Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine autour des idées de Jean-Pierre Chevènement. Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens après les élections de 2002.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles Récents

2 juillet 2013 2 02 /07 /juillet /2013 22:47

Compléter le revenu et contrôler la qualité du produit

 

mont-st-michel-167.JPGComme c’était annoncé - voir Les producteurs de lait indépendants (APLI) au Mont-Saint-Michel - 15 juin 2013 - le Mont-Saint-Michel était, le 19 juin 2013, comme le 18 septembre 2009 (grand épandage de lait), le lieu du lancement officiel du « lait équitable » Faire France*.

 

Voir cet article (signé Elsa Casalegno) publié par La France Agricole : Lancement du « lait équitable » Faire France

 

Le « lait équitable » Faire France est désormais en rayons dans certaines grandes surfaces (centres E. Leclerc et Intermarché) du Nord, de la Normandie, de la Bretagne, des Pays de la Loire et du Pays basque. Son lancement officiel a eu lieu le 19 juin 2013 au Mont-Saint-Michel (Manche), en référence au grand épandage de lait du 18 septembre 2009, lors de la grève du lait. Les promoteurs du lait Faire France comptent étendre sa diffusion à toute la France dans les prochains mois.

 

Ce lait, embouteillé à façon par la Laiterie de Saint-Denis-de-l'Hôtel, est ensuite acheté par la société Faircoop SCA SAS, qui se charge de sa commercialisation dans les enseignes intéressées. Il est vendu à 0,93 €/l. Sur ce prix, 10 centimes reviendront aux producteurs de lait adhérents de Faircoop (au prorata de leurs parts), 1 centime ira à l'European Milk Board (EMB), propriétaire de la marque « Lait équitable », 1 centime ira à l'Association des producteurs de lait indépendants (Apli), à qui l'EMB accorde la licence de sa marque, selon des responsables de Faircoop.

 

On indique, de mêmes sources, que plus de 800 agriculteurs auraient déjà adhéré à Faircoop (à raison d'un apport de 1.000 à 5.000 € par personne), sur le principe « un homme = une voix ». En revanche, Faircoop ne communique pas encore sur les volumes commercialisés. Bilan au début de 2014, lors de l'assemblée générale de la société.

 

Voir aussi 700 producteurs de lait au Mont Saint Michel pour vendre leur label fairefrance (France Bleu, 19 juin 2013) et http://basse-normandie.france3.fr/2013/06/19/les-vaches-bleu-blanc-rouge-font-la-promo-du-lait-equitable-au-mont-saint-michel-273477.html (France3 Basse-Normandie).

 

* Rappel : L'Apli (EMB) est engagée dans un projet de coopérative lait équitable - 11 février 2012 

A Martigné (Mayenne), l'APLI (EMB) a lancé le lait équitable français - 24 mars 2012

Lait équitable : l'APLI lance ce concept en France, imitant les belges - 31 juillet 2012.

 

AGE-Apli-Plessis-Mace-310112-020-T.jpgCommuniqué de France MilkBoard (FMB) Grand ouest

 

Le nouveau président, Denis Jehannin (Ille-et-Vilaine) - voir photo - fait savoir que, six mois après son agrément, France Milkboard Grand Ouest (OP transversale) a tenu sa première assemblée générale le mardi 25 juin 2013 en Ille-et-Vilaine.

Les principes fondateurs de cette organisation de producteurs (O.P) ont été rappelés :

-France Milkboard Grand Ouest regroupe des producteurs livrant à différentes laiteries (Cleps Bongrain, Fromagerie Bel, Perreault, Lactalis, Laiterie St Pére, Laiterie Rolland, Laiterie Tessier, La Sill, St Malo, Vaubernier…) sur la Bretagne et les pays de Loire sauf la Vendée.

-Les adhérents qui ont donné mandat à France Milkboard restent propriétaires de leur droit à produire.

-France Milkboard Grand Ouest se charge de négocier un contrat auprès des transformateurs .Au cours des futures rencontres avec les laiteries, les deux parties discuteront des modalités d'un contrat équilibré.

 

France Milkboard Grand Ouest insiste auprès du ministre de l’agriculture Mr Le Foll pour être invité comme les autres organisations reconnues, aux tables des négociations chez les industriels et aux réunions sur l’avenir de la production laitière en France.

 

Lors de cette assemblée, l’idée de créer une association d’op a été évoquée et sera débattue lors des assemblées générales de Fmb Sud Ouest et Fmb Normandie cet été.

 

Le prix du lait reste la priorité pour les producteurs de FMB :

- un prix juste à la production pour la filière car pas de prix, moins de producteurs

- pas de producteurs, pas de laiteries….

 

La contractualisation mise en place doit redonner du pouvoir aux producteurs au travers des organisations de producteurs. France Milkboard Grand Ouest veut en être un acteur majeur.

 

A noter, cet article : Démissions en série au sein de l'Apli (La France Agricole, 12 juin 2013)

 

Cet article est le 397ème publié sur ce blog dans la catégorie AGRICULTURE et PAC.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel SORIN - dans AGRICULTURE et PAC
commenter cet article

commentaires

Patrick25 03/07/2013 01:40


Cet été, pourquoi pas le livre interdit "Têtes à Flaques" en ligne sur :
http://www.amazon.fr/Têtes-à-flaques-ebook/dp/B00A5ZVJIC/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1364388957&sr=8-1 
ou sur :
http://www.thebookedition.com/thiellee--patrick-tetes-a-flaques-p-98534.html