Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine autour des idées de Jean-Pierre Chevènement. Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens après les élections de 2002.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles Récents

28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 19:38

La nouvelle préfète n’a pas voulu heurter les élus

 

La commission départementale de coopération intercommunale (CDCI) a validé, le 12 mars, les propositions de la préfète, Corinne Orzechowski (53 ans, native de Lille, nommée le 27 février 2012 en Mayenne). Voir Onze communautés de communes en Mayenne (Ouest-France, 13 mars 2012)

 

La préfète a retiré de l’ordre du jour le projet de fusion entre la communauté de communes du Pays de Mayenne et celle de Le Horps-Lassay, constatant qu’il n’avait pas été suffisamment préparé par une concertation des élus sur le terrain. « Le principe du mariage est acté mais pas avant 2015 », ce qui laisse le temps de mûrir les projets et statuts.

 

La commune de Saint-Georges-Buttavent est rattachée, qu’elle le veuille ou non, à la communauté de communes du Pays de Mayenne dans lequel elle est insérée.

Gérard Brodin, le maire actuel, comme son prédécesseur, s’y oppose, considérant avec amertume « On va gentiment vider les communes de tout pouvoir, et puis on finira par les supprimer. Résultat, on va avoir des communautés de communes politisées, sans proximité. Et elles seront en fait gérées par des administratifs car leur taille sera trop importante ». Gérard Brodin n’exclut pas un dernier baroud d’honneur, comme l’organisation d’un référendum local sur cette question.

 

La commune de Saint-Pierre-des-Nids fait partie de la communauté de communes des Avaloirs (canton de Pré-en-Pail, au nord-est du département). Elle fera comme les Avaloirs, elle fusionnera avec la communauté de communes de Villaines-la-Juhel. Elle ne pourra pas rejoindre la communauté urbaine d’Alençon, chef-lieu du département de l’Orne, malgré les votes des deux parties en faveur de ce rapprochement. Mais la CDCI de l’Orne n’a pas été saisie de ce projet. Toutefois, la loi prévoit une clause de réexamen du schéma départemental en 2015. Le maire, Henri Leblond, de Saint-Pierre-des-Nids, a déclaré que ce délai sera utilisé pour peser le pour et le contre et, éventuellement, déposer une nouvelle demande d’adhésion à la communauté urbaine d’Alençon.

 

La fusion entre la communauté de communes de la région de Cossé-le-Vivien, celle du Pays Craonnais et celle de Saint-Aignan-Renazé est validée, malgré les réserves des élus cosséens et de 8 des 14 communes de St-Aignan-Renazé. Elle devra être effective au plus tard le 1er janvier 2014.

 

Les conseils municipaux concernés ont trois mois pour délibérer. Il faudra que la majorité des communes représentant au moins la moitié de la population de chaque nouvelle entité approuve le projet. Dans le cas contraire, la préfète imposera la volonté de l’Etat. C’est la loi (voir La réforme territoriale est l'un des enjeux des élections nationales 2012 - 19 février 2012). 

 

Dans ces conditions, le département, en 2014, aura les intercommunalités suivantes :

-          une communauté d’agglomération : Laval Agglo (20 communes) au centre de la Mayenne.

-          10 communautés de communes : Bocage Mayennais, Le Horps-Lassay, Avaloirs-Villaines, Ernée, Pays de Mayenne dans le Nord Mayenne ; Loiron et Coëvrons au centre de la Mayenne ; Sud Ouest Mayennais, Pays de Château-Gontier et Pays de Meslay-Grez dans le Sud Mayenne.

 

Rappel : La carte remodelée de l'intercommunalité est esquissée en Mayenne - 12 janvier 2012)

 

Cet article est le 29ème paru sur ce blog dans la catégorie Collectivités territoriales

Partager cet article

Repost 0

commentaires