Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine autour des idées de Jean-Pierre Chevènement. Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens après les élections de 2002.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles Récents

20 novembre 2013 3 20 /11 /novembre /2013 23:23

Des objectifs différents selon les groupements

Les agréments d’Organisations de Producteurs se succèdent par des arrêtés ministériels - voir De nouvelles OP laitières reconnues (L’avenir agricole, 1er novembre 2013).

Le site du ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt indique ce que sont les Organisations de producteurs, nouvelle entité juridique.

Une organisation de producteurs (OP) est constituée à l’initiative d’un ensemble d’agriculteurs qui se regroupent dans l’objectif de mutualiser leurs moyens afin de rééquilibrer les relations commerciales qu’ils entretiennent avec les acteurs économiques de l’aval de leur filière.

Une société coopérative agricole, une union de coopératives agricoles, une société d’intérêt collectif agricole, une association régie par la loi du 1er juillet 1901, une société commerciale ou un groupement d’intérêt économique peut être reconnu, par arrêté ministériel, organisation de producteurs (OP).

Pour obtenir cette reconnaissance des pouvoirs publics, la structure doit, en fonction de son secteur de production, effectuer un certain nombre de missions et avoir notamment pour objet la valorisation de la production agricole ou forestière de ses membres, le renforcement de l’organisation commerciale des producteurs ou encore l’organisation et la pérennisation de la production sur un territoire déterminé. Il s’agit également de renforcer la capacité de négociation des producteurs agricoles dans le cadre strict du respect du droit de la concurrence.

 

Pour ce faire, les OP opèrent deux grandes catégories de fonctions :
 La définition de règles pour adapter l’offre à la demande, instaurer une transparence des transactions, mettre en œuvre la traçabilité et promouvoir des méthodes de production respectueuse de l’environnement ;
 La commercialisation en totalité ou en partie de la production de leurs membres ou la mise à disposition de leurs membres des moyens nécessaires à la commercialisation de leur production.

Une OP doit impérativement justifier d’une activité économique suffisante et être capable d’exercer effectivement les activités qui lui sont confiées par ses membres. Ainsi, pour chaque secteur, les pouvoirs publics ont fixé des seuils de reconnaissance, basés sur le nombre de producteurs ou encore sur la valeur de la production commercialisée, que l’OP doit obligatoirement atteindre pour être reconnue. En outre, une OP doit avoir un mode de fonctionnement démocratique (...). Voir le site du ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt.

 

Deux cas d’OP agréées : les OP de France Milk Board et l’OP de la fromagerie Lait bio du Maine à Entrammes (53)

 

OP de France Milk Board (Organisation de producteurs transversale) : Voir Réunion France Milk Board du 31 octobre 2013

 

Les différents FMB agréés à ce jour par le ministère de l’agriculture en tant qu’OP se sont réunis le jeudi 31 octobre 2013, en vue d’établir la stratégie commune à mettre en place pour les mois à venir. FMB Grand Ouest, Normandie et Sud Ouest ont acté la création d’une Association d’Organisation de Producteurs (AOP France Milk Board), c’est la suite logique des FMB existants.

Elle aura pour but de fédérer de nouveaux groupements ou OP. Sa mission est de centraliser les informations des bassins et de proposer un contrat cadre négocié dans les bassins par les OP, de gérer les volumes et de défendre un prix du lait qui couvre les coûts de productions des éleveurs laitiers.

En ce qui concerne les futures discussions avec les laiteries, les FMB ont validé à l’unanimité une forme de négociation novatrice visant à préserver les intérêts de chacune des parties. Un planning de rendez vous avec les industriels est établi jusqu'à la fin de l’année 2013. De plus, il apparaît indispensable qu’une prise en compte de l'évolution des charges soit intégrée dans la détermination du prix du lait (l’actualité médiatique de cet été le prouve un peu plus tous les jours).

Les FMB se félicitent de leur vision commune à l’approche de l’échéance 2015.

La vocation des FMB de bassin et de l’AOP France Milk Board est la construction d’une filière dynamique après 2015, garante de l’équilibre de nos territoires, dans un esprit de dialogue avec nos partenaires.

