Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine autour des idées de Jean-Pierre Chevènement. Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens après les élections de 2002.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles Récents

15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 22:26

Participer à l’élaboration du projet de territoire

 

Pendant la campagne électorale municipale à Laval, le 7 février 2008, deux associations membres du Conseil de développement de Laval Agglo, Mayenne Nature Environnement et l’antenne mayennaise de la FNAUT (usagers des transports) avaient lancé un signal d’alarme. « A  Laval : le Conseil de Développement de Laval Agglomération serait-il virtuel ? »
Voir Mais où est donc passé le Conseil de Développement de Laval ?

Cela fait presque trois ans que le Conseil de Développement de Laval Agglomération ne s’est pas réuni c’est un paradoxe alors que les candidats aux élections municipales redoublent d’attention pour recueillir les avis de leurs concitoyens et que l’actuel maire de Laval et à ce titre Président de Laval Agglo, redécouvre les qualités du dialogue social et des rencontres avec les habitants.

Laval : une exception en Pays de La Loire

C’est que jusqu’en décembre 2004 Laval faisait exception dans les Pays de la Loire ; c’était la seule agglomération de taille importante à ne pas s’être dotée spontanément de cette instance de démocratie participative (Nantes, Angers, Le Mans … même Châteaubriant et Ancenis avaient leur Conseil de Développement et en Mayenne le Pays de la Haute Mayenne s‘était doté de cette instance de concertation…).

Les Conseils de Développement ont été institués par la Loi d’Orientation pour l’Aménagement et le Développement Durable du Territoire (LOADDT) dite loi Voynet du 25 juin 1999. Le Conseil de développement est une instance qui permet d'associer la société civile à l'élaboration et au suivi des projets concernant une agglomération ou un Pays.

C’est un lieu de dialogue entre les acteurs économiques, sociaux, associatifs afin de faire émerger des idées, des propositions pour un développement durable du territoire. Il est en quelque sorte un outil d’aide à la décision des élus.

 

Le contraste est fort avec le Pays de Haute Mayenne, qui a su se doter d’un Conseil de développement efficace (président : Jean-Claude Louarn ; chargée de mission : Anne Amblès)

Le Conseil de développement invite les habitants de Haute Mayenne à s'exprimer sur leur avenir collectif. Il se penche sur les problématiques prioritaires et réunit des " représentants " de toutes les catégories d'habitants et d'organismes concernés, dont des élus. Les participants sont des volontaires qu'il sollicite ou qui viennent spontanément. C'est ouvert à tous.

Il travaille en lien étroit avec les élus pour que des propositions issues de ses rencontres de travail soient prises en compte dans les décisions du Pays de Haute Mayenne, des communautés de communes et des communes qui le composent. Il s'appuie sur la Charte du Pays. Cette concertation produit de l'intelligence collective : c'est plus que la somme des intelligences individuelles, c'est une vision nouvelle et globale de la question.  

Voir Réforme territoriale : les Pays Voynet (ex : Haute Mayenne) sur le qui vive - 28 septembre 2010 

 

Guillaume Garot maire de Laval 081010 TGuillaume Garot (photo), élu maire de Laval en mars 2008 et président de Laval Agglo (voir Laval Agglo a élu son nouveau président, Guillaume Garot, et ses 27 vice-présidents - 18 avril 2008), a mis en place les assemblées de quartiers, le conseil des sages, le conseil des jeunes citoyens et les assises de la culture.

 

Il lui restait à recréer le conseil de développement, « dernière étape du renouveau du dialogue démocratique » (Emmanuel Blois, Courrier de la Mayenne, 7 octobre 2010). C’est fait depuis son installation, le 29 septembre 2010 à l’hôtel de ville de Laval.

Il est composé de « 50 membres - désignés pour trois ans - 30 représentant les syndicats, associations, chambres consulaires et 20 étant des personnalités locales reconnues pour leurs expertises. Le conseil se réunira au moins deux fois par an en séance plénière.

