Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine autour des idées de Jean-Pierre Chevènement. Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens après les élections de 2002.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles Récents

31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 23:44

FaireFrance, la future marque des fermiers français

 

AG Office du lait Avranches 221111 005 TL’ASSOCIATION NATIONALE DES PRODUCTEURS DE LAIT indépendants (APLI) a été créée en 2008 par des producteurs de lait réagissant avec des méthodes nouvelles à la dégradation des prix du lait payés par les transformateurs, industriels et coopératives. Cette association, dont le président actuel est André Lefranc (photo), adhère à une confédération européenne, l’EMB (European Milk Board), qui est la seule organisation représentant les éleveurs laitiers au niveau européen. Voir Eleveurs laitiers : les coûts de production en hausse, les prix en baisse - 30 juillet 2012.

 

Afin de mieux faire comprendre sa volonté de revalorisation du prix du lait, l’APLI a décidé de reprendre à son compte l’initiative de ses amis belges (Erwin Schöpges), la marque Fairebel.

Voir Foire de Libramont: un lait “ équitable ” pour contrer la crise

FAIREBEL, le lait équitable à la mode de chez nous

Le succès du lait équitable se confirme en Belgique

 

C’est en Mayenne qu’avait eu lieu la première réunion d’information (voir A Martigné (Mayenne), l'APLI (EMB) a lancé le lait équitable français - 24 mars 2012).

En juin, c’était en Bretagne (voir Paysan Breton : FaireFrance, le lait équitable expliqué aux producteurs. Plus récemment, c’était dans le Nord : Les agriculteurs de l'avesnois participent au lancement d'un lait équitable

 

Voici le communiqué de presse par lequel l’APLI annonce le lancement de son projet :

 

Depuis la grève du lait de septembre 2009 l'APLI continue de défendre une gestion de la production laitière européenne, pour une juste rémunération des producteurs de lait (incluant leur coût de production, leur rémunération) et une production laitière repartie sur tous les territoires.

 

Grâce au travail politique exercé par les représentants de l'EMB (European Milk Board organisation à laquelle adhère l'APLI) qui est la seule organisation européenne à défendre les intérêts des producteurs à Bruxelles, et qui propose la mise en place d'une agence de régulation européenne.

 

Actuellement même les eurodéputés les plus ultra libéraux se demandent s'il est raisonnable d'abandonner toute forme de régulation à la production en Europe après 2015!!!

Quel paradoxe, ceux qui ont prôné la fin des quotas se rendent il compte qu'il est catastrophique pour nous producteurs européens d'aller conquérir le marché mondial (seul 6% du marché européen est consacré au marché mondial!!) non seulement nous allons anéantir l'agriculture paysanne des pays en développement et cela ne sécurise rien a long terme pour nous!

 

L'APLI a crée L’OFFICE DU LAIT qui se veut être l'interprofession laitière, représentante de tous les acteurs de la filière, producteurs, transformateurs, distributeurs et consommateurs.

Le collège consommateurs est déjà allé à la rencontre des consommateurs depuis le lancement du site Internet www.sauvonslelait.fr à l'occasion du salon de l'agriculture à Paris en Février dernier.

 

En parallèle l'office du lait propose l'Organisation de Producteurs(OP) FRANCE MILKBOARD, parce que la loi LMA (Loi de Modernisation Agricole) impose en France la contractualisation entre OP et transformateurs. FRANCE MILKBOARD propose un contrat à tous les industriels quelque soit la valorisation qui sera faite sur le lait quittant l'exploitation mais permettant aux producteurs un prix du litre de lait rémunérateur!

 

Comme vous le constatez actuellement ni la LMA, ni la contractualisation ne vont nous épargner la baisse du prix du lait payé à la ferme et une nouvelle crise va mettre en péril l’ensemble de notre filière. Le monde agricole évolue actuellement dans un environnement connaissant des bouleversements importants tant à la ferme qu’au niveau des valorisations de nos produits.

 

C'est dans ce contexte que nous vous annonçons le lancement du projet du lait équitable Français sous la marque FAIREFRANCE.

 

Ce projet, sous la houlette de notre organisation Européenne EMB et fort du succès rencontré dans nos pays voisins (Allemagne, Autriche, Luxembourg, Belgique, Hollande) représente une piste intéressante dans le cadre de notre combat pour restaurer une juste place à notre labeur. En effet, nous sommes convaincus qu’un tel projet pourrait non seulement apporter une bouffée d’oxygène financière mais également représenter une réelle opportunité pour assurer l’avenir de notre agriculture rurale.

 

Pour nous agriculteurs ,avec le lait équitable rien ne change dans la vie de tous les jours, nous continuons à livrer à notre laiterie, nous ne maîtrisons pas le prix du lait et les crises reviendront, mais pour anticiper les baisses de revenus le lait équitable de la coop FAIREFRANCE nous offrira un complément de ressources, en commercialisant directement le lait des fermiers français , nous créons notre fonds de commerce et nous réinventons les coopératives comme nos anciens les avaient créées, dans l’intérêt des PRODUCTEURS !

 

 Cet article est le 331ème publié sur ce blog dans la catégorie AGRICULTURE et PAC.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by SORIN Michel - dans AGRICULTURE et PAC
commenter cet article

commentaires