Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine autour des idées de Jean-Pierre Chevènement. Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens après les élections de 2002.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles Récents

11 mars 2012 7 11 /03 /mars /2012 21:25

L’énergie nucléaire placée sous surveillance accrue

 

Ce 11 mars, impossible d’oublier la catastrophe nucléaire du Japon, il y a exactement un an, autour de Fukushima. Ce pays s’est ainsi rapproché de nous, le fait étant accentué, en ce qui me concerne, par un lien familial.

 

D’abord, revenons aux faits, à travers les trois articles publiés après la catastrophe…

 

Japon : le séisme et le tsunami à l'origine d'un grave accident nucléaire - 15 mars 2011

Discipline, sang-froid et dignité sont une règle de vie pour les Japonais - 18 mars 2011 

Accident nucléaire au Japon : des raisons précises en sont à l'origine - 19 mars 2011 

 

… et le blog de Sylvestre Huet, Libération

 

Fukushima : un an après, bilan express de l'accident nucléaire Il y a un an le séisme et le tsunami du 11 mars 2011 déclenchaient un accident nucléaire de niveau 7, le plus élevé, sur la centrale de Fukushima Dai-ichi. Retour sur cette catastrophe par un bilan express.

 

Le séisme choque la centrale à 14h46. Il provoque l’arrêt automatique des réacteurs 1, 2 et 3 qui fonctionnaient (les 4, 5 et 6 étaient à l’arrêt) par les barres de contrôle. Le réseau haute tension qui alimente la centrale est détruit, des bâtiments sont fortement endommagés, des équipements mis hors service. Les diesels de secours démarrent et alimentent la centrale.

Quarante minutes après, survient un tsunami de 15 mètres de haut. Il submerge les protections, brise les prises d’eau, défonce les portes, noie les parties basses des réacteurs et les diesels de secours, sauf celui des réacteurs 5 et 6. Dès lors, les systèmes de refroidissement des cœurs nucléaires - dont il faut évacuer la chaleur résiduelle et due à la radioactivité - et des piscines de rétention du combustible usé et chaud, ne fonctionnent plus (…).

 

 

C’est le tsunami, d’une ampleur exceptionnelle, qui a provoqué l’accident nucléaire. Le séisme a provoqué l’arrêt des réacteurs. Le tsunami, d’une hauteur de 15 mètres, a tout submergé, les protections n’étant pas à cette hauteur. C’est donc un défaut de protection qui est à l’origine de la catastrophe. Les autorités n’avaient pas mesuré correctement les risques liés à un tsunami.

Le peuple japonais s’est comporté remarquablement - voir Le Japon commémore le premier anniversaire de la catastrophe du 11 mars

Cet évènement a eu des incidences sur l’évolution de l’énergie nucléaire - voir Nucléaire : rien ne sera plus comme avant

Des manifestations ont lieu dans le but d’amener les pouvoirs publics à ne plus utiliser cette énergie - voir Une chaîne humaine contre le nucléaire entre Lyon et Avignon

Le Mouvement Républicain et Citoyen (MRC) s’est dissocié de la position du Parti socialiste sur ce point - voir Reprendre en mains notre avenir

Le Parti Socialiste souhaite engager notre pays dans une transition énergétique maîtrisée, avec un objectif de 50% d’énergie nucléaire dans la production d’électricité en 2025, en développant des filières de pointe dans les énergies renouvelables (…).

Le MRC estime qu’il ne doit pas être porté atteinte à notre industrie nucléaire et à ses capacités, à ses yeux garantes d’une électricité moins chère et moins polluante et atout majeur pour nos exportations et nos emplois (…). 

 

Cet article est le 14ème sur ce blog dans la catégorie Asie.  



Partager cet article

Repost 0
Published by SORIN Michel - dans Asie
commenter cet article

commentaires