Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine autour des idées de Jean-Pierre Chevènement. Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens après les élections de 2002.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles Récents

22 décembre 2012 6 22 /12 /décembre /2012 19:08

Faire du MRC une force citoyenne et républicaine

 

J’ai rendu compte de la partie officielle du congrès du Mouvement Républicain et Citoyen, qui s’est déroulée dimanche16 décembre 2012, en matinée, dans la salle du Tapis rouge, face à la mairie du 10ème arrondissement de Paris.

 

La motion d’orientation (voir Le MRC, une boussole républicaine pour la gauche et pour la France) a été adoptée à l’unanimité. Vous la retrouvez dans ces 5 articles (introduction et 4 parties) :

Congrès MRC 2012 : la motion d'orientation a été adoptée à l'unanimité - 17 déc. 2012

Congrès MRC 2012 : du CERES, à l'intérieur du PS, au MRC, allié du PS - 19 déc. 2012

Congrès MRC 2012 : les fondamentaux républicains, logiciel du MRC - 19 déc. 2012 

Congrès MRC 2012 : la gauche a besoin d'une refondation républicaine - 20 déc. 2012 

Congrès MRC 2012 : développer le MRC par une action du faible au fort - 20 déc. 2012 

 

Les interventions de Jean-Pierre Chevènement, président d’honneur, et du président Jean-Luc Laurent ont clos, en fin de matinée, le congrès. Voir :

Congrès MRC 2012 : les encouragements de Jean-Pierre Chevènement - 21 déc. 2012

Congrès MRC 2012 : le président JL Laurent, réélu, avec une équipe - 21 déc. 2012 

 

Cette partie (matinée du 16 décembre) était ouverte à la presse et aux invités des autres partis de gauche qui composent la majorité présidentielle (le PCF était représenté, mais pas le PG). Les grands organes de presse continuent de ne pas s’intéresser au MRC, y compris quand il réunit son congrès, ce qui arrive tous les deux ans. C’est un fait.

 

Samedi 15 décembre, pendant que la commission des résolutions examinait les amendements et en intégrait beaucoup dans le texte de motion, une quarantaine de délégués se succédait toute la journée au micro sur le tapis rouge.

 

Mon intervention a pris en compte ce qui s’était passé lors de la dernière réunion du secrétariat national, avant le congrès, le 12 décembre. J’avais exprimé le regret de constater le manque de dispositions dans notre organisation visant à développer le MRC à la base, dans les départements où il est peu implanté.

N’étant pas suivi au secrétariat sur ce point, j’ai indiqué que je n’étais pas certain de vouloir continuer d’être membre du secrétariat national dans ces conditions (je l’étais depuis le congrès 2008, sur les questions agricoles, à la demande de Jean-Pierre Chevènement, puis seulement membre du secrétariat élargi, sans affectation, en 2010, après avoir présenté au congrès une contribution au débat demandant un changement de gouvernance).

Je n’ai eu aucune surprise quand, le 16 décembre, j’ai vu que mon nom ne figurait pas parmi ceux qui étaient retenus par Jean-Luc Laurent pour composer le secrétariat national jusqu’au prochain congrès (voir Congrès de Paris : le nouveau Secrétariat national élu).

 

Congres-MRC-2012-Paris-15-et-16-12-12-007-T.jpg

Intervention de Michel Sorin, délégué de la Mayenne (MRC 53)

 

Je m’exprime ici au nom du MRC 53, au nom des quelques militants de la Mayenne qui se reconnaissent dans le Mouvement Républicain et Citoyen et dans le blog du MRC 53.

 

Ce blog s’adresse, en priorité, aux militants MRC et aux républicains de gauche mais pas seulement. Y sont abordés divers thèmes liés à l’actualité et proches de nos centres d’intérêt. Plus de 2 300 articles de fond ont été publiés depuis 2006. Le blog a de nombreux lecteurs au niveau national et un peu au-delà.

 

Le MRC 53, ce sont d’anciens militants PS qui ont quitté ce parti en 2001 parce qu’il s’éloignait des milieux populaires et ne combattait pas les politiques néolibérales.

 

Aujourd’hui, les orientations du MRC nous conviennent et nous souhaitons convaincre des citoyens de nous rejoindre, ce qui est difficile dans notre département mais, après dix ans de mise en quarantaine, devrait être possible.

 

La partie finale de la motion, intitulée « Le MRC pour quoi faire ? », pose de bonnes questions mais il manque un fil conducteur qui serait celui de notre action sur le terrain.

Nous voulons le rassemblement des républicains progressistes mobilisés pour le redressement du pays, ce que nous appelons « l’alliance des productifs ».

Mais comment nous faire entendre de celles et ceux qui partagent cet objectif ? Notre Mouvement doit se mobiliser pour y parvenir.

 

Le MRC, c’est trois mots qui ont chacun leur importance et aucun ne doit faire défaut : Mouvement, Républicain, Citoyen. Pour que notre parti soit en mouvement, il faut qu’il marche sur ses deux jambes : la République et les citoyens.

 

Républicains, nous le sommes. Il manque les groupes de citoyens, les réflexions politiques décentralisées qui inciteront des citoyens à se mobiliser avec nous pour la République et le redressement national. Il manque les troupes de citoyens républicains.

 

Lors de notre réunion du secrétariat national élargi, mercredi dernier, j’ai regretté le manque de propositions concrètes en direction des citoyens. L’une des participantes (elle se reconnaîtra) m’a dit, à l’issue de la réunion « Fais une proposition concrète ». J’en ai une.

 

Je propose de donner une dimension nationale à l’association CiViQ (Citoyenneté et Vie Quotidienne) que nous avons créée en Mayenne en 2002, en modifiant quelques points des statuts.

 

Le haut ayant besoin du bas pour se mettre en mouvement, et inversement, nous favoriserons le débat sur le redressement national en créant des groupes locaux et départementaux de réflexion politique.

 

Je demande au congrès de soutenir cette proposition qui consiste à créer des groupes de citoyens mobilisés pour le redressement du pays (groupes CiViQ ou de salut public).

 

Je vous demande, à vous délégués et responsables MRC dans les départements et régions, d’accueillir favorablement cette initiative et de la relayer quand je vous transmettrai des propositions concrètes.

 

Par avance, je vous en remercie et vous remercie de votre attention.

 

Cet article est le 125ème paru sur ce blog dans la catégorie MRC national.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel SORIN - dans MRC national
commenter cet article

commentaires