Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine autour des idées de Jean-Pierre Chevènement. Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens après les élections de 2002.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles Récents

20 février 2015 5 20 /02 /février /2015 23:51

 

Des positions en faveur du renforcement de la République et de la citoyenneté

 

En Seine-et-Marne, le Mouvement Républicain et Citoyen s’est engagé dans le canton de Champs-sur-Marne avec le PCF et EELV, en présentant Marie Soubie-Llado en tant que suppléante de la conseillère générale sortante (PCF), Maud Tallet, elle-même en binôme dans ce canton avec Daniel Badiata (EELV).

Rappel : le Mouvement Républicain et Citoyen, conscient des diversités des situations locales, n’a pas donné de consignes d’alliances à ses fédérations départementales, concernant les prochaines élections départementales.

Voir les modalités électorales sur le blog CiViQ (12 février 2015) : Elections départementales 2015 : cantons et mode de scrutin changent

Voir aussi, pour information, ces deux articles publiés sur le blog du MRC 53 les 13 et 15 février 2013 :

- Elections départementales 2015 : le MRC dans des alliances diverses

- Le MRC avait débattu de la réforme territoriale le 20 septembre 2014 à Caen

 

Voici les précisions communiquées par le MRC 77 sur son blog http://mrc77.fr

 

L’enjeu des élections départementales de mars 2015

 

Au moment même où, après les attentats terroristes de ce début d’année, les français ont exprimé avec force leur attachement à la République et à ses valeurs :

Faire France C’est renforcer la République et la citoyenneté, c’est créer les conditions de l’unité et de l’égalité. Cela exige des élus au service des populations et de l’intérêt général, une mobilisation pour défendre la nécessité du département.

Le sens des réformes territoriales qu’on voudrait nous imposer s’inscrit dans la logique des politiques d’austérité si chères à la Commission européenne et à Mme Angela Merkel.

Le démantèlement de notre République se décline en plusieurs “réformes” qui s’accompagnent d’une baisse drastique des dotations de l’État et d’une remise en cause du service public à la française.

Les régions La réforme des régions se fait à la hâte et sans véritable concertation : le rapprochement autoritaire de régions qui parfois n’ont rien en commun, va mettre grandes villes et territoires en concurrence directe et accentuera l’inégalité territoriale au profit des plus riches.

Les départements Le nouveau mode de scrutin et le redécoupage des cantons avec ces élections “départementales”, et non plus cantonales, inquiètent. De l’avis de ses concepteurs, ce serait un premier pas vers la suppression des départements en 2021. Ainsi déjà, le Grand Lyon a supplanté le département du Rhône. Une mise en cause dangereuse de notre modèle territorial français.

Les intercommunalités La loi dite MAPTAM, (Modernisation de l’action publique territoriale et affirmation des métropoles) rajoute les métropoles aux intercommunalités. Des ensembles toujours plus gros, toujours moins démocratiques qui font que les lieux de décision s’éloignent toujours plus des citoyens.

La commune est la cellule de base de la République, là où s’exerce la citoyenneté au plus près des habitants.

Avec ces nouvelles réformes, la démocratie participative est totalement confisquée. Notre pays va vers une “länderisation” technocratique, vers une Europe des régions contre les Nations. La commune ne sera plus qu’une zone de résidence et le citoyen ne sera plus qu’un administré.

Le Mouvement Républicain et Citoyen n’a pas voté ces réformes. Avec Jean-Pierre Chevènement, nous pensons qu’elles mettent à bas les fondements même de notre construction républicaine.

Avec Maud Tallet Pour défendre les principes de l’unité de la France, de sa République une et indivisible, je me suis engagée en qualité de suppléante pour que Maud Tallet, avec une majorité départementale de Gauche, puisse continuer son travail au service de tous. Il nous faut résister pour nos libertés, nos droits. Les prochaines élections départementales de mars 2015 sont capitales.

Donnons un signal fort pour refuser le démantèlement de la République en votant massivement pour Maud Tallet, votre conseillère sortante et son binôme Daniel Badiata.

Ensemble, nous le pouvons.

Marie SOUBIE-LLADO

Mouvement Républicain et Citoyen, Candidate suppléante de Maud Tallet

Voir Départementales 77 : Marie Soubie-Llado et le MRC avec Maud Tallet sur le canton de Champs/s/Marne 

 

Cet article est le 48ème paru sur ce blog dans la catégorie Collectivités territoriales

Partager cet article

Repost 0

commentaires