Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine à partir, notamment, des idées de Jean-Pierre Chevènement, l'un de ses fondateurs (celui-ci a souhaité s'éloigner du MRC en 2015). Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens (MDC) après les élections de 2002. En février 2019, le MRC a co-fondé la Gauche Républicaine et Socialiste (GRS), en continuant d'exister, au moins jusqu'à son prochain congrès, en décembre 2020.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles RÉCents

17 juillet 2007 2 17 /07 /juillet /2007 20:53

 

Les républicains de gauche ont un désir d’avenir

 Avant hier, j’adressais sur ce blog une lettre aux républicains les invitant à se rassembler et à peser sur la future orientation de la gauche. Hier, je commentais l’article du Monde décrivant le MRC après les élections. Ce soir, je souhaite faire part des réponses reçues, qui proviennent toutes de militants MRC. La séquence électorale a laissé des traces. Il y a besoin de débat.

 - François me demande de préparer un texte pour des assises de la gauche républicaine. Il adhère totalement à la démarche que j’avais explicitée ainsi, à son intention, dans un courriel :

 « Je suis persuadé, en effet, que des militants et cadres intermédiaires du MRC doivent prendre une initiative visant à ouvrir, transformer, démocratiser et renforcer le MRC, afin que la composante républicaine et citoyenne puisse peser dans la refondation de la gauche.

 Cette initiative devrait être dirigée vers les militants et citoyens, adhérents ou non du MRC, membres ou non de groupes se référant à la gauche républicaine.

 Les étiquettes politiques actuelles importent peu. Nous allons vers une recomposition complète de la gauche. Le MRC ne peut être un « levain » de cette gauche nouvelle que s’il devient une force citoyenne et militante, dans le but de créer les conditions de la refondation de la gauche ».

- Nadine pense qu’il est urgent de redonner du poids aux militants et réfléchit à une initiative au sein du MRC, peut-être un congrès extraordinaire.

 - Bernard souhaite le redressement du MRC et tient à ce que la gauche refondée se démarque de l’Europe capitaliste libérale.

 - Jacky insiste sur l’importance des services publics dans le projet de la gauche et, aussi, sur la qualité et la simplicité de la communication afin « d’ouvrir les yeux du plus humble de nos concitoyens ».

 - Christine veut que le MRC prenne l’engagement de respecter strictement ses règles de fonctionnement et consulte les militants avant les décisions importantes.

 - Xavier est sensible à la volonté d’associer les citoyens et militants à la démarche d’affirmation de la composante républicaine, ce qui doit être fait en plein accord avec Jean-Pierre Chevènement et Georges Sarre.

Nous avons besoin de JP Chevènement comme lui-même a besoin de nous

Effectivement, et c’est l’évidence, il s’agit d’une initiative qui va dans le sens de ce que vient d’affirmer ce soir Jean-Pierre Chevènement sur son blog, en réponse à l’article du Monde, hier, évoquant son « retrait » de la vie politique.

 « Je ne me suis pas, pour autant, retiré de la vie politique. Au contraire, en me dégageant d'un terrain miné où la conjonction de la droite et du PS belfortain ne m'a laissé et ne me laissait aucune chance d'être élu, j'ai retrouvé une entière liberté de mouvement pour animer au niveau national le courant républicain civique qui manque à la gauche autant qu'à notre pays ».

 Nous devons continuer de réfléchir ensemble à ce que nous pouvons faire pour contribuer, au côté de Jean-Pierre Chevènement, à faire vivre et prospérer cette composante de la gauche qu’est le courant républicain civique.

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Christine, le prochain congrès du MRC est prévu à l'automne 2008 et rien n'indique qu'il sera avancé. Il pourrait l'être en juin 2008. Les dirigeants souhaitent laisser passer les élections municipales ; cela ne doit pas nous empêcher de voir comment nous pouvons renforcer la composante républicaine de la gauche en menant une réflexion entre militants volontaires.
Répondre
C
Un congrès extraordinaire serait le bienvenu. Le MRC17 l'avait demandé, en décembre 2006, mais seule une minorité de fédérations s'étaient ralliées à cet appel. Aurait-il plus de chances d'être entendu à présent ???
Répondre