Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine autour des idées de Jean-Pierre Chevènement. Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens après les élections de 2002.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles Récents

21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 23:48

Le rassemblement des producteurs garantit leur force

 

Les producteurs de lait qui seront réunis demain 22 novembre à Avranches à l’initiative du président de l’Office du lait, Paul de Montvalon, auront deux références en tête : le Canada et la Suisse.

 

Depuis 40 ans, les producteurs de lait québécois sont rassemblés dans une seule organisation et ont réussi à imposer au niveau fédéral une organisation de la filière laitière qui prend en compte l’intérêt général et, notamment, un niveau correct de rémunération des producteurs. Voir Eloge du système agricole canadien par Marcel Groleau (Québec, lait) - 25 janvier 2011. 

  

Depuis quelques années, la Suisse a opté pour la libéralisation de son système d’organisation de la filière laitière (voir Assemblée générale 2011 : l'Apli, après 2 ans d'existence, se structure - 18 septembre 2011). C’est cette expérience suisse, jugée catastrophique pour les producteurs, qui sert de laboratoire pour le dispositif de contractualisation introduit en France à l’initiative du ministre de l’agriculture.

 

Dans le journal La Manche libre, Pierre Bougeard et André Lefranc, producteurs de lait Apli 50, ont expliqué ce qui justifie la création de l’Office du lait.

 

Pour Pierre Bougeard et André Lefranc, ce qui est en cause c’est l’organisation de la filière laitière. Actuellement, c’est le Cniel, Centre national interprofessionnel de l’économie laitière, composé des producteurs de lait affiliés à la FNPL (fédération nationale des producteurs de lait) et des transformateurs, coopératives laitières et entreprises privées.

La FNPL prétend représenter tous les producteurs de lait car tous sont obligés d’y cotiser. Mais la FNPL est la branche laitière de la FNSEA. Par ailleurs, il y a des ambiguïtés. Le président de la FNPL est producteur mais aussi président d’une coopérative. Vendeur de lait et acheteur à la fois, ces deux casquettes posent question, surtout quand la contractualisation définira les rapports entre les producteurs de lait et les transformateurs.

 

La FNPL veut que les producteurs s’organisent en fonction de leur laiterie. Avec l’Office du lait, nous souhaitons créer l’organisation des producteurs la plus large possible pour peser dans les négociations du prix du lait, d’égal à égal avec les industriels.

 

L’Office du lait, qui n’a pas vocation à faire du syndicalisme, souhaite rassembler plus large que la FNPL avec la création de cinq collèges : producteurs, transformateurs, distributeurs, consommateurs et Etat. Nous avons déjà sorti notre contrat type, baptisé France Milk Board (FMB). Mais cela ne suffit pas. Le ministère de l’agriculture a notre projet dans les mains mais il nous demande combien nous sommes. Livrer ou vendre, il faut choisir.

 

Pour sa part, Paul de Montvalon appelle à poursuivre et confirmer le mouvement initié y a trois ans par l’APLI, à savoir changer le système pour bâtir une filière équitable au travers d’une agence de régulation, d’un regroupement des producteurs et d’un partage de la valeur ajoutée.

 

Il annonce la participation dans le débat, l’après-midi, de :

- André Pflimlin, ancien économiste à l’Institut de l’élevage, auteur d’un livre sur l’Europe laitière, publié en mars 2011 aux éditions France agricole,

- Sylvia Dâberitz, directrice de l’EMB (European Milk Board),

- Des délégations de producteurs belges et allemands, un producteur espagnol, peut-être des danois.

 

Cet article est le 259ème publié sur ce blog dans la catégorie AGRICULTURE et PAC.

Partager cet article

Repost 0
Published by SORIN Michel - dans AGRICULTURE et PAC
commenter cet article

commentaires