Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine autour des idées de Jean-Pierre Chevènement. Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens après les élections de 2002.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles Récents

18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 20:43

Les gauches ont-elles les bonnes réponses à proposer ?

 

Je connais Gaël Brustier depuis les années 2004-2006, quand il était secrétaire national du Mouvement Républicain et Citoyen, alors présidé par Georges Sarre. Récemment, il a réalisé la PRESENTATION DE LA COLLECTION "ARCHIVES DU CERES". Il est maintenant membre du PS, proche collaborateur d’Arnaud Montebourg.

Il en est à son troisième livre « Voyage au bout de la droite » (voir Livres "Gaël Brustier").

Voir aussi le commentaire du Monde : "Voyage au bout de la droite", de Gaël Brustier et Jean-Philippe Huelin. A noter que JEAN-PIERRE CHEVENEMENT CONSEILLE "VOYAGE AU BOUT DE LA DROITE".

 

Ce livre a ouvert beaucoup de portes de journalistes. Voir Brustier au Soir 3 (16 avril). Les Inrocks, le 16 avril, en ont fait une présentation : Les Inrocks : La droite décomplexée domine l'Europe

La droite décomplexée imprime sa marque au coeur de l’espace politique européen. Son cocktail théorique explosif, mêlant néolibéralisme, néoconservatisme et identitarisme, fait de l’ombre à une gauche sans voix.

Politiquement, la droite domine en Europe : outre qu'elle occupe le pouvoir un peu partout au sein de l'Union, elle a imposé dans l'imaginaire collectif son hégémonie intellectuelle depuis une vingtaine d'années. Ce constat, déjà étayé dans de nombreux essais récents (Raffaele Simone, Daniel Lindenberg...), a poussé deux chercheurs, Gaël Brustier et Jean-Philippe Huelin, à mener un Voyage au bout de la droite pour analyser les ressorts, historiques, idéologiques et sociologiques, de cette domination (…).

La nation autrichienne et le défi des droites extrêmes (Gaël Brustier, Fondation Res Publica, 18 avril). La percée des droites extrêmes en Autriche révèle le malaise de la nation autrichienne, nation politique, dans la construction européenne et la mondialisation. Les grands partis, SPÖ et ÖVP, sont mis au défi (…).

 

Jean-Sébastien Ferjou, dans Atlantico (6 mars 2011), a réalisé un entretien avec Gaël Brustier (extraits) :  

 

Gaël Brustier : Marine le Pen surfe sur la peur du déclassement

Docteur en politique, auteur de "Voyage au bout de la droite" et engagé au PS, Gaël Brustier décrypte le sondage choc donnant Marine Le Pen en tête devant Nicolas Sarkozy et Martine Aubry pour le premier tour 2012. Selon lui, faire de Nicolas Sarkozy le responsable de l'atmosphère politique actuelle, c'est passer à côté d'un phénomène de droitisation qui gagne l'Europe entière (…).

Est-ce à dire que les politiques comprennent finalement très mal les Français ?

Il y a un vrai problème de lien avec les classes populaires. Une partie de notre élite politique et médiatique ne connaît pas le pays. 1% seulement des ouvriers ont voté pour le candidat communiste en 2007, c’est un chiffre qui laisse rêveur… On nous a expliqué pendant des années que la classe ouvrière avait disparu en France mais il y a encore 60% d’ouvriers et d’employés dans ce pays.
Et leurs attentes ou leurs angoisses ne sont pas entendues. Les débats dans le champ public sont très souvent coupés des réalités populaires. Il faut leur parler d’industrie, de protection sociale, d’école, de tout ce qui fait la dignité économique des travailleurs et la dignité des citoyens.
Les gens n’attendent pas forcément qu’on leur parle de l’Europe chrétienne mais il y a une vraie demande d’identité, un besoin d’unité du peuple français dans un contexte mondial vécu comme un danger. Il y a une terrible souffrance sociale en France qui rompt la confiance entre  les Français et la politique.

 

Cet article est le 43ème paru sur ce blog dans la catégorie La droite France et Europe.

Partager cet article

Repost 0

commentaires