Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine autour des idées de Jean-Pierre Chevènement. Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens après les élections de 2002.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles Récents

29 avril 2012 7 29 /04 /avril /2012 21:41

Près de 25 % pour Hollande dans le Sud Mayenne

 

Le quotidien Ouest-France (25 avril 2012) a présenté par circonscription législative « re-découpée* » les résultats du 1er tour de l’élection présidentielle en Mayenne :

 

* Le redécoupage concerne 4 cantons : Saint-Berthevin et Laval Nord Ouest ont rejoint la 2ème circonscription (Château-Gontier - Sud Mayenne), Laval Nord Est a rejoint la 1ère circonscription (Laval), Loiron a rejoint la 3ème circonscription (Mayenne - Nord Mayenne).

Voir : Redécoupage controversé des circonscriptions électorales législatives - 30 juillet 2009 

 Législatives 2012 en Mayenne : suspense dans la 2ème circonscription - 19 février 2012 

Les Circonscriptions législatives en Mayenne (sur le site du Front de Gauche)

 

1ère circonscription (Laval) : Inscrits 72 582 ; Abstentions 11 890 (16,38 %) ; Votants 60 692 ; Blancs et nuls 1 504 (2,48 %) ; Exprimés 59 188.

Hollande 17 057 (28,82 %) ; Sarkozy 16 617 (28,07 %) ; Le Pen 8 469 (14,31 %) ; Bayrou 8 002 (13,52 %) ; Mélenchon 5 325 (9,00 %) ; Joly 1 323 (2,24 %) ; Dupont-Aignan 1 130 (1,91 %) ; Poutou 707 (1,19 %) ; Arthaud 426 (0,72 %) ; Cheminade 132 (0,22 %).

 

2ème circonscription (Château-Gontier) : Inscrits 76 637 ; Abstentions 11 650 (15,20 %) ; Votants 64 987 ; Blancs et nuls 1 526 (2,35 %) ; Exprimés 63 461.

Sarkozy 20 581 (32,43 %) ; Hollande 15 662 (24,68 %) ; Bayrou 9 096 (14,33 %) ; Le Pen 8 947 (14,10 %) ; Mélenchon 5 034 (7,93 %) ; Dupont-Aignan 1 382 (2,18 %) ; Joly 1 322 (2,08 %) ; Poutou 829 (1,31 %) ; Arthaud 477 (0,75 %) ; Cheminade 131 (0,21 %).

 

3ème circonscription (Mayenne) : Inscrits 72 274 ; Abstentions 10 981 (15,19 %) ; Votants 61 293 ; Blancs et nuls 1 671 (2,73 %) ; Exprimés 59 622.

Sarkozy 18 747 (31,44 %) ; Hollande 14 427 (24,20 %) ; Le Pen 9 514 (15,96 %) ; Bayrou 8 020 (13,45 %) ; Mélenchon 4 777 (8,01 %) ; Dupont-Aignan 1 385 (2,32 %) ; Joly 1 219 (2,04 %) ; Poutou 856 (1,44 %) ; Arthaud 512 (0,86 %) ; Cheminade 165 (0,28 %).

 

Voir aussi Présidentielle 2012 en Mayenne : le regard de JY Delort sur le 1er tour - 24 avril 2012

 

Dans la 2ème circonscription, François Hollande a obtenu près de 25 % des suffrages, ce qui est une indication pour l’élection législative. Le candidat UMP Guillaume Chevrollier est en concurrence avec la candidate de l’Alliance centriste, Elisabeth Doineau, et le candidat indépendant (centre droit) Philippe Henry pour se partager les voix de Sarkozy (32,4 %) et de Bayrou (14,3 %).

 

Marc Bernier, député sortant (UMP, villepiniste) prédit l’éclatement de l’UMP (Ouest-France, 25 avril).

« L’échec de Nicolas Sarkozy est prévisible (…). Au niveau national, je pense que cette percée du FN va faire éclater l’UMP. Aux législatives, elle va provoquer 300 triangulaires. Des circonscriptions tenues par la droite vont basculer à gauche, en raison de la présence du FN. Je suis persuadé qu’il va y avoir une recomposition du paysage politique à droite. Les souverainistes, les plus conservateurs, la Droite populaire et le Front national, ou le parti qui le remplacera, vont travailler ensemble pour 2017. A côté, il y aura le camp gaulliste, humaniste et social, dont je me sens plus proche ».

 

L’Alliance centriste (Arthuis, centre droit) est gênée par le résultat de Bayrou. Elle ne veut pas se couper de Sarkozy et de son électorat (32,4 %) pour les prochaines élections. Jean Arthuis, François Zocchetto, Elisabeth Doineau, voteront Sarkozy le 6 mai, ce qui passe mal au MoDem mayennais, qui aurait souhaité qu’ils attendent la déclaration de Bayrou avant de s’exprimer publiquement. Voir Le MoDem mayennais tacle Arthuis et Zocchetto (Ouest-France, 27 avril).

 

Arnaud Bélier a interrogé Jean Arthuis - voir « Le vague à l’âme des centristes mayennais », Ouest-France, 25 avril) :

 

« François Bayrou s’est un peu trop présenté comme le candidat du MoDem. La question que tout le monde se posait, c’est : s’il est élu, avec qui pourra-t-il gouverner ? Compte tenu de ce qui s’est passé en 2007, il aurait dû redire que la vocation de la famille centriste est au centre-droit ».

A la question : la Mayenne est-elle encore au centre-droit, il préfère parler de « terre modérée ». Une terre conservatrice, aujourd’hui bousculée par la montée progressive, depuis des années, d’un vote de gauche et, aujourd’hui, par la percée du Front national.

« Il n’y a pas de xénophobie chez nous », tranche Jean Arthuis, qui voit plutôt dans la montée du vote FN l’expression d’un ras-le-bol de Mayennais « installés dans des nouveaux lotissements, en milieu rural, mais qui ne vivent pas de la ruralité et qui ont des fins de mois difficiles ».

Quant à la montée de la gauche, Jean Arthuis fait un aveu surprenant : « Si je n’étais pas président du Conseil général, je ne suis pas sûr que la majorité départementale [ndlr : constituée pour l’essentiel d’élus encartés dans aucun parti] serait la même au Conseil général. Regardez ce qui s’est passé en Ille-et-Vilaine : quand Méhaignerie est parti, tout est passé à gauche. Dans ma majorité, je sais que quatre à cinq conseillers généraux ont voté pour Ségolène Royal en 2007 ». De quoi faire méditer les élus de la gauche unie au conseil général

 

Cette circonscription ne dégage pas de favori. Les divisions et faiblesses de la droite pourraient être un atout pour la future majorité présidentielle de François Hollande.

 

Les candidatures à gauche

 

Après le candidat écologiste, Claude Gourvil, le PS a fait connaître sa candidate, Marie-Noëlle Tribondeau, maire de Bierné (voir Législatives en Mayenne : le PS a désigné sa candidate (Chât-Gontier) - 21 avril 2012). Le MRC aura peut-être une candidature dans cette circonscription.

Le Front de Gauche a désigné, très tôt, Julie Cochin, conseillère régionale PCF. Voir Elections législatives 2012 dans le Sud Mayenne (2ème c.) : suspense - 21 décembre 2011. 

 

Cet article est le 35ème paru sur ce blog dans la catégorie Législatives 2007-2012

Partager cet article

Repost 0
Published by SORIN Michel - dans Législatives 2007-2012
commenter cet article

commentaires