 

Représentant les organisations : Jean-Louis Dautin (Clarté), Michel Foucher (Chambre d’agriculture), Michel Gougeon (Chambre de métiers), Laurent Lachaze (Jeune Chambre économique), Hervé Lepert (Centre des jeunes dirigeants), Gérard Marchand (Chambre du commerce et de l’industrie), Sébastien Gageot (Grandes écoles ESEIA et ESTACA), Yves Guillotin (Université du Maine), Catherine Le Souder (Conservatoire national des arts et métiers), Brigitte Maudet (Association pour la formation professionnelle des adultes), Michel Rose (Fédération des associations laïques), Alain Tancrel (Comité départemental olympique et sportif), Gérard Bardoux (Méduane Habitat), Marie-France Gourmelon (Association départementale Information Logement), Philippe Mottier (Place au vélo), Béatrice Orliaguet (Office du tourisme), Nicole Pillet (Habitat jeunes Laval), Louis Racine (Mayenne Nature Environnement), Franck Bouteiller (Associations familiales), Christel Fouache (Instance régionale d’éducation et de la promotion de la santé), Michèle Morato (Caisse d’allocations familiales), Samuel Tarlé (Centre local d’information et de coordination gérontologique), Pascaline Clavier (syndicat de salariés UNSA), Jérôme Deniau (syndicat patronal CGPME), Gérard Goupil (syndicat Force ouvrière), Bénédicte Moutin (CFDT), Samuel Tual (Medef), Isabelle Vitry-Brochard (CGT).

A titre personnel : Didier Chastel, Marcel Chesnay, Patrice Deniau, Roland Dumet, Pascal Durand, Patrick Génin, François Gloria, Alain Guidoux, Fatiah Hamadaïne, Yvette Hautbois, Victor Landais (président), Claudine Livet, Colette Lolon, Louis Nezan, Philippe Noury, Jacques Poirier, Dominique Walkstein.

 

Ouest-France, le 1er octobre : Un conseil de développement pour l'Agglo

Les nouveaux conseillers ont découvert leurs chantiers : agriculture, cohésion, économie, emploi industriel. Le conseil de développement de l'Agglo, installé mercredi soir à l'hôtel de ville de Laval, regroupe cinquante personnes désignées par Laval.

Trente d'entre elles représentent des syndicats (CGT, CFDT, FO, Medef, Unsa, CGPME), des associations comme Mayenne environnement ou Place aux vélos, l'Université du Maine, des chambres consulaires... Les vingt autres sont « des personnalités locales reconnues pour leurs expertises. » Sur la liste de 45 noms, on compte 13 filles. Les gars ont su sauvegarder leurs prérogatives. Bravo !

Ces conseillers, nommés pour trois ans, siégeront deux fois par an en plénière et travailleront en commission. Victor Landais, ancien maire de Louverné, ancien directeur de la MSA, en retraite depuis 1998, présidera les débats. Guillaume Garot, président de Laval Agglo, dont on connaît l'attachement à la démocratie participative, explique qu'il s'agit de « faire vivre la démocratie de l'agglomération en mobilisant ses forces vives ».

Les missions du conseil concernent l'aménagement ou le développement durable. Pour 2010-2011, il s'agit de participer à l'élaboration du projet de territoire de Laval Agglo. Les chantiers concernent l'agriculture, la cohésion du territoire, le soutien à l'économie sociale et solidaire, le développement de l'emploi industriel (…).

 

Le recrutement du chargé de mission est lancé (Gazette des communes du 13/09/2010)

Description : Titulaire de la fonction publique territoriale, catégorie A (attaché ou ingénieur) ou contractuel
Sous l'autorité du Directeur Général des Services, vous animez et coordonnez les travaux du conseil de développement.
Vous procédez à l'élaboration et à la transmission d'outils méthodologiques et initiez des actions tendant à renforcer la participation de la population à la vie du territoire.
Vous contribuez à la production et à la rédaction de rapports d'étude et de comptes rendus.
Vous coordonnez des travaux de communication (lettre d'information, site Internet...) et assurez le suivi et le pilotage de projets. Poste à temps plein, à pourvoir pour le 1er décembre 2010.

 

Cet article est le 10ème paru sur ce blog dans la catégorie Les élus en Mayenne.

Partager cet article

Repost 0
Published by SORIN Michel - dans Elus en Mayenne
commenter cet article

commentaires