Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine autour des idées de Jean-Pierre Chevènement. Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens après les élections de 2002.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles Récents

24 janvier 2013 4 24 /01 /janvier /2013 23:48

Les paysans doivent gagner correctement leur vie

  

Les agriculteurs votent actuellement (par correspondance) pour élire leurs représentants dans les Chambres d’agriculture départementales et régionales. Les salariés de l’agriculture et les autres composantes, qui constituent les autres collèges, aussi.

Après avoir présenté Les propositions de la Confédération paysanne pour sauver l'élevage - 18 janvier 2013, voici les propositions de l’autre organisation syndicale agricole minoritaire, arrivée en 3ème position en 2007, la Coordination Rurale.

 

D’abord, une présentation des enjeux électoraux (L'AVENIR AGRICOLE, 18 janvier 2013).

 

Des ambitions proportionnelles

 

Les élections aux chambres d’agriculture ont lieu du 21 au 31 janvier 2013. Et les ambitions du couple FNSEA-JA sont claires : « Faire mieux qu’en 2007 ». Soit plus que 55,19 % en moyenne nationale. Le secrétaire général JA (Jeunes Agriculteurs), Gaël Gautier, précise même vouloir reprendre les 4 Chambres qui leur avaient échappé. Mayotte et La Réunion détenues par la Confédération paysanne (CP ou Conf’) et surtout le Lot-et-Garonne et le Calvados, détenues par la Coordination rurale (CR).

« Je ne suis pas animé de la même volonté hégémonique « , ironisait Philippe Collin, lors du débat organisé par l’association des journalistes agricoles, le 9 janvier. La Conf’ espère surtout rester le 2ème syndicat agricole français.

Et, derrière, la CR n’a jamais été si confiante pour alléger le poids de la FNSEA : « Pour la première fois, nous sommes présents dans l’ensemble des départements ». La crise du lait est passée par là, emmenant avec elle militants ou électeurs des FDSEA et JA (…).

 

La « Fédération nationale des syndicats d’exploitations agricoles » (FNSEA), alliée au syndicat « Jeunes Agriculteurs » (JA), se heurte à des listes dissidentes dans cinq départements (Yonne, Charente, Tarn-et-Garonne, Corrèze, Haute-Saône). Dans ce département (Haute-Saône), les dissidents font liste commune avec la CR et la CP. Celles-ci font alliance dans le Puy-de-Dôme et dans l’Ain.

 

En Mayenne, Olivier Chemin conduit la liste de la Coordination rurale « Changez, c’est vital »

 

Chevenement-Commer-301111-035-T.jpgOuest-France, 17 janvier 2013 : « Trois questions à Olivier Chemin », posées par Xavier Bonnardel. Selon la Coordination rurale, la survie de l’élevage laitier passe par des quotas flexibles.

 

Comment faire pour enrayer le déclin de l’élevage ?

 

Il faut des prix rémunérateurs tenant compte des coûts de production. Sinon, c’est la mort de l’élevage. Cela passe par une régulation de la production. En lait, il faut un quota flexible. Si les marchés ont besoin de lait, on augmente la production de 1 ou 2 %. C’est simple, ça ne coûte pas un sou au contribuable, puisqu’il n’y a pas de stock.

 

Comment installer davantage d’agriculteurs ?

 

Il faut faire sauter l’âge limite des 40 ans. Il n’y a pas d’âge pour devenir agriculteur. La chambre doit s’ouvrir à tous les projets. Si la banque a donné son feu vert, c’est que le projet est viable. A partir de là, la chambre doit conseiller l’agriculteur, sans l’orienter, sans lui imposer un modèle. Il faut inciter par un abattement fiscal le propriétaire à louer ses terres à un agriculteur qui s’installe plutôt que de vendre pour l’agrandissement, au plus fort la poche.

 

Comment améliorer la qualité de l’eau ?

 

La qualité de l’eau est bonne : les agriculteurs travaillent bien, respectent des plans de fumure, suivent des formations sur les produits phytosanitaires, traitent à micro-doses… Les mises aux normes sont faites. Donc, pas de couche réglementaire supplémentaire. Il faut simplement éviter de trop regrouper les exploitations : cela concentre le risque de pollution en cas de fuite ou d’accident. Il faut maintenir de petites exploitations sur tout le territoire : les rejets organiques sont dilués.

 

Voir aussi Élections à la Chambre d'agriculture: Olivier Chemin conduira la liste de la Cordination rurale

Mayenne - Elections Chambres d'agriculture 2013 (Coordination rurale)

Bernard Lannes (Ouest-France, Guillaume Le Du, 18 janvier 2013) ; bernard-lannes-sud-ouest-18-01-2013.jpg

 

Un paysage agricole de plus en plus bouleversé (Ouest-France, François Purseigle, propos recueillis par Patrice Moyon, 17 janvier 2013)

 

Elections 2013 - Chambre d agriculture de la Mayenne

Elections à la chambre d'agriculture 2013 - Préfecture de la Mayenne

arrêté du 2 janvier 2013 portant publication état définitif listes candidatures

 

Cet article est le 371ème publié sur ce blog dans la catégorie AGRICULTURE et PAC.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel SORIN - dans AGRICULTURE et PAC
commenter cet article

commentaires