Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine autour des idées de Jean-Pierre Chevènement. Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens après les élections de 2002.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles Récents

28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 17:24

La crise de l’euro renforce la crédibilité du candidat

 

Une nouvelle étape vient d’être franchie avec la mise en ligne du site de campagne Chevènement 2012 comme l’a annoncé Julien Landfried ce 28 novembre : Chevenement2012.fr: c'est parti !

Le site de campagne présidentielle de Jean-Pierre Chevènement vient d'ouvrir ses portes : rendez-vous dès à présent sur www.chevenement2012.fr pour suivre en direct les coulisses de la campagne.

Vous y retrouverez le programme de Jean-Pierre Chevènement, ses dernières actualités et, surtout, les différentes manières dont vous pouvez contribuer à sa campagne. Que vous souhaitiez faire un don, rejoindre l'équipe des volontaires ou afficher votre soutien en ligne, toutes ces actions sont possibles en quelques clics.

Vous retrouverez également, très bientôt, le blog Chevènement : Vrai/Faux qui répondra par les faits aux diverses informations qui circulent sur Jean-Pierre Chevènement. Enfin, toutes les semaines, les abonnés à cette lettre recevront Le fil de la campagne, un point régulier sur la progression de sa campagne.

Pour diffuser les idées de Jean-Pierre Chevènement, n'hésitez pas à faire connaître ce site autour de vous, par mail ou sur les réseaux sociaux.

Julien @Landfried, responsable de la campagne en ligne

Le programme de Jean-Pierre Chevènement : Un résumé clair et concis du programme de Jean-Pierre Chevènement pour redresser la France.

Euro, industrie, sécurité, éducation, énergie, banques... En 10 points, Jean-Pierre Chevènement propose des idées claires pour redresser la France, avec des objectifs concrets à atteindre.
> A partager, pour faire bouger les lignes
10 propositions pour sortir la France de l'impasse :

A noter également :    Chevènement Le Mans 280111 002 T   Jean-Pierre Chevènement, parcours d'un homme d'Etat

 

« MES SOUTIENS POLITIQUES » : Le blog de Michel Sorin  en fait partie.

 

« AGENDA DE CAMPAGNE » - Mercredi 30 Novembre - Voir, à ce sujet : Chevènement en Mayenne le 30 novembre sur le thème de l'agriculture - 25 novembre 2011

Dans la presse

L'émission du 27 novembre 2011 "RTL 2012" accueille Jean-Pierre Chevènement

Bernard Poirette : Bonjour, Monsieur Jean Pierre Chevènement. Vous êtes candidat à la présidentielle depuis le 5 novembre, et vous avez dit, que c'était pour faire bouger les lignes à gauche. Ça veut dire quoi ?

Ça veut dire mettre la gauche, et la France à la hauteur des défis. Vous savez nous sommes dans une crise majeure, comme il n'y en a pas eu depuis la Deuxième Guerre mondiale, la monnaie unique est entrain de s'écrouler, où un pays comme l'Italie avec Super Mario, il emprunte encore à plus de 7%, c'est intenable quand il lui faut lever 300 milliards de dettes. Donc la situation est extrêmement grave, extrêmement préoccupante, et je veux marquer dans l'esprit des Français, quelques repères, une monnaie moins chère pour permettre la ré-industrialisation, la croissance, plutôt que la récession, la préservation de notre souveraineté, et enfin une Europe réaliste de type confédéral.

Alors justement, on va parler de l'Europe dans un instant, mais tout d'abord, si par extraordinaire, vous n'êtes pas au second tour, Monsieur Chevènement, est ce que vous appellerez à voter Hollande,  Hollande qui selon vous "s'est mis à la solde d'une secte fanatique" en signant avec les écologistes, ce pacte sur le nucléaire.

