Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine autour des idées de Jean-Pierre Chevènement. Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens après les élections de 2002.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles Récents

15 décembre 2013 7 15 /12 /décembre /2013 23:43

Appel pour le maintien de ce pôle culturel en centre ville

 

C’est une belle histoire, celle d’un libraire indépendant, devenu éditeur, qui avait réussi à convaincre la municipalité lavalloise d’installer la librairie Siloë dans le cadre d’une offre culturelle de qualité en centre ville de Laval, la Médiapole.

 

Le point de départ, c’est en 1979, quand Michel Thierry, originaire du Maine-et-Loire tout proche, acquiert la librairie Delapierre, une librairie réputée, rue des Déportés, centrée sur les livres religieux tout en étant généraliste.

En 1982, il lui donne un nouveau nom, Siloë, et lance les Éditions Siloë (aujourd’hui, 600 titres au catalogue, de nombreux livres d’art et d’histoire, mettant souvent en valeur la Mayenne et l’ouest de la France).

En 1988, il crée un GIE avec une soixantaine de libraires indépendants qui ont opté pour l’enseigne Siloë (espace livres religieux et espace librairie générale).

En 1993, il devient, au niveau national, président de l’association de formation des libraires.

Entre 1995 et 1997, il contribue à la création d’une école de formation des libraires à Laval. Voir Formation BP libraire (ex ISM - Institut supérieur des métiers Laval).

 

Commencée avec la municipalité socialiste avant 1995, la réflexion pour installer la librairie au sein d’un pôle culturel de centre ville aboutit avec celle de François d’Aubert à la fin des années 1990. La librairie Siloë - dont Michel Thierry n’est plus propriétaire, il l’a vendue à son associé en 1997, donnant tout son temps au projet - s’installe dans la Médiapole de Laval en 2001.

 

Après avoir lutté plusieurs années contre la maladie, Michel Thierry est décédé le 30 octobre 2013.

Voir Siloë à Laval. Michel Thierry, l'ancien patron est décédé (Ouest-France, 31 oct. 2013)

Michel Thierry, la vie d'un grand libraire (Ouest-France, 2 nov. 2013)

 

Le groupe Chapitre achète la librairie Siloë en août 2008. Réseau Librairies Chapitre, filiale du groupe Actissia, comptait 57 magasins en France (avant la vente de 4 magasins). Avec France Loisirs, il est le n° 2 de la distribution du livre en France Le groupe emploie 1 200 salariés. Actissia est contrôlé depuis mai 2011 par Najafi companies, un fonds d'investissement américain. Sources Ouest-France.

 

Le groupe Chapitre se heurte à des difficultés financières, mais la Librairie Chapitre Siloë de Laval semble préservée. Voir Malgré les difficultés, Chapitre ne fermera pas (Ouest-France, 6 mai 2013).

En fait, ne n’est qu’un répit. Les librairies Chapitre déposent le bilan (Ouest-France, 28 nov. 2013).

 

Le réseau des 53 librairies Chapitre a été déclaré en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce de Paris, le 2 décembre 2013, avec poursuite de l’activité jusqu’au 7 janvier 2014. Voir Médiapole : les salariés veulent sauver leur librairie (Ouest-France, 5 déc. 2013). Extrait.

 

Une librairie peut-elle être rentable ? Il s’agit d’un secteur à faible marge. Les librairies indépendantes sont bousculées par la concurrence des grandes surfaces culturelles et de la vente sur Internet. Elles survivent grâce à l’engagement des libraires qui consentent souvent des sacrifices. Mais, et c’est le paradoxe, les livres continuent à se vendre.

 

Les salariés et des associations se mobilisent et proposent la signature d’une Pétition pour préserver la culture en centre-ville de Laval.

L’offre culturelle actuelle constituée à la Médiapole du seul disquaire et papetier du centre-ville, de la seule grande librairie généraliste du département pourrait disparaître dans une agglomération de près de 100 000 habitants.

Le personnel de la librairie, les associations culturelles, les lavallois et plus largement les mayennais sensibles à la vie culturelle de Laval et du département, s’interrogent et s’inquiètent (…).

Voir Sauvons la librairie de la Médiapole.

 

Cet article est le 127ème paru sur ce blog dans la catégorie Travail Economie

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel SORIN - dans Travail Economie
commenter cet article

commentaires