Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine autour des idées de Jean-Pierre Chevènement. Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens après les élections de 2002.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles Récents

24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 23:12

La France et ses alliés face aux libéraux du nord de l’Europe

 

La Politique Agricole Commune (PAC) - voir Politique agricole commune - Wikipédia - est l’une des rares politiques communes européennes, historiquement la première, et elle reste la principale avec près de 400 milliards d’euros (dont 290 d’aides aux agriculteurs) sur un budget global proche de 1000 milliards (environ 1 % du PIB des 27 Etats de l’Union européenne). Par politique commune, il faut bien comprendre que, dans ce cas, l’UE se substitue aux Etats membres dans leur politique agricole et, donc, dans les dépenses pour l’agriculture.

Rappel : Réforme et budget de la PAC, objets d'âpres négociations entre Etats - 17 novembre 2012 

Les rapports entre la France et l’Allemagne sont complexes. Voir PAC : comment l'agriculture allemande est passée devant la française (Le Monde, Frédéric Lemaître, 22 novembre 2012).  

La France accepte un compromis sur la réduction du budget pluriannuel, mais sans baisser (ou très peu) le budget de la PAC, tout en tentant de faire évoluer le contenu. Voir Agriculture: la PAC doit sortir de sa "logique très libérale (France24, Stéphane Le Foll, 20 novembre 2012).

Le budget européen est peu consistant (1 % du PIB des 27 pays) mais c’est encore trop pour le Royaume-Uni, qui va bientôt se prononcer par référendum sur son engagement, ou non, dans l’Union européenne. Il veut, à la fois, contribuer moins et maintenir le chèque exorbitant que Mitterrand avait accordé à Thatcher quand il présidait, en 1984, le Conseil européen. D’autres pays du Nord européen (Pays-Bas, Suède, Allemagne) sont dans la même logique. Ils veulent contribuer moins au budget (ils plaident pour une réduction du budget) tout en continuant de recevoir le plus possible, même si c’est un peu moins.

 

Le résultat du Sommet est assez piteux. Voir Le sommet européen prend fin "sans accord" sur le budget (Le Monde, 23 septembre 2012).La France cherchait à isoler le Royaume-Uni mais sans succès, l’Allemagne ayant refusé de s’associer à la manœuvre. François Hollande veut réorienter la politique européenne mais n’en a pas les moyens. L’Allemagne tient le manche et le Royaume-Uni est coriace. Voir les observations du Figaro :

-          Budget européen : les 27 se séparent sans accord (23 nov. 2012). La France n'a pas réussi à isoler le Royaume-Uni. L'axe franco-allemand en ressort éreinté. Un second sommet est prévu en janvier.

-          La France dédramatise l'échec du sommet sur le budget (Nicolas Barotte, 23 nov. 2012).

 

En fait, il y aurait une solution, qui serait de changer vraiment de politique : opter pour la relance de la croissance par de grands travaux d’intérêt général, financés par des emprunts européens, et réduire le budget de la PAC (les aides) en faisant en sorte que les filières agricoles rémunèrent correctement les producteurs.

 

C’est ce que demande avec insistance la confédération européenne des organisations de producteurs de lait (EMB), qui organise les 26 et 27 novembre 2012 une manifestation à Bruxelles en direction des décideurs politiques européens, en commençant par les députés au Parlement européen.

Voir Bruxelles : grande manifestation antilibérale des producteurs de lait EMB - 23 nov. 2012.

Cet article est le 352ème publié sur ce blog dans la catégorie AGRICULTURE et PAC.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel SORIN - dans AGRICULTURE et PAC
commenter cet article

commentaires