Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine à partir, notamment, des idées de Jean-Pierre Chevènement, l'un de ses fondateurs (celui-ci a souhaité s'éloigner du MRC en 2015). Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens (MDC) après les élections de 2002. En février 2019, le MRC a co-fondé la Gauche Républicaine et Socialiste (GRS), en continuant d'exister, au moins jusqu'à son prochain congrès, en décembre 2020.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles RÉCents

25 octobre 2006 3 25 /10 /octobre /2006 16:03

 

Extraits du courriel à la presse départementale 

 « La soirée-débat CIVIQ jeudi soir au Centre de Rencontres de St-Berthevin, portera sur le thème dont il est beaucoup question actuellement : le réchauffement climatique et ses conséquences, notamment dans les choix énergétiques.

 Ce thème sera traité par le professeur de l’université de Bourgogne, Gérard Pierre, qui est membre du collectif « Sauvons le climat » et spécialiste des questions scientifiques liées aux énergies, en particulier l’énergie nucléaire. La priorité exprimée par les scientifiques est de réduire les émissions de gaz à effet de serre sur la planète. Comment y parvenir en sachant que les activités économiques nécessitent de faire toujours plus appel aux ressources énergétiques ?

 Protection de l’environnement et développement économique doivent être pris en considération par les pouvoirs publics, aux niveaux national et international. Il n’y a pas de sujet de préoccupation plus important que celui-ci en vue des échéances électorales de 2007.

 Nous vivons en démocratie dans une République, c’est-à-dire, selon les termes de la Constitution française de la Vème République, « le gouvernement du peuple par le peuple pour le peuple ».

 Ce ne sont pas seulement des mots. Il y a un idéal que ces mots portent : faire en sorte que les citoyens puissent décider des grandes orientations de la politique de la nation. Encore faut-il que les citoyens soient correctement informés, ce qui ne se fait pas sans efforts. Et personne n’est dispensé d’apporter sa contribution à cette recherche de la meilleure information possible des citoyens, à commencer par les citoyens eux-mêmes !

 L’association CIVIQ se situe sur ce terrain de l’éducation à la citoyenneté. Nous vous remercions de participer à votre niveau en informant vos lecteurs et auditeurs ».

 

 

 INVITATION

L’association CIVIQ a choisi de traiter le thème du climat et des énergies

 Jeudi 26 octobre à 20h30 au Centre de Rencontres de Saint-Berthevin

 Salle Primevère, entrée près de la grande salle, face à l’église

 Nous avons sollicité un universitaire de Dijon, proche du président du collectif « Sauvons le climat », pour nous aider à mieux cerner le problème du réchauffement climatique lié à l’effet de serre.

 Le professeur Gérard Pierre fera une présentation scientifique à la portée de ses auditeurs, puis abordera les moyens à prendre afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre sur la planète. Il prendra ensuite le cas de la France pour lequel il est favorable au maintien du programme en cours de développement de l’énergie nucléaire, les autres sources d’énergie n’étant pas suffisantes, selon lui, pour répondre aux besoins du pays.

Comme nous le faisons à chaque rencontre CIVIQ, nous demandons à un second intervenant de présenter une autre vision du problème et des solutions possibles. Ce sera un agriculteur mayennais, qui s’est intéressé aux enjeux énergétiques en s’opposant au projet d’étude de l’enfouissement des déchets radioactifs en Mayenne.

 Michel Lemosquet milite en faveur de la promotion des énergies renouvelables et s’oppose au programme de construction d’un nouveau réacteur nucléaire EPR à Flamanville (Manche) et de la ligne THT (à très haute tension) Cotentin - Maine. Il expliquera pourquoi la France doit cesser de privilégier l’énergie nucléaire et se tourner résolument vers d’autres énergies.

 Les conditions seront alors réunies pour qu’il y ait un débat intéressant, permettant aux citoyens présents de se faire une opinion sur ce thème controversé mais à enjeu très important.

 CIVIQ ne prend pas position. Ce n’est pas un parti politique. Son rôle est d’aider les citoyens à exercer leurs responsabilités dans la vie publique démocratique.  

Partager cet article
Repost0

commentaires