Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine autour des idées de Jean-Pierre Chevènement. Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens après les élections de 2002.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles Récents

29 juin 2012 5 29 /06 /juin /2012 18:50

Sommet de Bruxelles : l’Europe du sud marque un point

 

La nuit dernière, à Bruxelles, a été marquée par un évènement inattendu (notamment pour Mme Merkel, qui n’a pas apprécié…) : ses collègues italien (Monti) et espagnol (Rajoy) - avec la complicité du président français, semble-t-il - ont conditionné leur accord au « paquet » croissance voulu par la France, à des mesures d’urgence pour faire baisser les taux d’intérêts sur la dette italienne et recapitaliser les banques hispaniques, sans charger la dette publique espagnole. Ils ont gagné !

C’est un évènement significatif de la nouvelle donne européenne provoquée par le changement de président en France.

 

Revue de presse :

 

Un Sommet européen en forme de bras de fer (Ouest-France, 29 juin)

Zone euro. Un accord surprise au bout de la nuit (Ouest-France, 29 juin)

Europe : comment Hollande a fait la nique à Merkel (Marianne, Hervé Nathan, 29 juin)

Ce Sommet européen des 28 et 29 juin 2012 à Bruxelles avait été précédé par les travaux préparatoires du président du Conseil européen, Van Rompuy, dont le texte avait été transmis lundi aux 27 chefs d’Etat et de gouvernement.

Voir Le rapport Van Rompuy traduit en français par Olivier Berruyer - voir Des images pour comprendre [Blog d'Olivier Berruyer] . Voici un extrait de ce rapport :

I Consolider l'Union économique et monétaire

 

L'union économique et monétaire a été mise en place pour apporter la prospérité et la stabilité en Europe. C'est une des pierres angulaires de l'Union Européenne. Aujourd'hui l'UEM fait face à un enjeu fondamental. Nous devons le renforcer pour assurer le bien-être économique et social.

Ce rapport, préparé par le Président du Conseil Européen, en collaboration avec le Président de la Commission, le Président de l'Eurogroupe et le Président de la Banque Centrale Européenne, vise à l'élaboration d'une vision pour l'UEM afin d'assurer la stabilité et la prospérité durable. Pour ce faire, nous proposons une architecture forte et stable dans les domaines financier, fiscal, économique et politique, en soutenant l'emploi et une stratégie de croissance.

 

Enjeux

Une vision effective doit se confronter aux enjeux à long terme auxquels l'UEM fait face. La zone euro est diverse et la prise de décision au niveau national est la norme pour beaucoup de décisions économiques. Cependant, les politiques nationales ne peuvent être décidées de façon isolée si leurs effets se propagent rapidement dans l'ensemble de la zone euro. Par conséquent, de telles politiques nationales doivent prendre en compte la réalité de l'existence d'une union monétaire. Il est essentiel de maintenir un niveau approprié de compétitivité, de coordination et de convergence pour s'assurer une croissance durable tout en évitant de grands déséquilibres. Cela devrait se réaliser en tenant compte de la politique de la monnaie unique dont l'objectif est la stabilité des prix.

Mais pour garantir la croissance et la stabilité dans la zone euro, les États Membres doivent agir et se coordonner selon des règles communes. Il doit y avoir plusieurs façons de parvenir à un accord quand il y a des effets négatifs sur les autres membres de l'UEM. Cela est nécessaire afin de garantir le niveau minimum de convergence requis pour qu'une UEM fonctionne de façon effective.

 

Dans l'ensemble, une intégration plus étroite de l’UEM nécessitera un fort soutien démocratique et un large appui des citoyens. Pour cette raison, il est déjà essentiel que le processus vers la réalisation de cette vision soit fondé sur une large consultation et participation. Intégration et légitimité doivent avancer en parallèle.

 

La vision pour l'avenir de la gouvernance de l’UEM exposée dans le présent rapport se concentre sur les États membres de la zone euro car ils sont qualitativement distincts de par le partage d'une monnaie unique. Néanmoins, le processus vers une plus grande union économique et monétaire doit être caractérisé par l'ouverture et la transparence et être totalement compatible avec le marché unique dans tous ses aspects.

 

Vision

Le rapport propose une vision pour une UEM stable et prospère basée sur quatre éléments essentiels:

§ Un cadre financier intégré pour assurer la stabilité financière, en particulier dans la zone euro, et pour minimiser le coût des faillites bancaires aux citoyens européens. Un tel cadre transmet la responsabilité de la supervision au niveau européen, et prévoit des mécanismes communs pour garantir les banques et garantir les dépôts des clients.

§ Un cadre budgétaire intégré pour assurer une politique budgétaire solide au niveau national et européen, englobant la coordination, les prises de décisions communes, une meilleure mise en application et les étapes préparant à l'émission de dette commune. Ce cadre pourrait inclure également différentes formes de solidarité fiscale.

§ Un cadre intégré de politique économique disposant de suffisamment de mécanismes pour s’assurer que les politiques nationales et européennes soient en situation de promouvoir la croissance durable, l'emploi et la compétitivité, et soient compatibles avec le bon fonctionnement de l’UEM.

§ Assurer la nécessaire légitimité démocratique et la responsabilité de prise de décision au sein de l'UEM, fondée sur l'exercice commun de la souveraineté pour la politique commune et sur la solidarité.

Ces quatre blocs de construction offrent une architecture cohérente et complète qui devra être mise en place au cours de la prochaine décennie. Ensemble, ces quatre éléments sont nécessaires pour la stabilité à long terme et la prospérité dans l'UEM et exigera beaucoup de travail supplémentaire, y compris une possible modification des traités de l'UE à un moment donné.  

                                                              

Cet article est le 97ème paru sur ce blog dans la catégorie France et Europe

Partager cet article

Repost 0
Published by SORIN Michel - dans France et Europe
commenter cet article

commentaires