Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine autour des idées de Jean-Pierre Chevènement. Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens après les élections de 2002.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles Récents

7 janvier 2014 2 07 /01 /janvier /2014 18:43

 

Fermer la parenthèse libérale et refonder la souveraineté nationale

Michel SorinPendant huit années, de 2006 à 2013 inclus, chaque jour, ou presque, j’ai publié un article sur ce  Blog intitulé « MRC 53 - CIVIQ », avec ce sous-titre « La gauche républicaine en Mayenne ».

 

Quelques exemples montrant la diversité des articles consultés par les internautes entre le 29 décembre 2013 et le 4 janvier 2014 :

Patrice Louis, délégué syndical cgt de cofiroute, militant mayennais

Lise Tatin veut faire connaître l'ensemble de l'oeuvre de Robert Tatin

AG 2013 APLI : André Pflimlin, les bases d'une autre politique laitière

Frère Antoine, mayennais d'origine, ermite du Rocher de Roquebrune

Méthanisation : produire gaz et engrais à partir des déjections animales

Redécoupage des cantons en Mayenne : le projet du préfet, détonant

Centres équestres : vers le maintien partiel du taux réduit de TVA

Les groupes qui contrôlent les 18 chaînes de Télévision Numérique Terrestre (TNT)

Jean Jaurès, dernier discours avant le désastre de la guerre de 1914

Dans ses voeux 2013, Jean Rivon livre sa méthode pour affronter la vie

La librairie Chapitre (ex Siloë) de la Médiapole à Laval, en grand danger

Michel Aglietta : il existe une voie chinoiseoriginale du développement

Intégration : connaître les valeurs de la République, notamment la laïcité

Philippe Béchade : les USA préparent des lendemains qui déchantent

Les paroles de La Marseillaise sont à resituer dans leur contexte historique

Mariage pour tous : Christine Meyer n'est pas favorable au projet de loi

10 ans du jumelage Saint-Berthevin-Ceuti : les discours des maires

Désormais, mon temps et mon énergie seront tournés vers le développement du réseau CiViQ. Voir Le réseau CiViQ veut être le ferment démocratique du changement - 17 novembre 2013. Les orientations sont claires : refondation de la souveraineté nationale et fermeture de la « parenthèse libérale ». Celles et ceux qui veulent participer à l’aventure sont invités à prendre contact : sorinmichel@wanadoo.fr. Voici un avant-goût (extrait) du texte qui va être diffusé.

La France va mal. Son économie décroche - notamment par rapport à l’Allemagne, dont l’industrie bénéficie de la monnaie unique, contrairement à la France - et les politiques néolibérales, voire « social libérales », l’entraînent vers la destruction de son modèle social, issu du Conseil national de la Résistance à la Libération.

L’Union européenne, relais des firmes multinationales et de la finance mondialisée, suscite la défiance des citoyens. Cette UE négocie actuellement avec les USA un traité transatlantique afin de défaire les protections des Etats et favoriser le développement des multinationales. Les représentants de la France, et d'autres pays, se gardent bien de demander l'avis des citoyens à ce sujet !

La France, qui est le pays de la Révolution et de la République, un pays politique par excellence, ne peut accepter que son destin soit remis entre les mains de forces qui veulent sa disparition.

Nous, citoyennes et citoyens, refusons cet avenir pour notre nation. Nous voulons œuvrer chaque jour pour la reconquête d’une vraie démocratie et d’une économie libérée de la dictature de la finance. Cela commence par les collectivités territoriales : les communes et leurs groupements,  les départements et les régions. Cela continue au niveau de la nation et des lieux de débats et de décisions internationaux. La nation est le lieu par excellence où s’exerce la démocratie.

A noter que, dans nos institutions républicaines laïques, il s’agit d’une nation citoyenne, qui se différencie fondamentalement de la nation ethnique ou de la nation sous l’autorité du religieux.

L’Union européenne est un niveau où la démocratie ne peut s’exercer pleinement. Parce qu’il n’y a pas un seul peuple européen. Et parce que les dirigeants des Etats ne désirent pas une démocratie réelle. N’a-t-on pas vu les dirigeants français refuser le résultat du référendum organisé en France le 29 mai 2005 et faire adopter en 2008 le traité de Lisbonne, alors que celui-ci reprenait l’essentiel des dispositions du traité rejeté par le peuple français ?...

Le président de la République devrait, selon nous, se donner mission de refonder la souveraineté de la France sur les questions liées à l’Union européenne et de mettre fin à la « parenthèse libérale »ouverte en 1983 sous la pression de la finance et prolongée par les tous les gouvernements depuis 30 ans. C’est ainsi que pourra se résorber le divorce entre le peuple et les dirigeants du pays et que de graves problèmes, dont le chômage, pourront trouver des solutions.  

 

Cet article est le 10ème paru sur ce blog dans la catégorie Réseau CiViQ

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel SORIN - dans Réseau CiViQ
commenter cet article

commentaires