Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine autour des idées de Jean-Pierre Chevènement. Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens après les élections de 2002.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles Récents

22 juillet 2007 7 22 /07 /juillet /2007 21:08

 

Poutine a fait ce que le peuple russe attendait

 

 Ce dimanche soir, j’ai choisi de reproduire sur ce blog le point de vue d’un lecteur de La Chronique Agora, suite à un édito portant sur la Russie (voir l’article paru le 14 juillet dernier sous le titre « Dépendance européenne énergétique envers Moscou »). La rédactrice de l’édito Matières premières, Isabelle Moulleseaux, avait titré le 13 juillet « Les Européens se sont livrés aux Russes sur un plateau d'argent... ».

 

 Un lecteur, bon connaisseur de la Russie, avait réagi en élargissant l’angle de vue, ce qui est bien utile en la circonstance. Voici ce qu’il écrit, les intertitres étant ajoutés par la rédactrice de l’édito Matières premières, dans sa chronique parue le 17 juillet (je suis destinataire des lettres électroniques gratuites – voir http://www.la-chronique-agora.com). 

« Qu'ont fait les Européens pour que nous en arrivions là ? »

 

 « C'est avec beaucoup de plaisir et d'attention que je lis votre Edito ainsi que les différentes rubriques éditée par Agora. Ce matin, ayant lu votre diatribe anti-Poutine -- qui sur le fond me semble refléter la réalité -- je m'interroge : pourquoi en sommes nous arrivés à cette situation ? Qu'ont fait les pays occidentaux pour que nous en arrivions là ?

 

 On ne met pas impunément un peuple à genoux, surtout quand il s'agit du peuple russe
Manifestement les dirigeants de nos pays (qui, soit dit en passant, aiment autant le pouvoir et l'argent que Poutine) préféraient Eltsine ; mais pourquoi le peuple russe préfère Poutine ? Ma réponse est simple : on ne met pas impunément un peuple à genoux surtout quand il s'agit du peuple russe ! Napoléon et Hitler l'ont appris à leurs dépens !

 

 On a cherché à profiter de la faiblesse de la Russie
Au lieu d'aider la Russie à entrer dans l'économie de marché, on a cherché à profiter de sa faiblesse pour s'accaparer à bon prix ses richesses -- de connivence avec les oligarques, comme on pille les ressources des républiques bananières, de connivence avec les dirigeants politiques.

 

Un peuple capable d'évoluer et de réagir
Le communisme et tous ses errements ont conduit le pays à l'échec, à écraser les individus, mais il a aussi laissé un niveau culturel et de formation qui peut laisser envieuses nos démocraties. Et les oligarques n'ont pas eu besoin d'aller à Philadelphie suivre un MBA de gestion pour profiter du système capitaliste. Cela aurait dû nous faire réfléchir sur la capacité de ce peuple à évoluer et réagir. Les mêmes causes produisant les mêmes effets, on voit ce que cela donne au Venezuela ! Et à mon avis nous ne sommes pas au bout de nos surprises !

 

 S'enrichir sur le dos des "gens d'en bas"
Vous parlez de " pleins pouvoirs ", mais que cherchent les dirigeants de toutes les sociétés internationales sinon absorber les autres pour devenir plus puissants ...et au bout du compte s'enrichir sur le dos des "gens d'en bas" comme osait le dire Raffarin, célèbre inventeur de la formule, mais incapable d'imaginer le mépris qu'elle véhicule.

 

 Nous sommes au centre d'un grand jeu de monopoly mondial
Les occidentaux ont cru qu'ils tenaient toutes les cartes en mains. C'était facile il y a 50 ans ! Depuis, les autres ont appris à jouer... Je pense qu'on est à la fin d'un règne : l'Amérique, et derrière elle le monde occidental, a bien profité de la situation pendant un siècle et demi. Maintenant une partie de la puissance va passer du côté de ceux qui possèdent les matières premières, et pas seulement le gaz !

 

 Bush Poutine, même combat ?
Poutine monopoliserait-il trop de pouvoir ? Sans doute ! En a-t-il beaucoup plus que les grands capitalistes américains qui mettent à la Maison Blanche un " sous-fifre " chargé de faire prospérer le business par tous les moyens, y compris la guerre ? A Bush qui reprochait à Poutine le manque de démocratie en Russie, l'intéressé a eu beau jeu de répondre qu'une démocratie comme celle que les Américains avaient exportée en Irak n'était pas le modèle dont rêvait son pays !

 

 Accepter le prix du marché, une évidence... dans une économie de marché
Quant aux anciens pays satellites qui ont été privés de gaz par Poutine, pourquoi ne pas expliquer que le différent portait sur le prix du gaz ? On est pour ou contre l'économie de marché, mais si on est pour, il faut accepter le prix du marché, cela me semble la base. La Pologne, l'Ukraine, la Biélorussie et d'autres trouvent normal de laisser s'installer sur leur territoire des bases américaines qui encerclent la Russie. Alors comment peuvent-elles espérer en retour des cadeaux d'un pays qu'elles critiquent constamment ; leur histoire en est sûrement une bonne raison... La France pour sa part reçoit du gaz russe depuis des décennies sans jamais avoir connu de problèmes d'approvisionnement.

 

 Que pense le " Russe d'en bas " ?
Je n'ai aucune affection pour M. Poutine, mais si j'étais un " russe d'en bas " je pense que je le soutiendrais. La Russie avait besoin d'un régime fort pour remettre de l'ordre dans une pagaille destructrice dont ici nous avons du mal à imaginer les dégâts. Elle l'a trouvé, et en est satisfaite.

 

 Main mise sur les médias
Ce n'était pas l'objet de votre édito, mais je voudrais ajouter que les articles concernant Poutine parlent souvent, en plus, d'une main mise sur les médias. Ce qui fait sourire tout Français lucide quand on voit ce qui se passe en France, mais carrément rire tous ceux qui comme moi lisent tous les jours sur Internet les journaux d'opposition à Poutine. J'apprends parfois par les journaux russes des informations qui concernent notre pays ... et qui ne sont pas diffusées ici ! Pourquoi d'ailleurs ?

 

 En conclusion, vous aurez compris que je connais un peu et que j'aime ce peuple russe que je cherche à comprendre. Je n'approuve pas la toute puissance qu'elle soit politique ou financière (souvent, les deux vont ensemble), pas plus en Russie qu'en Occident ».

Partager cet article

Repost 0
Published by SORIN Michel - dans Russie
commenter cet article

commentaires