.

Au nom du Conseil municipal et de tous les Nantais, Jean-Marc Ayrault salue la mémoire d’un vrai militant de la vie publique. Un hommage solennel lui sera rendu lors du prochain Conseil municipal, vendredi 16 octobre 2009
 ».

Bruno Chevalier, qui lui a succédé à la tête du Mouvement Républicain et Citoyen en Loire-Atlantique, a, aussitôt, fait part de son émotion :

 

« C'est avec une immense tristesse que nous avons appris le décès de notre camarade et ami Jean-Louis Le Bouëdec, qui a succombé à un malaise cardiaque cette après midi alors qu'il faisait un discours aux lycéens lors des commémorations des bombardements de Nantes du 16 septembre 1943.

 

Nous perdons un ami et un fidèle militant du MRC. Jean-Louis nous avait rejoint en 2001 et par sa disponibilité, son enthousiasme et sa bonne humeur était devenu rapidement un animateur. Il était devenu premier secrétaire de notre parti jusqu'à son élection comme conseiller municipal en mars 2008 sur la liste de Jean Marc Ayrault.

 

C'est dans l'accomplissement de son devoir d'élu qu'il est décédé. Homme de dialogue, homme de terrain, il aimait à entretenir le débat d'idées. Il restera dans nos coeurs et dans nos esprits

 

Nos voeux de condoléances et de sympathie vont plus particulièrement à son épouse et ses proches. Nous vous tiendrons informés de la date et du lieu de la cérémonie d'inhumation ».

 

Loïc Bureau a relayé l’information sur le site du MRC 44 (cliquez ici).

 

Pour ma part, parmi les nombreuses occasions que nous avons eues de nous rencontrer, à Nantes, à Paris ou ailleurs, je retiens d’abord les premières rencontres du Grand-Ouest, en 2004, qui avaient lieu dans son vaste garage, à son domicile, dans une ambiance conviviale étonnante.

 

Ensuite, il y eut les Assises de la gauche le 16 décembre 2005, à Nantes, que nous avions co-organisées (voir, sur ce blog, Assises régionales Ouest Nantes - 16 décembre 2005 - Bilan et texte d'invitation - 27 juillet 2006).

 

Et, plus récemment, Jean-Louis nous avait accueillis dans son bureau de l’hôtel de ville de Nantes, le 29 mai 2008, avant de déjeuner dans un restaurant de la ville.

 

A la famille de Jean-Louis, à Christine Meyer, sa collègue MRC au Conseil municipal, à Bruno Chevalier et aux camarades du MRC 44, au nom de ses amis du MRC du Grand Ouest, je renouvelle l’assurance de ma sympathie et de mon amitié.

 

Cet article est le 5ème paru sur ce blog dans la catégorie Personnalités.

Partager cet article
Repost0

commentaires