Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine autour des idées de Jean-Pierre Chevènement. Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens après les élections de 2002.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles Récents

23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 23:32

Le sage qui ne voit pas d’autre politique possible

 

J’ai rendu compte de la partie officielle du congrès du Mouvement Républicain et Citoyen, qui s’est déroulée dimanche16 décembre 2012, en matinée, dans la salle du Tapis rouge, face à la mairie du 10ème arrondissement de Paris.

 

La motion d’orientation (voir Le MRC, une boussole républicaine pour la gauche et pour la France) a été adoptée à l’unanimité. Vous la retrouvez dans ces 5 articles (introduction et 4 parties) :

Congrès MRC 2012 : la motion d'orientation a été adoptée à l'unanimité - 17 déc. 2012

Congrès MRC 2012 : du CERES, à l'intérieur du PS, au MRC, allié du PS - 19 déc. 2012

Congrès MRC 2012 : les fondamentaux républicains, logiciel du MRC - 19 déc. 2012 

Congrès MRC 2012 : la gauche a besoin d'une refondation républicaine - 20 déc. 2012 

Congrès MRC 2012 : développer le MRC par une action du faible au fort - 20 déc. 2012 

 

Les interventions de Jean-Pierre Chevènement, président d’honneur, et du président Jean-Luc Laurent ont clos, en fin de matinée, le congrès. Voir :

Congrès MRC 2012 : les encouragements de Jean-Pierre Chevènement - 21 déc. 2012

Congrès MRC 2012 : le président JL Laurent, réélu, avec une équipe - 21 déc. 2012

 

Parmi les nombreuses interventions des délégués (une quarantaine) samedi 15 décembre (dont la mienne - voir Congrès MRC 2012 : intervention de Michel Sorin, délégué du MRC 53 - 22 décembre 2012), celles des représentants du Territoire de Belfort (MRC 90) - Maurice Schwartz, Bastien Faudot et Christian Proust - méritent d’être soulignées, notamment celle de ce dernier.

 

Pourquoi souligner le rôle de Christian Proust ? Parce que le Mouvement Républicain et Citoyen - dans le département du Territoire de Belfort, terre d’élection de Jean-Pierre Chevènement- a connu de vives secousses après les élections législatives de juin 2012.

Le maire de Belfort, Etienne Butzbach, qui avait été candidat MRC dans le cadre de l’accord politique et électoral avec le PS, a quitté le MRC au cours de l’été, afin de rejoindre le PS.

Le sénateur du Territoire de Belfort, Jean-Pierre Chevènement, qui avait proposé à Etienne Butzbach le fauteuil de maire de Belfort en 2007, déplorant cette décision de son successeur à la mairie de Belfort, avait exprimé sa volonté de ne pas laisser détruire 35 ans d’action politique et annoncé la restructuration du MRC dans le département.

 

Congres-MRC-2012-Paris-15-et-16-12-12-019-T.jpgChristian Proust aux avant-postes du MRC

 

Lors de l’université d’été du MRC, les 15 et 16 septembre 2012 à Belfort, il était clair que la reconstruction était dans les mains de Christian Proust, conseiller général depuis 1979 et président du Département de 1982 à 2004 (voir JP Cossin, B Moschetto et C Proust à l'université d'été MRC à Belfort - 23 septembre 2012). 

 

Le 15 décembre, au congrès MRC de Paris, Christian Proust s’est affirmé, apportant son expérience d’élu et de militant politique pendant de nombreuses années au côté de Jean-Pierre Chevènement. Il a présidé la séance officielle dimanche matin 16 décembre.

 

Voici le résumé de son intervention samedi après-midi, alors que la séance était présidée par Bastien Faudot.

 

Christian Proust a voulu calmer certaines critiques du type « Nous soutenons une politique dont on sait qu’elle va échouer », demandant aux délégués : quelle autre politique possible - on ne va pas rejoindre le Front de gauche ou hurler avec les loups ? Il n’y a pas d’alternative.

Nous soutenons le gouvernement parce que c’est la seule façon d’agir dans la durée. François Hollande n’est pas responsable de la crise. Avec l’Allemagne, c’est une guerre économique. La compétition avec l’Allemagne est à la base du rapport Gallois. Les ouvriers d’aujourd’hui sont les « poilus » d’hier.

Notre position n’est pas facile. Le rôle du MRC est d’être fidèle à ses idées, ce qui ne nous interdit pas d’exercer notre esprit critique, comme Jean-Pierre Chevènement, qui peut apporter son meilleur soutien au gouvernement et l’attaque la plus acérée. Etre un peu plus critiques, oui sans basculer dans l’irresponsabilité. Les prochaines élections seront très difficiles pour la gauche. Le PS aura besoin de nous. Nous avons une carte à jouer. A Belfort, nous devons rester pour assurer la victoire de la gauche.

 

Cet article est le 126ème paru sur ce blog dans la catégorie MRC national.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel SORIN - dans MRC national
commenter cet article

commentaires