Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine autour des idées de Jean-Pierre Chevènement. Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens après les élections de 2002.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles Récents

21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 23:06

L’UMP et les centristes en attente, le PS en recherche

 

L’élection présidentielle (22 avril et 6 mai 2012) sera suivie des élections législatives (10 et 17 juin, voir Wikipédia Élections législatives françaises de 2012), qui décideront de la majorité parlementaire à l’Assemblée nationale, donc du gouvernement, responsable devant l’Assemblée.

Dans ces temps mouvementés, il peut arriver que la présidence de la République et la présidence de l’Assemblée nationale ne soient pas de la même coalition politique. Mais il est aussi possible que le président de la République et les présidents des deux Assemblées (députés et sénateurs) soient tous de la même couleur politique, le Sénat ayant un président PS depuis trois mois.

 

En Mayenne, il y a trois circonscriptions : Laval (1ère) mais l’un des cantons de Laval est avec Château-Gontier (il s’agit du canton Laval Nord-ouest), Château-Gontier (2ème) et Mayenne (3ème).

Elles ont subi un redécoupage afin réduire l’écart de population entre elles. Voir Redécoupage controversé des circonscriptions électorales législatives- 30 juillet 2009.

 

Le redécoupage concerne les trois circonscriptions et quatre cantons :

- 1ère : les cantons Laval Nord-ouest et Saint-Berthevin sont passés dans la 2ème

- 2ème : le canton de Loiron est passé dans la 3ème

- 3ème : le canton Laval Nord-est est passé dans la 1ère.      

Voir Wikipédia Élections législatives de 2012 en Mayenne

 

Où en sont les futures candidatures ? Ouest-France a publié trois articles à ce sujet, les 8, 9 et 10 décembre 2011. Dans la 1ère circonscription, Guillaume Garot (PS), qui a remplacé François d’Aubert en 2007 comme député et en 2008 comme maire de Laval, aura de nombreux candidats face à lui mais sa réélection est probable. Dans la 3ème, Yannick Favennec (UMP), a toutes chances d’être réélu.

 

Par contre, dans la 2ème circonscription (Sud Mayenne), tout reste ouvert en ce qui concerne les candidatures et le résultat. Voir Elections législatives 2012 en Mayenne : les candidatures à gauche - 6 décembre 2011.  

 

 Voici un résumé de l’article de Ouest-France (Rose-Marie Duguen et Alan Nagard, 9 décembre) :

 

Sud-Mayenne : les candidats s’observent 

 

Marc Bernier

Elu en 2002, réélu en 2007, il avait dit qu’il ne briguerait pas un nouveau mandat. Mais, désormais lié à Dominique de Villepin (et, donc, éloigné de l’UMP), il n’a pas précisé son intention.

Guillaume Chevrollier

Très proche du président de la République, il est délégué UMP de la circonscription. Il sera probablement candidat UMP.

Elisabeth Doineau

Candidate en 2002 et en 2007 (48,2% au 2ème tour), sa candidature est probable sous la bannière de l’Alliance centriste, mais Jean Arthuis cherche à rassembler au-delà de l’Alliance centriste (voir, ci-après).

Philippe Henry

Le maire de Château-Gontier a envie d’être candidat atypique en rassemblant « toutes les bonnes idées au-delà des partis politiques ». Sa décision sera tardive, car elle tiendra compte des autres candidatures.

Claude Gourvil

Sa candidature a été validée par les instances nationales d’Europe Ecologie - Les Verts.

Julie Cochin

Elle a été la première à déclarer sa candidature sous la bannière du Front de gauche. Elle est conseillère régionale PCF.

Le Parti socialiste

Pour le moment, aucun candidat ne s’est déclaré en interne. Dans un souci de parité, le souhait du parti est de présenter une femme. Mais la candidate de 2007, Linda Bruneau, ne souhaite pas se représenter (…). Le PS ne désespère cependant pas qu’une autre femme se propose. Des discussions sont en cours.

Le Front national

Il y aura un candidat.

 

Cette circonscription pourrait avoir beaucoup d’importance si le résultat était serré au niveau national. Les centristes, qui ont déjà les deux sénateurs du département, Jean Arthuis et François Zocchetto, sont persuadés d’être en situation d’emporter le siège de député du Sud Mayenne. Mais leur résultat dépend beaucoup de celui de François Bayrou à l’élection présidentielle. Le PS devrait pouvoir mettre son grain de sel dans cette compétition, à côté des centristes et de l’UMP. Mais il n’a pas de candidat ou de candidate pouvant rivaliser, et, même, pas de candidat du tout, du moins, pour le moment.

 

A ce stade, je cesse d’être un observateur et deviens un acteur. Je suis originaire (Craon, Cossé-le-Vivien) de cette circonscription et j’y vis car, depuis le redécoupage, Saint-Berthevin, où j’ai été maire de 1990 à 2001, en fait partie. Disponible - je suis retraité et n’ai plus de mandat électif depuis 2004 - je serai probablement candidat. Le Mouvement républicain et citoyen a mis cette circonscription sur la liste de celles qui sont concernées par un éventuel accord électoral avec le PS. Attendons quelques semaines pour savoir s’il y aura un accord - l’accord aux législatives doit s’accompagner d’un accord politique pour gouverner ensemble, en cas de victoire aux législatives, sans lien direct avec la candidature de Jean-Pierre Chevènement à l’élection présidentielle - et nous verrons si la 2ème circonscription de la Mayenne est concernée par cet accord électoral.

 

Cet article est le 29ème paru sur ce blog dans la catégorie Législatives 2007-2012

Partager cet article

Repost 0
Published by SORIN Michel - dans Législatives 2007-2012
commenter cet article

commentaires