Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Michel Sorin
  • : Le MRC 53 est la structure mayennaise du Mouvement Républicain et Citoyen, qui a pour but de rassembler la gauche républicaine autour des idées de Jean-Pierre Chevènement. Le MRC a pris le relais du Mouvement des Citoyens après les élections de 2002.
  • Contact

Texte libre

Recherche

Courriel

 

 

 

 

Articles Récents

23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 23:36

Le PS en situation de force, malgré des dissidences

Le bon début du nouvel exécutif Hollande-Ayrault (voir Les ministres du gouvernement Hollande-Ayrault ont signé une charte - 17 mai 2012) met la gauche en bonne posture pour les élections législatives des 10 et 17 juin. Comme l’a dit Jean-Pierre Chevènement, "L'important est maintenant de donner une majorité à François Hollande les 10 et 17 juin"

Eric Dupin (Rue89, 22 mai) : Pourquoi le PS craint de ne pas contrôler l’Assemblée

Les élections législatives sont autrement moins prévisibles que l’élection présidentielle. Il s’agit, cette fois, de 577 compétitions locales mettant aux prises pas moins de 6 611 candidats. Pesanteur des notabilités, alliances à géométrie variable, dissidences de tous poils : la diversité des batailles complique singulièrement la tâche des observateurs... et des sondeurs (…).

 

Martin Untersinger (Rue89, 23 mai) : PS et législatives : la carte de France de la dissidence 

Dans une quarantaine de circonscriptions, des socialistes ont décidé de se maintenir contre l’accord PS-EELV ou le candidat officiellement investi par le Parti. En vertu d’un accord conclu en novembre dernier, le Parti socialiste a retiré ses candidats de 63 circonscriptions au profit de Europe écologie - Les Verts (EELV), qui peut envisager d’obtenir un groupe parlementaire à l’Assemblée. Mais après le faible score d’Eva Joly à la présidentielle (2,3%), certains candidats ou élus PS rechignent à laisser leur place. Dans la plupart des cas, Solférino prononce leur exclusion du Parti, ce qui ne les empêche de se présenter sans étiquette.

 

Coralie Delaume (23 mai) : Législatives : l’OPA du Front national sur l’UMP a commencé 

 

(…) Défaite le 6 mai, l’UMP entame un processus de décomposition qui pourrait aller plus vite que prévu, surtout si elle perd les législatives. Surtout si le détricotage de la zone euro, déjà entamé en Grèce mais dont on ne sait en aucune façon où il s’arrêtera, venait à donner un surcroît de crédit aux thèses eurosceptiques du «  nouveau » Front national.

Reste à la gauche, en face, à tenir le cap de la réorientation européenne promise  par le nouveau président de la République d’une part, et à ne pas s’embourber, d’autre part, dans sa propre tentation identitaire et sociétaliste  qui donnerait du crédit aux thèses identitaires de droite aussi sûrement que le négatif révèle la photographie. Double défi, vaste programme.

 

En Mayenne, voici la liste des candidats et des suppléants dans les trois circonscriptions :

  

Législatives : 30 candidats, 30 suppléants (Ouest-France, 22 mai 2012)

 

Première circonscription (Laval – Evron – Pré-en-Pail) :

Marie-Alix Le Comte (Front National) – Paul Le Morvan

Sophie Delord (Nouveau Parti anticapitaliste) – Yohann Thiaux

Guillaume Garot (Parti socialiste) – Sylvie Pichot

Isabelle Dutertre (Alliance centriste) – Kris Sockalingum

Emile Seigneur (Parti ouvrier indépendant) – Joëlle Masseboeuf

Bernard Fauverte (Lutte ouvrière) – Christophe Gosset

Aurélien Guillot (Front de Gauche) – Anne Davoust

Christine de Saint-Genois (Nouveau Centre) – Frédéric de Harven

Samia Soultani-Vigneron (UMP) – Georges Jacquemin

Yves Cortès (Divers droite) – Alain Guinoiseau

Bernadette Bresard (Alliance écologie indépendante) – Jean-Marie Gautier

Isabelle Kozlowski (Mouvement écologiste indépendant) – Max Padiou

 

Deuxième circonscription (Saint-Berthevin – Château-Gontier – Sainte-Suzanne) :

Guillaume Chevrollier (UMP) – Catherine Dirson

Claude Gourvil (Europe Ecologie-Les Verts) – Virginie Vaudeschamps-Desnos

Joachim Carlier (Nouveau Parti anticapitaliste) – Maxime Lucas

Philippe Henry (Divers droite) – Yannick Borde

Jocelyne Mallez (Front National) – Jean-Michel Cadenas

Marie-Noëlle Tribondeau (Parti socialiste) – Quentin Maujeul

Julie Cochin (Front de Gauche) – Manuel Doumeau

Mégane Manfroi (Debout la République) – Gérard Germain

Elisabeth Doineau (Alliance centriste) – Pierre Thébault

Martine Amelin (Lutte ouvrière) – Maryse Lépron

 

Troisième circonscription (Loiron – Mayenne – Couptrain) :

Alexandra Leuliette (Le Centre pour la France) – Géraldine Bannier

Anne Reminiac (Gauche anticapitaliste) – Yves Juin

Bruno de la Morinière (Front National) – Odile Le Morvan

Esther Lubiato (Debout la République) – Alain Cogneau

Hervé Eon (Front de Gauche) – Claire Jan

Christian Quinton (Europe Ecologie-Les Verts) – Françoise Marchand

Marie-Paule Catheline (Lutte ouvrière) – Serge Hermenier

Yannick Favennec (UMP) – Daniel Métairie

 

Rappel : Législatives 2012 : candidats en Mayenne, candidats MRC en France - 21 mai 2012 

 

Cet article est le 38ème paru sur ce blog dans la catégorie Législatives 2007-2012

Partager cet article

Repost 0
Published by SORIN Michel - dans Législatives 2007-2012
commenter cet article

commentaires