 

FMB GRAND OUEST                FMB NORMANDIE                    FMB SUD OUEST

Le Président                                         Le Président                             Le Président

Denis JEHANNIN                                 Mathieu PERIER                       Serge LAGAHE

Rappel : Des innovations à l'AG 2013 en Mayenne des producteurs de lait Apli - 22 oct. 2013 et 2Les éleveurs laitiers de l'APLI en AG nationale à Landelles et Coupigny - 12 sept. 2013 4 12 /09 /Sep /2013 23:11

 

Fromagerie Lait bio du Maine à Entrammes (53). Voir Marc Belouard est vice-président de Lait bio du Maine (L’avenir agricole, 1er novembre 2013).

 

Marc Belouard est vice-président de Lait bio du Maine. La coopérative (45 producteurs) basée à Entrammes, en Mayenne, est la première coop à demander, et à obtenir, l’agrément OP Lait du ministère. “Pour nous, devenir une OP nous permet d’être en prise directe avec Bruxelles” La coopérative Lait bio du Maine avait réclamé l’agrément OP Lait, elle vient de recevoir la reconnaissance du ministère de l’Agriculture. Il s’agit de la toute première coopérative laitière à faire cette démarche, au niveau national. Pourquoi ? La réglementation n’impose rien aux coopératives. “Nous répondions à tous les critères pour être éligibles (obligation de salariés, d’organisation territoriale de producteurs, etc.). Et cela n’ajoute pas beaucoup de contraintes”, explique Marc Belouard. “Ce n’est pas une grande nouveauté non plus. Pour l’instant, cela ne va rien changer à notre fonctionnement” Raison de plus pour s’interroger sur cette démarche volontaire unique.

“Des infos plus rapides”

La coopérative y trouve quand même quelques intérêts. “Etre une OP donne droit à certains avantages au niveau européen [liés au “Paquet lait”], poursuit le vice-président de Lait bio du Maine. Bruxelles distribue plus facilement des renseignements à une OP qu’à une petite coopérative comme nous. Ou alors, il faudrait passer par un syndicat... C’est le mécanisme européen. En OP, on est davantage en prise directe avec Bruxelles, nous avons des informations plus rapides qu’avant, et même certaines qu’on n’avait pas, sur la situation des marchés du lait ou du beurre. Quoi qu’on en dise, l’analyse des marchés arrive souvent six mois après les faits.” Pour renforcer cette “courroie de transmission”, la coop mayennaise a aussi pu intégrer le groupe de lobbying agroalimentaire Breizh Europe.

Le statut d’OP lui permet aussi de pouvoir recourir à des fonds européens pour le conseil et la formation. “A l’avenir, cela peut nous aider à accompagner les exploitations dans leur évolution.” L’organisation de la filière est un autre critère déterminant. “En tant qu’OP, on va rejoindre la fédération nationale des producteurs de lait bio. Cela nous permettra de suivre la structuration de la filière. Aujourd’hui, on ne peut pas rester seul dans son coin.”

 

Voir, pour info : L'ENTRAMMES : UN FROMAGE BIO ET COHÉRENT ! - La fromagerie bio du Maine et L'Entrammes fait revivre le fromage de tradition - La Fromagerie Bio du Maine

Baptisé L’Entrammes, ce fromage est le résultat d’une aventure collective. Celle des huit salariés de la coopérative et des 32 agriculteurs qui produisent le lait bio en Mayenne et dans tout le bassin du Maine. « La volonté est de créer la recette du fromage d’antan, celui qui était fabriqué par l’abbaye d’Entrammes », explique Marc Belouard, le vice-président de la coopérative et producteur de lait à Pommerieux (53).

 

Cet article est le 416ème publié sur ce blog dans la catégorie AGRICULTURE et PAC.

Les agréments d’Organisations de Producteurs se succèdent par des arrêtés ministériels - voir De nouvelles OP laitières reconnues (L’avenir agricole, 1er novembre 2013). Le site du ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt indique de quoi il s’agit. Voir Organisations de producteurs (7 novembre 2013) :

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel SORIN - dans AGRICULTURE et PAC
commenter cet article

commentaires