Écoutez, ma réaction, a peut-être été un peu vive, mais je venais de lire l'accord PS/Verts, qui non seulement sur le nucléaire, mais sur beaucoup d'autres sujets, le siège de la France au Conseil de sécurité de Nations Unies, la charte des langues minoritaires et régionales qui introduirait la co-officialité c'est à dire l'utilisation sur 70 idiomes sur le territoire national, qui serait  pour la conclusion d'actes de mariage, civils, notaires.
Tout ceci me parait extrêmement mal pensé. Ce n'est pas François Hollande qui a négocié ce texte, c'est le parti socialiste. Et comme disait Monsieur Cochet, Madame Aubry a été victime du syndrome de Stockholm pour avoir trop fréquenté Madame Cécile Duflot. Ce n'est pas moi qui le dit, c'est Monsieur Cochet dans les colonnes du Monde. Alors, je pense que François Hollande, ne peut pas être tenu par un accord si contraire aux intérêts de la France.

Mais si les socialistes renient ce pacte, au moins sur le volet nucléaire, est ce que vous retirez votre candidature, ou pas, vous irez  jusqu'au bout.

Et bien ce serait pour moi un élément très important, oui je suis prêt à faire bouger les lignes , je suis candidat pour faire bouger les lignes, pour faire passer un message par rapport à nos concitoyens et si François Hollande évolue, dans l'intérêt du pays, dans l'intérêt national, je ne fais pas de chantage, mais je pense que sur des points essentiels, à ce moment là, il est possible, je ne l'exclus pas, que je puisse, le moment venu retirer ma candidature.

Monsieur Chevènement,  dans la presse on évoque ce matin, on évoque le fait que Nicolas Sarkozy, dans quelques jours à Toulon, va défendre une réforme des traités européens pour tenter de sauver l'Euro... mais que ce sauvetage aura un prix extrêmement lourd, une perte de souveraineté nationale, et plus de pouvoir à la Commission de Bruxelles. Ça doit vous hérisser le poil non ?

Écoutez, donner un pouvoir d'intrusion budgétaire à la Commission Européenne, composée de 27 hauts fonctionnaires, qui n'ont aucune légitimité, dont personne ne connaît le nom c'est, je dirais, porter une grave atteinte à la démocratie, aux droits du Parlement. Le Parlement, il est né de l'idée qu'il fallait consentir à l'impôt, et le peuple y consent à travers ses représentants. Donc donner le pouvoir budgétaire à Bruxelles, ça aura des conséquences. Par exemple, notre posture militaire, croyez vous que la dissuasion nucléaire française restera à l'abri de tous ceux qui veulent absolument la voir disparaître. Ils sont très nombreux en Europe. Je ne parle pas seulement des Allemands, mais beaucoup d'autres, à la fois pacifistes et atlantistes. C'est un exemple que je prends, mais tous nos régimes sociaux vont se trouver en quelque sorte contrôlés à travers la Commission. Autant nommer Monsieur Trichet, premier ministre. Ça me parait aberrant, voilà à quoi ont conduit les institutions de la 5ème République qui étaient faites pour préserver l'indépendance nationale, et on va remettre la souveraineté monétaire, et sous prétexte de sauver la monnaie unique qui nous fait beaucoup de mal, parce qu'elle est surévaluée, et bien on va abandonner notre souveraineté budgétaire, fiscale et par conséquence notre indépendance diplomatique et militaire, c'est très grave.

Monsieur Chevènement, encore une question : pourquoi allez vous poursuivre en justice, la ville de paris de Paris en ce qui concerne la polémique sur votre logement, je rappelle aux auditeurs que vous occupez depuis 83, un logement de 120 m² près du Panthéon, 1.500 euros par mois, c'est un tarif miraculeux ..

Non, non, non j'occupe un logement à loyer libre, dont le prix est fixé par le  bailleur, la RIVP. Je suis locataire depuis 28 ans, par conséquent, la dernière revalorisation qu'a faite le bailleur, c'est 48%, je l'ai acceptée. Et bien, je ne peux pas supporter que le même bailleur distille dans la presse des rumeurs, une campagne de désinformation, trois jours après que je me sois déclaré candidat à l'élection présidentielle. Cette campagne est destinée à me faire taire, à brouiller mon message, donc j'ai demandé à mon avocat de saisir la justice.

Cet article est le 25ème paru sur ce blog dans la catégorie Présidentielle 2012 

Partager cet article

Repost 0
Published by SORIN Michel - dans Présidentielle 2012
commenter cet article

commentaires