Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine autour des idées de Jean-Pierre Chevènement. Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens après les élections de 2002.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles Récents

16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 23:54

Les ultralibéraux invitent à une guerre d’un type nouveau

 

« Les ministres et les députés européens, qui ont entériné le paquet lait* et, avec lui, la fin de toute intervention dans la régulation de la production, ont une lourde responsabilité ». Telle est la 1ère phrase de l’édito de la Revue L’Eleveur laitier n° 204 (juillet-août 2012), sous la signature du rédacteur en chef, Jean-Michel Vocoret. Voici cet édito (REVUE DE PRESSE - Apli).

 

A Berlin ?

 

Les ministres et les députés européens, qui ont entériné le paquet lait et, avec lui, la fin de toute intervention dans la régulation de la production, ont une lourde responsabilité. Elle annonce une concentration du lait standard, là où les coûts de production, de collecte et de transformation, sont les plus faibles. On commence à le toucher du doigt avec ces laits flottants qui fleurissent ici et là, alors qu’ailleurs, en bons chefs d’entreprises, certains ne pensent qu’à se développer pour faire face à la concurrence.

 

Une étude de l’Agrosup Dijon-INRA, commandée par Bruno Le Maire, mais ignorée à sa sortie, il y a un an, prédisait tout cela. « Outre l’accélération de la concentration de la production et de la spécialisation des régions, la fin des quotas va, en libérant les forces d’une concurrence frontale entre les Etats membres, ouvrir une phase de « guerre des régions », avec des conséquences politiques sur la cohésion de l’UE ». On y apprend que les études qui ont servi de base à cette décision reposent sur la théorie d’un univers de concurrence parfaite, qui n’existe pas dans la vraie vie. Plus invraisemblable encore, elles n’intègrent pas les coûts environnementaux et sociaux de l’extrême volatilité des cours…

 

Je croyais que l’UE avait été créée pour bannir ces « A Berlin » écrits à la craie sur les wagons qui emmenaient les Poilus au front. C’est à une guerre d’un nouveau type, économique, que les ultralibéraux qui sévissent à Bruxelles vous invitent. Mais, rassurez-vous, comme ces vieilles badernes de généraux qui, à Verdun, emmenaient des milliers de jeunes recrues à la mort, ils vivront la bataille derrière leur bureau. Une société où se creuse le fossé entre les élites et le peuple fait le lit des extrêmes. On y est.

 

* Voir Parlement européen : André Pflimlin, indigné par le vote du paquet lait - 19 mars 2012 

 

Dans ce même n° de la Revue L’Eleveur laitier, on trouve un entretien avec Aurélie Trouvé**, Maître de conférences en économie (Agrosup Dijon-Inra), co-auteur avec Jean-Christophe Kroll (Agrosup Dijon-Inra) d’une étude sur les conséquences de la fin des quotas, commandée et financée par le ministère de l’agriculture sous l’ère Bruno Le Maire. Mais ce dernier a refusé d’être associé au rapport qui en est sorti dans la discrétion il y a un an. Sans doute du fait des conclusions au moment où se discutait le paquet lait.

 

Quelle perspective de régulation après la sortie des quotas ? Faut-il encore une politique laitière européenne ? Synthèse diffusion 08-06-11 - l'Inra

 

** Rappel : Crise du lait : l'Union européenne maintient l'option libérale malgré tout - 26 janvier 2011 et JC Kroll et A Trouvé proposent de changer profondément la PAC - 5 février 2009.

  

Cet article est le 321ème publié sur ce blog dans la catégorie AGRICULTURE et PAC.

Partager cet article

Repost 0
Published by SORIN Michel - dans AGRICULTURE et PAC
commenter cet article

commentaires